L’ONU lance un Plan d’action pour améliorer les données du développement durable

Des participants au Forum mondial de l’ONU sur les données au Cap, en Afrique du Sud. Photo Mbongiseni Mndebele

Des participants au Forum mondial de l’ONU sur les données au Cap, en Afrique du Sud. Photo Mbongiseni Mndebele

18 janvier 2017 – Le premier Forum mondial des Nations Unies sur les données s’est achevé mercredi au Cap, en Afrique du Sud, avec le lancement d’un plan mondial pour collecter de meilleures données et avec de nouvelles idées et solutions pour renforcer la collaboration dans ce domaine.

Le ‘Plan d’action mondial du Cap pour les données du développement durable’, qui sera formellement adopté par les pays lors de la réunion de la Commission statistique de l’ONU en mars de cette année, a été préparé avec les contributions de la communauté statistique mondiale et d’experts des données.

« Le Forum mondial des Nations Unies sur les données est l’endroit idéal pour lancer ce Plan d’action et rassembler tous les acteurs majeurs », a déclaré le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales, Wu Hongbo, lors d’une conférence de presse. « Afin de mettre en œuvre le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et construire un avenir meilleur pour les gens partout dans le monde, il est essentiel d’avoir des données précises, fiables et détaillées ». La suite

« L’espace et la technologie peuvent aider à créer un monde meilleur » – Simonetta Di Pippo, Bureau des affaires spatiales de l’ONU

Simonetta Di Pippo, Directrice du Bureau des affaires spatiales des Nations Unies et l’une des rares femmes leaders dans le secteur. Photo ONU / Runa A

17 janvier 2017 – Les dirigeants des agences spatiales nationales, les responsables gouvernementaux et les représentants de la communauté spatiale du monde entier sont mis au défi d’attirer davantage de femmes dans l’industrie aérospatiale.

L’appel a été lancé par l’une des rares femmes leaders dans le secteur : l’astrophysicienne Simonetta Di Pippo, Directrice du Bureau des Nations Unies pour les affaires spatiales (UNOOSA). Basée à Vienne, l’UNOOSA promeut la coopération internationale dans l’utilisation et l’exploration pacifiques de l’espace et dans l’utilisation des sciences et technologies spatiales pour le développement économique et social durable. Continuer la lecture

Des millions d’enfants subissent des violences à l’école chaque année, selon l’UNESCO

17 janvier 2017 – Un tiers des enfants entre 11 et 13 ans disent avoir été harcelés à l’école et 8% évoquent des harcèlements quotidiens, selon des données concernant 19 pays présentées dans un rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Des enfants dans un camp pour personnes déplacées à Port-au-Prince, Haïti. Photo ONU/Sophia Paris

Des enfants dans un camp pour personnes déplacées à Port-au-Prince, Haïti. Photo ONU/Sophia Paris

Ce rapport intitulé ‘Violence et harcèlement à l’école : Rapport sur la situation dans le monde’, a été présenté mardi lors d’un colloque à Séoul, en Corée du Sud, par l’UNESCO et l’Institut de prévention de la violence scolaire de l’Université féminine Ewha, basée à Séoul.

« La violence et le harcèlement à l’école constituent une violation grave du droit à l’éducation », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « Ce colloque et ce rapport s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’UNESCO pour faire en sorte que les écoles et les autres lieux d’apprentissage soient sûrs pour tous ». Continuer la lecture

Une reprise économique modeste est attendue au niveau mondial, selon l’ONU

activités commerciales portuaires au Cambodge: des produits du Vietnam arrivent au port autonome de Phnom Penh dans la province de Kandal. Photo: Banque mondiale/Chhor Sokunthea

17 janvier 2017 – L’économie mondiale n’est pas encore sortie de sa période de lente croissance caractérisée par des investissements limités, un commerce en berne et une croissance atone de la productivité, et ce malgré la reprise économique modeste annoncée pour 2017-2018, avertit un nouveau rapport des Nations Unies publié mardi.

Selon ce rapport, intitulé « Situation et perspectives de l’économie mondiale » pour 2017, l’économie mondiale a enregistré une croissance de 2,2% seulement en 2016, soit le taux de croissance le plus bas depuis la Grande récession de 2009. Le produit mondial brut devrait augmenter de 2,7% en 2017 et de 2,9% en 2018, ce qui représente une légère baisse par rapport aux prévisions du mois de mai dernier. Lire aussi

الأمين العام يدعو إلى التصدي للتعصب ومكافحة التمييز ضد المسلمين

في كلمة موجهة إلى فعالية رفيعة المستوى حول « مكافحة التمييز ضد المسلمين وكراهيتهم » قال الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش إن جرائم الكراهية ضد المسلمين وغيرها من أشكال التعصب آخذة في الازدياد، وإن الشيء نفسه ينطبق على كراهية الأجانب والعنصرية ومعاداة السامية.
ودعا الأمين العام إلى الوقوف معا في وجه التعصب ومن أجل احترام حقوق الإنسان، وإلى تشييد الجسور، والعمل على تحويل الخوف إلى أمل « من أجل إخواننا وأخواتنا المسلمين – ومن أجل البشرية

