L’environnement est une opportunité pour l’Afrique et le reste du monde – Ibrahim Thiaw, PNUE

Photo ONU

19 juillet 2017 – L’environnement est une source d’opportunité pour tous et partout. Tel est le message qu’Ibrahim Thiaw, le Directeur exécutif adjoint du Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), a souhaité transmettre lors de son passage à New York.

Participant au Forum politique de haut-niveau sur le développement durable, M. Thiaw, dont le bureau est basé à Nairobi, a souligné que l’Afrique est un continent en transition qui voit l’environnement comme une chance pour son développement.

« Beaucoup de jeunes bien formés entrent sur le marché du travail et découvrent à travers l’environnement une opportunité d’innover, de créer des emplois et de faire des affaires », a-t-il dit dans un entretien accordé à ONU info.

Pour le Directeur exécutif adjoint, la combinaison de la technologie et de l’environnement peut créer d’énormes opportunités, non seulement en Afrique, mais aussi à travers le monde.

« D’ici 10 ans, vous n’aurez plus de compte bancaire, votre compte sera sur votre téléphone mobile. D’ici 10 ans, nous n’aurons plus de carte bancaire, car la numérisation du commerce est en cours. C’est au Kenya que la première transaction financière s’est faite sur un téléphone mobile et cela marche énormément bien », a donné comme exemples M. Thiaw rappelant qu’avec la plus forte pénétration cellulaire, « l’Afrique est un continent qui est particulièrement ouvert aux technologies ». La suite

En 10 ans, les politiques de lutte antitabac ont permis de sauver des millions de vies, selon l’OMS

Mise en garde contre le tabagisme. Photo OMS/Bureau régional pour le Pacifique occidental

19 juillet 2017 – Le dernier rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur l’épidémie mondiale de tabagisme, publié mercredi conclut que davantage de pays ont mis en œuvre des politiques de lutte antitabac, allant des mises en garde illustrées sur les paquets aux zones non-fumeurs, en passant par des interdictions de la publicité.

Environ 4,7 milliards de personnes, soit 63% de la population mondiale, sont couvertes par au moins une mesure globale de lutte antitabac. Ce chiffre a quadruplé par rapport à 2007 quand seulement 1 milliard de personnes et 15% de la population étaient protégées. Les stratégies pour la mise en œuvre de ces politiques ont sauvé des millions de personnes d’une mort prématurée.

Cependant, relève le rapport, l’industrie du tabac continue d’entraver les efforts des gouvernements pour appliquer pleinement les interventions qui sauvent des vies et permettent des économies. La suite

Consulter cet article en arabe : تقرير أممي يكشف عن زيادة هائلة في عملية إنقاذ الأرواح بفضل سياسات مكافحة التبغ

Les pays les moins avancés font face à des défis pour financer leur développement durable, selon l’ONU

Fekitamoeloa Katoa Utoikamanu, Secrétaire général adjoint et Haute Représentante des Nations Unies pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement, lors d’une conférence de presse. Photo: ONU19 juillet 2017 – Le manque de financement fait partie des plus grands défis pour les 47 pays les moins avancés (PMA) dans leur mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD), selon un rapport des Nations Unies publié mercredi.

« Alors que nous continuons à voir des progrès mitigés pour ce groupe de pays, il existe un potentiel énorme pour combler les lacunes et accélérer la dynamique face à leurs besoins d’investissement », a déclaré Fekitamoeloa Katoa ‘Utoikamanu, la Haut Représentante nouvellement nommée pour les pays les moins avancés, les pays en développement sans littoral et les petits États insulaires en développement, dans un communiqué de presse.

Mme ‘Utoikamanu a exhorté ces gouvernements à collaborer avec les partenaires du développement, la société civile et le secteur privé pour réduire la pauvreté, réduire les inégalités et sauver l’environnement. lire la suite

Lire cet article en arabe : أقل البلدان نموا لا تزال متخلفة عن ركب أهداف التنمية المستدامة، على الرغم من إحراز بعض التقدم

#MandelaDay2017 en Algérie

A la Journée Mandela : groupe d’enfants avec Mme Fatima Zohra Zerouati, Ministre de l’environnement et des Energies Renouvelables, le Coordonnateur résident du SNU en Algérie, L’Ambassadeur de l’Afrique du Sud, Représentants des Agences UN en Algérie, et l’Assosiation Sidra

UNIC Algiers et son partenaire de la société civile, Association SIDRA Célèbrent la Journée Nelson Mandela (18 juillet 2017). une Activité inscrite sous le parrainage de Mme Fatima Zohra Zerouati – فاطمة الزهراء زرواطي, Ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, et avec la participation de L’Ambassade de l’Afrique du Sud. Étaient présent également : Les des agences du Système des Nations Unies en Algérie, l’Union Européenne, L’institut Cervantès et les responsable de la commune de Belouizdad

