Journée du tourisme : l’ONU met l’accent sur l’accessibilité pour tous

Seychelles. Photo: UNWTO

Seychelles. Photo: UNWTO

27 septembre 2016 – A l’occasion de la Journée mondiale du tourisme dont le thème cette année est « Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous », le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a salué les contributions économiques de l’industrie du tourisme tout en appelant les décideurs et professionnels du secteur à « éliminer tous les barrières mentales et physiques qui empêchent de voyager ».

« Avec près de 1,2 milliard de personnes voyageant à l’étranger chaque année, le tourisme est aujourd’hui un secteur économique puissant, un sauf-conduit vers la paix et la prospérité et un vecteur de transformation qui améliore la vie de millions de personnes », s’est félicité le chef de l’ONU dans un message diffusé mardi. La suite

 

Plus de 90% de la population mondiale respire un air trop pollué, selon l’OMS

Une femme portant un masque pour se protéger de la pollution en Chine. Photo Banque mondiale/Curt Carnemark

Une femme portant un masque pour se protéger de la pollution en Chine. Photo Banque mondiale/Curt Carnemark

27 septembre 2016 – Un nouveau modèle de qualité de l’air mis au point par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), en collaboration avec l’Université de Bath au Royaume-Uni, confirme que 92% de la population mondiale vit dans des lieux où l’air respiré est de trop mauvaise qualité.

« Le nouveau modèle de l’OMS montre les pays dans lesquels on retrouve des zones à risque en matière de pollution de l’air et sert de base pour le suivi des progrès réalisés dans la lutte contre ce phénomène », a indiqué la Sous-Directrice générale de l’OMS, le Dr Flavia Bustreo, dans un communiqué de presse publié mardi.

S’appuyant sur des données provenant de mesures prises par satellite, des modèles de transport aérien et plus de 3.000 moniteurs de stations au sol situés en milieu rural ou urbain, le nouveau modèle met en évidence sur des cartes interactives les zones spécifiques au sein des pays ne respectant pas les limites établies par l’OMS en matière de qualité de l’air. La suite

Une décennie jalonnée d’épreuves, une époque riche de possibles –

Résultat de recherche d'images pour "ban ki moon"

Ban ki-moon Secrétaire Général des Nations Unies.

Le monde dans lequel nous vivons est en proie à des problèmes colossaux. Des gouffres de défiance séparent les citoyens de leurs dirigeants. Usant de la rhétorique du « nous contre eux », les extrémistes poussent chacun à choisir son camp. La Terre nous accable par la montée du niveau des mers et des chaleurs sans précédent. Cent trente millions de personnes ont besoin d’une aide vitale, dont des dizaines de millions d’enfants et de jeunes : notre prochaine génération est déjà menacée.

Pourtant, après dix ans à ce poste, je suis convaincu que nous avons le pouvoir de mettre fin à la guerre, à la pauvreté et à la persécution, de combler le fossé entre les riches et les pauvres, et de faire place aux droits dans la vie de tous. Avec les 17 objectifs de développement durable, nous nous sommes dotés d’un nouveau programme pour un avenir meilleur. Et avec l’Accord de Paris sur les changements climatiques, nous sommes en train de relever le grand défi de notre temps.“Enlightened Universe”, an art installation by Spanish artist Cristóbal Gabarrón.

De sérieuses menaces contre la sécurité mettent en péril ces avancées. Les conflits armés sont devenus plus complexes et tendent à se prolonger. Les défaillances de la gouvernance déstabilisent de nombreuses sociétés. La radicalisation menace la cohésion sociale, ce dont les extrémistes violents se félicitent puisque c’est précisément ce qu’ils cherchent. Du Yémen à la Libye et à l’Iraq, de l’Afghanistan au Sahel en passant par le bassin du lac Tchad, dans un étalage brutal, nous en voyons les conséquences tragiques. Le conflit en Syrie, le plus meurtrier, sème l’instabilité dans une vaste région, alors que le Gouvernement syrien continue de bombarder des quartiers aux barils explosifs et que des chefs puissants continuent d’alimenter la machine de guerre. Il est fondamental que les responsables de crimes atroces tels que l’attaque perpétrée récemment contre un convoi humanitaire de l’ONU et du Croissant-Rouge arabe syrien aient à répondre de leurs actes. Je continue de faire pression sur tous ceux qui ont une influence pour que des pourparlers débutent en vue d’une transition politique qui n’a que trop tardé. L’avenir de la Syrie ne devrait pas dépendre du sort d’un seul homme. Lire la suite

