Le premier rapport de suivi de mise en œuvre des ODD confirme l’ampleur des défis à relever

Source : le premier rapport d’étape sur la mise en ouvre des Objectifs de développement durable (ODD).

Source : le premier rapport d’étape sur la mise en ouvre des Objectifs de développement durable (ODD).

20 juillet 2016 – Le premier rapport d’étape sur la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD), présenté mercredi aux journalistes, confirme les défis qui attendent la communauté internationale dans la mise en œuvre des 17 objectifs du Programme à l’horizon 2030, adopté par les Etats membres en septembre 2015.

« Nous avons là l’opportunité de mettre véritablement le monde sur une trajectoire durable afin de ne laisser personne de côté », a déclaré le Sous-Secrétaire général à la coordination des politiques et aux affaires interorganisations, Thomas Gass, lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU, à New York, durant laquelle il a présenté le rapport.

Ce document, fondé sur les chiffres officiels fournis par le Groupe d’experts des Nations Unies et de l’extérieur chargé des indicateurs relatifs aux ODD, sera publié chaque année afin de réaliser un suivi de la mise en œuvre et de la progression des ODD, a précisé M. Gass.

Concernant les données contenues dans le rapport, le Sous-Secrétaire général a souligné qu’environ une personne sur huit dans le monde vit encore dans l’extrême pauvreté et que près de 800 millions de personnes souffrent de la faim. La suite

« Le monde a ignoré l’hépatite à ses risques et périls », prévient l’OMS

Vaccination contre l’hépatite B en Argentine. Photo OMS/PAHO

Vaccination contre l’hépatite B en Argentine. Photo OMS/PAHO

20 juillet 2016 – A quelques jours de la Journée mondiale contre l’hépatite, célébrée chaque année le 28 juillet, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé mercredi les pays à renforcer les tests de dépistage et l’accès aux traitements pour les 400 millions d’individus dans le monde infectés par l’hépatite B ou C.

« Le monde a ignoré l’hépatite à ses risques et périls », a déclaré dans un communiqué de presse la Directrice générale de l’OMS, Dr Margaret Chan. « Il est temps de mobiliser une réponse globale contre l’hépatite qui soit d’une ampleur comparable à celle générée pour lutter contre d’autres maladies transmissibles, telles que le VIH/sida et la tuberculose », a-t-elle ajouté.

Selon l’OMS, le nombre de personnes atteintes de l’hépatite B ou C dans le monde est plus de 10 fois supérieur à celui des personnes infectées par le VIH. Seulement une personne atteinte de l’hépatite virale sur 20 a conscience de l’être et seulement 1 sur 100 reçoit un traitement.

En mai dernier, l’Assemblée mondiale de la Santé, l’organe exécutif de l’OMS, a appelé à traiter 8 millions de personnes atteintes de l’hépatite B ou C d’ici 2020, à réduire les nouvelles infections d’hépatite virale de 90%, et à diminuer le nombre de décès liés à la maladie de 65% entre 2016 et 2030. La suite

Violences sexuelles : l’UNICEF condamne la culture de l’impunité

Des étudiantes d’une école de sage femmes à El Fasher, au Nord Darfour, manifestent contre la violence visant les femmes. Photo ONU/Albert Gonzalez Farran

Des étudiantes d’une école de sage femmes à El Fasher, au Nord Darfour, manifestent contre la violence visant les femmes. Photo ONU/Albert Gonzalez Farran

20 juillet 2016 – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a condamné mercredi la culture de l’impunité entourant les violences sexuelles contre les femmes et les filles dans le monde, suite à un cas récent de viol collectif en Inde.

« Les rapports concernant le viol collectif d’une jeune femme [appartenant à la caste] Dalit, en Inde, par les mêmes cinq hommes qui l’avaient violée il y a trois ans, souligne la culture odieuse de l’impunité qui entoure la violence contre les filles et les femmes », a déploré la Conseillère principale de l’UNICEF sur les questions de genre, Anju Malhotra. Lire la suite

La FAO appelle à utiliser les produits du bois pour lutter contre le changement climatique

Des villageois fraisent du bois pour la fabrication éventuelle de produits du bois tels que des meubles et même des maisons, à Back Kan, au Vietnam. Photo : FAO / Joan Manuel Baliellas

Des villageois fraisent du bois pour la fabrication éventuelle de produits du bois tels que des meubles et même des maisons, à Back Kan, au Vietnam. Photo : FAO / Joan Manuel Baliellas

20 juillet 2016 – Un nouveau rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), publié mercredi, affirme que les produits du bois contribuent à la séquestration du carbone dans les forêts et appelle à recruter des bûcherons, des architectes et des menuisiers pour lutter contre le changement climatique.