Continuer la lecture

Le Forum des Nations Unies sur les données étudie comment améliorer et moderniser les systèmes statistiques nationaux

Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales s’exprimant à la session d’ouverture du Forum mondial des Nations Unies sur les données au Cap, en Afrique du Sud. Photo: Mbongiseni Mndebele

Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires économiques et sociales s’exprimant à la session d’ouverture du Forum mondial des Nations Unies sur les données au Cap, en Afrique du Sud. Photo: Mbongiseni Mndebele

16 janvier 2017 – Alors que la communauté statistique est confrontée à une série de défis avec la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030, il est impératif de moderniser et d’améliorer les capacités et de coopérer à un niveau véritablement mondial, a déclaré lundi un haut responsable de l’ONU lors d’un forum d’experts au Cap, en Afrique du Sud.

« Pour réussir, il faut que toutes les groupes représentés dans cette salle remplissent leur rôle et trouvent des moyens de travailler ensemble et de créer des partenariats et des synergies », a déclaré Wu Hongbo, Secrétaire général adjoint de l’ONU aux affaires économiques et sociales, à la session d’ouverture du Forum mondial des Nations Unies sur les données.

M. Wu a souligné que des données exactes, fiables et détaillées sont essentielles pour atteindre les 17 objectifs du Programme de développement durable à l’horizon 2030 qui ont été adoptés lors d’un sommet des Nations Unies en septembre 2015. La suite

L’ONU publie un manuel sur la lutte contre l’extrémisme violent dans les prisons

16 janvier 2017 – Alors que de nombreux pays sont actuellement confrontés aux menaces de l’extrémisme violent, l’Office des Nations Unies pour la lutte contre la drogue et le crime (ONUDC) a récemment publié un nouveau manuel pour combattre ce fléau qui sévit également dans les prisons.

Produit par la section justice de l’ONUDC avec la contribution de 35 praticiens de 25 États membres et de 30 experts des Nations Unies, d’autres organisations internationales, d’instituts de recherche et d’organisations de la société civile, ce document constitue le premier outil d’orientation technique de l’ONU pour traiter la radicalisation de la violence et l’extrémisme violent dans les prisons. La suite

L’ONU alerte sur la fragilisation des droits de l’enfant dans un contexte de turbulences

Kate Gilmore, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

Kate Gilmore, Haut-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme. Photo ONU/Jean-Marc Ferré

16 janvier 2017 – A l’ouverture des travaux de la 74e session du Comité des droits de l’enfant lundi à Genève, la Haute-Commissaire adjointe des Nations Unies aux droits de l’homme, Kate Gilmore, a attiré l’attention sur l’impact dévastateur de l’aggravation des migrations internationales et de la crise des réfugiés sur les droits de millions d’enfants à travers le monde.

« Un migrant sur huit est un enfant », a rappelé Mme Gilmore, avant d’ajouter que 26 millions d’enfants sont déplacés à cause des conflits.

L’intégration d’une approche des droits de l’enfant dans la planification et la mise en œuvre des politiques de santé pour les enfants et des lois intéressant la justice juvénile est par ailleurs jugée insuffisante par la Haut-Commissaire adjointe. « Tout ceci empêche les enfants et les adolescents d’accéder à une vie meilleure », a souligné Mme Gilmore. La suite

ATELIER DE LANCEMENT DU CAPDEL « Développement Local et Démocratie Participative »

Le Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Locales (MICL), la Délégation de l’Union Européenne (DUE) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) Algérie ont organisé, aujourd’hui, lundi 16 janvier 2017, la cérémonie de lancement officiel du Programme de renforcement des acteurs de développement local /communes modèles (CapDEL) au niveau du Centre International des Conférences CIC- « Abdellatif Rahal », Club des Pins. Cette cérémonie a vu  la participation des représentants du : Ministère de l’Intérieur et des collectivités Locales, du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, la Délégation de l’Union Européenne en Algérie et le Programme des Nations Unies pour le Développement en Algérie. Mais aussi les chefs d’agences Onusiennes ainsi que des représentants de missions de coopération auprès d’ambassades accréditées en Algérie. Lire la suite

Le PAM met en lumière la grande disparité entre pays en matière de coût de la nourriture

Un bol de haricots coûte relativement beaucoup plus cher au Malawi qu’en Suisse. Photo PAM Afrique de l’Ouest

Un bol de haricots coûte relativement beaucoup plus cher au Malawi qu’en Suisse. Photo PAM Afrique de l’Ouest

14 janvier 2017 – Alors que dirigeants politiques et chefs d’entreprise vont se retrouver la semaine prochaine au Forum économique mondial, à Davos, en Suisse, le Programme alimentaire mondial (PAM) a déterminé à quel point se nourrir peut être coûteux pour les personnes les plus pauvres dans le monde.

D’après cette étude intitulée ‘Hot Dinner Data’ (Données sur un repas chaud), le PAM a constaté que, proportionnellement, les gens dans les pays en développement peuvent payer 100 fois plus que ceux dans les pays riches pour un repas de base. Dans les pays les plus défavorisés et ceux ravagés par un conflit, ce coût peut être jusqu’à 300 fois supérieur. La suite