« Tourisme pour tous : Promouvoir l’accessibilité universelle en faveur d’un tourisme pour tous »

Assurer un tourisme accessible à tous, c’est mettre en place les conditions qui permettent de répondre aux besoins de tous, que ce soit en voyage ou chez eux. Un handicap, même temporaire, voyager avec des enfants en bas âge où le vieillissement de la population sont autant de raisons qui feront que, à un moment ou à un autre de notre vie, nous profiterons tous de l’accessibilité universelle dans le secteur du tourisme.Logo de la Journée mondiale du tourisme 2016

Ainsi voulons-nous défendre le droit de tous les citoyens, partout dans le monde, de profiter de l’incroyable diversité de notre planète et de la beauté du monde. Pour cette édition 2016 de la Journée mondiale du tourisme, aidez-nous à faire passer le message selon lequel l’accessibilité universelle est importante et extrêmement bénéfique pour l’ensemble de la société. Lire plus

Messages

بان كي مون يحث الدول على الوفاء بالتزاماتها بنزع السلاح النووي

منظمة معاهدة الحظر الشامل للتجارب النووية

2016/9/26 — حث الأمين العام للأمم المتحدة، بان كي مون اليوم الدول على الوفاء بالتزاماتها بنزع السلاح النووي مشيرا إلى أن العالم يواجه خطرا متزايدا لانتشار الأسلحة النووية، في حين يواجه التقدم في نزع السلاح النووي متعدد الأطراف طريقا مسدودا.

وفي رسالته بمناسبة اليوم الدولي للإزالة الكاملة للأسلحة النووية، أشار بان كي مون إلى أن نزع السلاح النووي هو أحد المبادئ الأساسية للأمم المتحدة وأن أول قرار صدر ن الجمعية العامة كان حول هذه المسألة.

وقال « تم التعهد بعشرات المليارات من الدولارات لصيانة وتطوير منظومات الأسلحة النووية. وللأسف، لا تزال العديد من البلدان تدرج الردع النووي في مبادئها الأمنية الوطنية. »
Lire la suite

Ban Ki-moon en Colombie pour la signature de l’accord de paix entre le gouvernement et les FARC

Le Secrétaire général Ban Ki-moonà la signature historique de l’accord de paix en Colombie. Photo ONU

26 septembre 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, se trouvait lundi à Carthagène, en Colombie, pour assister à la signature historique de l’accord de paix entre le gouvernement colombien et les rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée populaire (FARC-EP).

Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson, devait également assister à la signature de cet accord qui doit mettre fin à des décennies de conflit.

Ban Ki-moon devait prononcer, lors de la cérémonie, un discours, dans lequel il devait saluer le courage des équipes qui ont négocié, a précisé son porte-parole, lors d’un point de presse à New York.

La Mission des Nations Unies en Colombie, composée d’observateurs internationaux non armés, sera chargée d’aider à mettre en œuvre l’accord de paix et de surveiller et de vérifier le dépôt des armes. La suite

Lire aussi : كولومبيا تودع عقودا من ألسنة النار وتطلق شعلة مضيئة مشرقة

Un programme de l’OIT a amélioré les conditions de travail dans l’industrie textile, selon une étude

Des travailleurs d’usines produisent des chemises à Accra, Ghana. Photo: Banque mondiale/Dominic Chavez

Des travailleurs d’usines produisent des chemises à Accra, Ghana. Photo: Banque mondiale/Dominic Chavez

26 septembre 2016 – Le programme Better Work de l’Organisation internationale du Travail (OIT) et de la Société financière internationale (SFI) a permis d’améliorer considérablement les conditions de travail de centaines d’usines textile dans sept pays en développement, selon une évaluation indépendante.