« Les forêts jouent un rôle primordial en tant que puits de carbone, indispensable pour lutter contre le changement climatique. Ce que l’on sait moins, c’est la manière dont leur contribution pourrait être intensifiée même une fois qu’un arbre a été coupé », a déclaré la FAO dans un communiqué annonçant la sortie du rapport. La suite

الفاو تطلق دراسة مفصلة عن الأشجار والغابات واستخدام الأراضي في المناطق الجافة حول العالم

أشجار الصنوبر في غابات منغوليا. المصدر: الفاو / شون غالاغر

2016/7/19 — أطلقت منظمة الأمم المتحدة للأغذية والزراعة (الفاو) تقريراً جديداً يساعد على سد فجوة كبيرة في المعلومات حول وجود الغابات والأشجار ومدى انتشارها في المناطق الجافة حول العالم، حيث يهدد التغير المناخي سبل معيشة ملايين الأشخاص، المهددة حالياً بالفعل.

وتُظهر النتائج الأولية للتقرير، الذي أعلن عنه وسينشر في نسخته الكاملة في وقت لاحق من هذا العام، أن الأشجار تتواجد بكثافة متفاوتة إلى حد كبير على ثلث مساحة الأراضي الجافة في جميع أرجاء العالم والتي تقدر بنحو 6.1 مليار هكتار، أي أنها تغطي مساحة تزيد عن ضعف مساحة القارة الأفريقية. وتشتمل 18 بالمائة من هذه المساحة تقريباً على غابات.
Lire la suite

Maladies non transmissibles: les pays progressent mais doivent intensifier leurs efforts pour tenir les engagements mondiaux

Un homme fume sur le bord de la route au passage d’un bus au Népal. Photo : Banque mondiale/Aisha Faquir

Un homme fume sur le bord de la route au passage d’un bus au Népal. Photo : Banque mondiale/Aisha Faquir

19 juillet 2016 – Un nouveau rapport de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), publié lundi, souligne la nécessité d’intensifier les mesures nationales pour atteindre les objectifs mondiaux en matière de protection des populations contre les cardiopathies, les cancers, le diabète et les maladies pulmonaires.

« À l’échelle mondiale, ces quatre types de maladies non transmissibles (MNT) constituent la plus grande cause de décès chez les personnes de moins de 70 ans et représentent une menace majeure pour le développement durable », a déclaré l’OMS dans un communiqué de presse accompagnant la sortie du rapport. La suite

Ban Ki-moon salue une mesure de financement renforçant l’autonomie de l’Union africaine

Ban Ki-moon et Mme Nkosazana Dlamini Zuma. Photo: ONU/Rick Bajornas

Ban Ki-moon et Mme Nkosazana Dlamini Zuma. Photo: ONU/Rick Bajornas

19 juillet 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est félicité de la « décision historique » prise lundi par l’Assemblée des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union africaine (UA), en faveur d’un financement plus autonome de l’Organisation régionale, et notamment de son budget alloué à la paix et la sécurité.

Dans un communiqué de presse rendu public par son porte-parole, le Secrétaire général a noté « avec intérêt les dispositions de financement novatrices visant à fournir à l’UA, par le biais du Fonds de la paix, des moyens financiers supplémentaires pour répondre aux défis concernant la paix et la sécurité auxquels fait face le continent ». Lire la suite

Tourisme : l’année 2016 a bien démarré pour le tourisme international, selon l’OMT

19 juillet 2016 – La croissance du tourisme international est restée supérieure à la moyenne au cours des quatre premiers mois de 2016, a indiqué mardi l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT).

Selon les dernières estimations chiffrées de l’OMT, publiées mardi, l’année 2016 a bien démarré pour le tourisme international, avec une augmentation de 5 % des arrivées de touristes internationaux entre janvier et avril 2016. « Les résultats ont été solides dans la quasi-totalité des sous-régions et de nombreuses destinations ont connu une croissance à deux chiffres », a indiqué l’agence dans un communiqué de presse, tout en précisant que les perspectives pour la période allant de mai à août restaient positives.