LE programme de la journée comprenait une action de volentariat, le nettoyage de la Grotte cervantes à Belouizdad, de  Projection débat sur le film Mandela : Un long chemin vers la liberté

  • Exposition photos de la Journée Internationale Nelson Mandela 2015, 2016
  • Activité de bénévolat : Nettoyage de la Grotte cervantes à Belouizdad
  • Sensibilisation (ODD en rapport avec l’environnement : Objectif : « 3, 11,12,13, 15 et 17)

Continuer la lecture

Le HCR demande un soutien pour les solutions alternatives aux voyages dangereux pour les réfugiés

Un groupe de garçons gambiens se promènent sur la plage lors d’une sortie d’un centre d’accueil géré par le gouvernement italien pour les mineurs non accompagnés à Pozzallo, en Sicile, le 17 mai 2016. Photo: UNICEF / Gilbertson VII Photo

Un groupe de garçons gambiens se promènent sur la plage lors d’une sortie d’un centre d’accueil géré par le gouvernement italien pour les mineurs non accompagnés à Pozzallo, en Sicile, le 17 mai 2016. Photo: UNICEF / Gilbertson VII Photo

18 juillet 2017 – L’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel de fonds de 421,2 millions de dollars pour aider à apporter des solutions alternatives aux réfugiés et aux autres personnes qui effectuent des voyages dangereux en direction de l’Europe.

Le nombre de réfugiés et de migrants arrivant en Europe depuis l’Afrique par la Libye augmente et, avec lui, les risques auxquels ils font face traversant le désert du Sahara et la Méditerranée. Au cours des six premiers mois de cette année, 2.171 réfugiés et migrants sont décédés ou disparus en Méditerranée centrale, et beaucoup d’autres sont décédés en essayant de traverser la Libye, rappelle le HCR dans un communiqué de presse.

« Les mouvements de réfugiés et de migrants à travers le Sahara et la Méditerranée ont un coût dévastateur en termes de vies humaines », a déclaré l’Envoyé spécial du HCR pour la situation en Méditerranée centrale, Vincent Cochetel. « Nous devons fournir des alternatives sérieuses et viables à ces mouvements, ou bien les morts et les souffrances continueront à grimper. Nous voulons élargir les mesures existantes ou mettre en œuvre de nouvelles mesures afin de protéger efficacement les réfugiés et les demandeurs d’asile tout au long des différents chemins menant à la Libye et soutenir l’engagement de toutes les parties prenantes dans ces efforts ». Lire la suite

Dans un monde en proie à la peur et au cynisme, António Guterres appelle à agir en s’inspirant de Nelson Mandela

Le 18 juillet est la Journée internationale Nelson Mandela, ici en 1990 devant le Comité spécial contre l’apartheid à l’Assemblée générale. PhotoONU/Pernaca Sudhakaran

Le 18 juillet est la Journée internationale Nelson Mandela, ici en 1990 devant le Comité spécial contre l’apartheid à l’Assemblée générale. PhotoONU/Pernaca Sudhakaran

18 juillet 2017 – A l’occasion de la Journée internationale Nelson Mandela, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé à tirer parti de l’héritage légué par l’ex-Président sud-africain, non pas en prononçant des discours ou en organisant des cérémonies, mais en s’employant « à rendre notre monde meilleur ».

« Nelson Mandela demeure une source d’inspiration pour le monde entier grâce au courage et à la compassion dont il a fait preuve ainsi qu’à son engagement en faveur de la justice sociale, de la liberté et de la paix », a déclaré M. Guterres dans un message à l’occasion de la Journée.

Chaque année le 18 juillet, jour de la naissance de Nelson Mandela, l’ONU appelle les individus partout dans le monde à commémorer la Journée internationale qui lui est consacrée en agissant et inspirant le changement. La suite

Perfectionnement des compétences des jeunes : un facteur important de réussite sur le marché du travail, selon l’ONU

Des jeunes dans une salle de classe. Photo Deshan Tennekoon/Banque mondiale

Des jeunes dans une salle de classe. Photo Deshan Tennekoon/Banque mondiale

17 juillet 2017 – A l’occasion de la Journée mondiale des compétences des jeunes, l’ONU souligne la nécessité d’adopter une approche globale pour intégrer les jeunes femmes et jeunes hommes sur le marché du travail.

Proclamée en 2014 par l’Assemblée générale des Nations Unies, la Journée mondiale des compétences des jeunes est célébrée le 15 juillet de chaque année.