Selon cette étude de l’Université Tufts, le programme permet aux usines d’abandonner des pratiques telles que les longues journées de travail, les rémunérations extrêmement faibles, les menaces de renvoi, le recours abusif aux contrats à l’essai.

Les travailleurs connaissent une hausse de leur salaire hebdomadaire net; les heures supplémentaires excessives et les salaires insuffisants sont de moins en moins fréquents. L’étude note aussi des progrès dans le comblement de l’écart salarial entre hommes et femmes, en particulier dans les usines qui bénéficient des services de conseil de Better Work en Haïti, au Nicaragua et au Viet Nam. La suite

La FAO appelle à transformer l’agriculture pour lutter contre le changement climatique

Des travailleurs agricoles dans une ferme produisant des fraises en Argentine. Photo Banque mondiale/Nahuel Berger

Des travailleurs agricoles dans une ferme produisant des fraises en Argentine. Photo Banque mondiale/Nahuel Berger

26 septembre 2016 – Le Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), José Graziano da Silva, a appelé lundi le secteur agricole à se transformer pour garantir une sécurité alimentaire et nutritionnelle pour tous, mais également pour aider à relever les défis mondiaux tels que le changement climatique et la résistance aux antimicrobiens.

S’adressant aux ministres et aux représentants des gouvernements, du secteur privé et de la société civile, qui participent à la session biannuelle du Comité de l’agriculture de la FAO (COAG, 26-30 septembre) à Rome, M. Graziano da Silva a jugé « essentiel de mettre en place une agriculture durable afin d’éradiquer l’extrême pauvreté et la faim, d’assurer la viabilité des ressources naturelles, de s’adapter au changement climatique et de l’atténuer, de développer des systèmes alimentaires plus sains et de renforcer la résilience des populations face aux crises et aux catastrophes naturelles ». La suite

L’ONU regrette que le désarmement nucléaire multilatéral soit au point mort

L’ancien site d’essais nucléaires de Semipalatinsk, au Kazakhstan. Photo ONU/Eskinder Debebe

L’ancien site d’essais nucléaires de Semipalatinsk, au Kazakhstan. Photo ONU/Eskinder Debebe

26 septembre 2016 – A l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires qui est célébrée chaque année le 26 septembre, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé à œuvrer de toute urgence en faveur d’un monde exempt d’armes nucléaires rappelant que la survie de l’humanité en dépend.

Dans un message publié lundi, le Secrétaire général a souligné que le monde fait face à des dangers nucléaires croissants. « Le désarmement nucléaire multilatéral est au point mort. Des dizaines de milliards de dollars sont consacrés à l’entretien et à l’amélioration de systèmes d’armes nucléaires », a-t-il déclaré, citant le cas de la Corée du Nord qui « ne cesse de défier les interdictions d’essais nucléaires et la volonté de la communauté internationale, persistant à se doter de capacités nucléaires et de missiles balistiques ». La suite

Le débat général de l’Assemblée générale axé sur le développement durable a été fructueux, selon son Président

Le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, à l’ouverture du débat général de l’Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

Le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, à l’ouverture du débat général de l’Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

26 septembre 2016 – Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Peter Thomson, s’est félicité lundi du fait que la majorité des Etats du monde ont exprimé, lors du débat général annuel de l’Organisation à New York, leur détermination à réaliser le Programme de développement durable à l’horizon 2030 adopté en 2015.

Dans son discours de clôture, lu en son nom par l’un des Vice-présidents de l’Assemblée générale, l’ambassadeur du Népal Durga Prasad Bhattarai, M. Thomson s’est dit « grandement encouragé par le fait que de nombreux pays ont d’ores et déjà intégré les Objectifs de développement durable (ODD) dans leurs plans et leurs politiques ». M. Thomson était lundi à Carthagène (Colombie) où il assistait, en compagnie du Secrétaire général, Ban Ki-moon, à la signature de l’Accord de paix historique entre le gouvernement colombien et l’ex-rébellion des FARC. La suite