Une plage sur la Côte d’Azur, en France. Photo : OMT

Une plage sur la Côte d’Azur, en France. Photo : OMT

L’OMT a souligné que les destinations touristiques à travers le monde ont reçu la visite de 348 millions de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) entre janvier et avril 2016, soit environ 18 millions de plus que l’an dernier (+5,3%) pour la même période. L’agence a indiqué que suite à la croissance de 4,6 % enregistrée en 2015, cette tendance pourrait faire de l’année 2016 la septième année consécutive de croissance supérieure à la moyenne, sachant que les arrivées internationales ont progressé de 4 % ou plus chaque année depuis la crise de 2009.

Lire la suite

A Durban, Ban Ki-moon appelle à entrer dans une ‘nouvelle ère’ de la réponse contre le sida

18 juillet 2016 – A l’ouverture de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a appelé lundi à ce que ce rassemblement marque le début d’une « réponse accélérée » pour améliorer l’accès aux soins des personnes vivant avec le VIH, mettre fin aux discrimination dont elles sont victimes et venir définitivement à bout de cette épidémie.

Lors d’une conférence de presse, M. Ban a rappelé qu’il s’agissait de la deuxième fois que cette Conférence était organisée dans la ville sud-africaine. « Il y a seize ans, Nelson Mandela s’est adressé à la Conférence internationale sur le sida à Durban, la qualifiant de ‘rassemblement d’êtres humains préoccupés par le fait de venir à bout d’une des plus grandes menaces à laquelle l’humanité a dû faire face’ », a dit le chef de l’ONU, en référence à l’édition de l’événement organisée 2000. « Cela a été un tournant qui a conduit à des progrès mondiaux remarquables », a-t-il ajouté.

 Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon (3ème en partant de la droite) lors de la conférence de presse d’ouverture de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud. Photo : ONU / Rick Bajornas

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon (3ème en partant de la droite) lors de la conférence de presse d’ouverture de la 21ème Conférence internationale sur le sida à Durban, en Afrique du Sud. Photo : ONU / Rick Bajornas

Le Secrétaire général a notamment indiqué qu’il y avait 17 fois plus de personnes bénéficiant d’un traitement contre la maladie aujourd’hui qu’à l’époque.

Toutefois, M. Ban a souligné que 20 millions de personnes atteintes de la maladie n’ont toujours pas accès à un traitement. « Aujourd’hui, certains pays sont parvenus à éliminer la transmission du VIH de la mère à l’enfant ; mais beaucoup d’enfants vivant avec le VIH manquent toujours de traitement », a-t-il déclaré.

Lire la suite

اليوم الدولي لنيلسون مانديلا: الأمم المتحدة تدعو إلى الاقتداء بحياته للعمل من أجل عالم أفضل

تجسيدا لجوهر اليوم الدولي لنيلسون مانديلا في العمل الطوعي لصالح البشر وكوكب الأرض، يهدف موضوع اليوم، المعنون ”تحركوا: جسِّدوا روح التغيير“، إلى حشد الأسرة البشرية لبذل مزيد من الجهود بغية بناء عالم يتسم بالسلام والاستدامة والإنصاف.

هذا ما جاء في رسالة للأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون بمناسبة اليوم الذي يحتفل به في 18 تموز يوليه من كل عام وهو اليوم الذي ولد فيه نيلسون مانديلا.

وقال الأمين العام، » اليوم الدولي لنيلسون مانديلا فرصة للتفكّر في حياة وأعمال أسطورة جسدت أسمى قيم الأمم المتحدة. فقد كان ماديبا نموذجا للمواطن العالمي ولا نزال نحتذي مثاله في عملنا من أجل بناء عالم أفضل للجميع.

نيلسون مانديلا. المصدر: الأمم المتحدة: بي. سدكاران

نيلسون مانديلا. المصدر: الأمم المتحدة: بي. سدكاران

ودعا الأمين العام إلى السعي إلى مواصلة الارتكاز على إرث نيلسون مانديلا المتمثل في نكران الذات والشعور العميق بوحدة الهدف. « تضم الأمم المتحدة صوتها إلى صوت مؤسسة مانديلا لدعوة الناس في جميع أرجاء العالم إلى تكريس 67 دقيقة على الأقل في يوم 18 تموز يوليو للقيام بنشاط في إطار خدمة المجتمع ».

وأضاف، » فلتعلم طفلا. أو تطعم جائعا. أو تنظف موقعا. أو تسهم في رعاية البيئة المحيطة بك. أو فلتتطوع للخدمة في مستشفى أو مركز مجتمعي. فلتكن جزءا من حركة مانديلا الرامية إلى جعل العالم مكانا أفضل. »

Lire la suite