Préoccupée par le grand nombre de jeunes chômeurs à l’échelle mondiale, dont la majorité vit dans les pays en développement, l’Assemblée générale considère que la promotion de l’acquisition de compétences par les jeunes les mettrait mieux à même de faire des choix en connaissance de cause concernant leur vie et leur travail et leur donnerait les moyens d’accéder à un marché du travail en évolution.

Le problème de l’emploi ou du sous-emploi des jeunes est une préoccupation majeure, dans les pays en développement comme les pays industrialisés. Selon l’ONU, les jeunes courent trois fois plus le risque d’être au chômage et ils sont constamment confrontés à une plus faible qualité de l’emploi et à des inégalités de plus en plus importantes sur le marché du travail. Leur transition des études à l’emploi est devenue incertaine. La suite

Objectifs de développement durable : l’ONU juge nécessaire d’accélérer le rythme des progrès

Les 17 Objectifs de développement durable (ODD) visent à éradiquer la pauvreté et façonner un avenir durable pour la planète.

17 juillet 2017 – L’éradication de la pauvreté, la lutte contre le changement climatique et la création de sociétés pacifiques et inclusives pour tous d’ici 2030 ne seront possible qu’avec une mise en œuvre plus rapide des Objectifs de développement durable (ODD), prévient un rapport de l’ONU présenté lundi par le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres.

Utilisant les données disponibles les plus récentes, le dernier ‘Rapport annuel sur les Objectifs de développement durable’ donne un aperçu des efforts de mise en œuvre dans le monde à ce jour, met en évidence les domaines de progrès et ceux où davantage d’actions sont nécessaires pour faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte.

Bien que des avancées aient été réalisées au cours de la dernière décennie dans tous les domaines du développement, le rapport constate que le rythme des progrès a été insuffisant et que ces derniers ont été inégaux pour répondre pleinement à la mise en œuvre des ODD.

« La mise en œuvre a débuté, mais le temps presse », a déclaré M. Guterres dans un communiqué. « Ce rapport montre que le taux de progrès dans de nombreux domaines est beaucoup plus lent que nécessaire pour atteindre les objectifs d’ici 2030 ». La suite

Un enfant sur dix dans le monde n’a reçu aucun vaccin en 2016, selon l’OMS et l’UNICEF

Un enfant et sa mère dans une clinique en République populaire démocratique de Corée (RPDC). Photo UNICEF/Simon Nazer

Un enfant et sa mère dans une clinique en République populaire démocratique de Corée (RPDC). Photo UNICEF/Simon Nazer

17 juillet 2017 – 12,9 millions de nourrissons dans le monde – près de 1 sur 10 – n’ont pas reçu de vaccins en 2016, ont annoncé lundi l’Organisation mondiale pour la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF).

Concrètement, cela signifie que ces nourrissons ont manqué la première dose de vaccin contenant la diphtérie-tétanos-coqueluche (DTP), ce qui les expose à un risque sérieux face à ces maladies potentiellement mortelles. En outre, on estime que 6,6 millions de nourrissons qui ont reçu leur première dose de vaccin contenant du DTP n’ont pas complété la série complète de vaccination anti-DTC à trois doses (DTP3) en 2016.

Depuis 2010, le pourcentage d’enfants qui ont reçu leur traitement complet de vaccins entier stagne à 86% (116,5 millions de nourrissons), sans changements significatifs dans aucun pays ou région au cours de l’année écoulée. Ce chiffre ne correspond pas à l’objectif global de couverture de vaccination fixé à 90%. La suite

A Genève, la FAO et l’OMS passent en revue les normes alimentaires

Un marché de fruits et de légumes. Photo: NobbiP

17 juillet 2017 – La Commission du Codex Alimentarius, l’organe des Nations Unies chargé d’établir des normes alimentaires, a commencé lundi sa 40e session à Genève.

Initiative conjointe de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le Codex Alimentarius est chargé de protéger la santé des consommateurs et de veiller au respect des pratiques équitables dans le commerce international des denrées alimentaires.

Composée de 187 pays et de l’Union européenne, la Commission du Codex Alimentarius se réunit chaque année afin d’examiner afin d’examiner les normes en matière de sécurité sanitaire et de qualité des aliments ainsi que d’autres recommandations liées à l’alimentation.

Au premier jour sa 40e session, la Commission du Codex Alimentarius a adopté des limites maximales de résidus pour plusieurs médicaments parfois utilisés chez les animaux producteurs de denrées alimentaires. Ces décisions se sont basées sur une évaluation du Comité mixte FAO/OMS d’experts sur les additifs alimentaires (JECFA). Continuer la lecture