Syrie : le Conseil de sécurité des Nations Unies réclame un cessez-le-feu immédiat de 30 jours

24 février 2018  –Le Conseil de sécurité a adopté samedi à l’unanimité de ses membres une résolution réclamant un cessez-le-feu immédiat dans l’ensemble de la Syrie.

Co-rédigée par le Koweït et la Suède, la ‘Résolution 2401 (2018)’ demande à toutes les parties au conflit de cesser les hostilités sur l’ensemble du territoire syrien pour une période minimum de 30 jours consécutifs.

Cette « pause humanitaire » exigée par les 15 membres du Conseil doit permettre « l’acheminement sûr, sans entrave et soutenu » de l’aide et des services humanitaires ainsi que l’évacuations médicale des malades et des blessés conformément au droit international en vigueur.

L’ONU prête à faire sa part

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué l’adoption de cette résolution par le Conseil et souligné qu’il attend de la voir immédiatement mise en place et maintenue. « (J’)appelle toutes les parties à permettre l’acheminement immédiat de l’aide humanitaire », a déclaré M. Guterres dans un message posté sur son compte Twitter.

« L’ONU est prête à faire sa part », a ajouté son porte-parole, Stéphane Dujarric dans un communiqué publié après le vote. « Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties qu’elles ont l’obligation absolue, en vertu du droit international humanitaire et relatif aux droits de l’homme, de protéger les civils et les infrastructures civiles en tout temps », a ajouté M. Dujarric.

Continuer la lecture

الأمم المتحدة تدعو إلى وقف عاجل لإطلاق النار في سوريا وتحذر من تكرار ما حدث لحلب في الغوطة الشرقية

دعا المبعوث الأممي الخاص إلى سوريا ستيفان دي ميستورا إلى وقف عاجل لإطلاق النار في سوريا من أجل تخفيف المعاناة المروعة التي يتعرض لها المدنيون في الغوطة الشرقية، ووقف التفجيرات الثقيلة هناك

ووفق ما جاء على لسان المتحدثة باسم مكتب الأمم المتحدة في جنيف أليساندرا فيلوتشي في مؤتمر صحفي اليوم الجمعة، « أكد المبعوث الخاص

UNICEF/UN013166/Al Shami
لعبة طفل وسط أنقاض مبنى مدمر في شرق الغوطة، ريف دمشق

أن الوضع الإنساني للمدنيين في الغوطة الشرقية مروع، مشددا على الحاجة الملحة لوقف إطلاق النار والقصف الشديد في الغوطة الشرقية والقصف العشوائي لقذائف الهاون على دمشق »

كما دعا المبعوث الخاص البلدان الضامنة الثلاثة، روسيا وإيران وتركيا، إلى الاجتماع بصورة عاجلة لإعادة تثبيت مناطق التهدئة في سوريا، محذرا من أن يكون هذا الوضع تكرارا لما حدث في حلب

وقالت فيلوتشي إن « وقف إطلاق النار يجب أن يتبعه وصول المساعدات الإنسانية فورا ودون معوقات إلى الغوطة الشرقية وإجلاء المرضى والجرحى »

كما دعا عدد من كبار المسؤولين في الأمم المتحدة إلى تكثيف الدعم للسوريين واللاجئين والمجتمعات المضيفة، في ظل تصاعد العنف في سوريا

Continuer la lecture

Rencontre SNU- presse : Pour une meilleure collaboration entre le Système des Nations Unies et les médias algériens.

Le Système des Nations Unies (SNU) en Algérie a organisé hier une rencontre, la première du genre, avec la presse, en vue de se rapprocher davantage des médias nationaux et mieux faire connaitre le rôle et mission des agences onusiennes en Algérie essentiellement dédiée au développement durable.

Dans son allocution lors de cette rencontre qui a regroupé les chefs d’agences onusiennes et les représentants des organes de presse, M. Eric Overvest, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies a mis l’accent sur l’engagement de l’Algérie dans la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) 2030 à l’échelle nationale, régionale et internationale.   Il a salué le fait que l‘Algérie ait, à travers un comité interministériel, coordonné par le ministère des affaires étrangères, entamé la préparation de son rapport portant sur les 17 ODD. M. Overvest a exprimé le souhait du Système des Nations Unies de développer une meilleure collaboration entre le SNU et les médias algériens. Continuer la lecture

La Charte des Nations Unies a résisté à l’épreuve du temps, déclare le chef de l’ONU

21 février 2018  –Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et son prédécesseur, Ban Ki-moon, ont lancé mercredi un vif plaidoyer en faveur de la Charte des Nations Unies, adoptée en 1945, soulignant qu’elle avait résisté à l’épreuve du temps et restait le fondement des relations internationales.

Photo ONU/Mark Garten
La copie originale de la Charte des Nations Unies conservée aux Archives nationales des Etats-Unis,à Washington DC

« La Charte des Nations Unies a résisté à l’épreuve du temps. Rédigée à la suite de l’effondrement total de l’ordre international, elle a contribué à resouder le monde. Élaborée au moment où l’ampleur de l’Holocauste était en train d’émerger, elle est un des remparts contre les crimes internationaux aujourd’hui », a déclaré M. Guterres dans un discours lors d’une réunion du Conseil de sécurité consacrée aux ‘Objectifs et principes de la Charte des Nations Unies dans le maintien de la paix et de la sécurité internationales’.

Selon le Secrétaire général, « les fondateurs de notre Organisation ont compris que se relever de la Seconde Guerre mondiale n’était pas seulement une question de prévention des crimes. Ils ont placé les gens au cœur de la Charte et ont proclamé que le véritable fondement de la paix devait être trouvé dans la promotion du respect des droits de l’homme, du progrès social, de meilleures conditions de vie et d’une plus grande liberté pour tous ».

Continuer la lecture

Syrie : la situation humanitaire dans la Ghouta orientale est devenue incontrôlable (ONU)

20 février 2018   – La situation humanitaire des civils dans la région de la Ghouta orientale, en Syrie, est en train d’échapper à tout contrôle, a averti un haut responsable des Nations Unies à la suite des affrontements qui ont causé lundi la mort de plus de 40 civils et blessé plus de 150 autres dans l’enclave rebelle assiégée par les forces gouvernementales.

Photo UNICEF / Al Shami
Une enfant transporte un sac de bois de chauffage qu’elle a acheté pour sa famille dans la Ghouta orientale, en Syrie.

« Je suis profondément alarmé par l’escalade extrême des hostilités dans la Ghouta orientale », a déclaré le Coordinateur humanitaire régional des Nations unies pour la crise syrienne, Panos Moumtzis, dans un communiqué de presse.

Des centaines de civils, dont beaucoup de femmes et d’enfants, ont perdu la vie ou ont été blessés dans des frappes aériennes et des bombardements depuis novembre. Des rapports quotidiens font état de civils tués et d’autres grièvement blessés, ainsi que d’entrepôts, hôpitaux et écoles endommagés ou détruits.

L’escalade récente de la violence aggrave une situation humanitaire déjà précaire pour les 393.000 habitants de la Ghouta orientale, dont beaucoup sont des déplacés internes, et qui représentent 94% de tous les Syriens vivant aujourd’hui en état de siège.

Continuer la lecture

اليونيسف: العالم يخذل الأطفال حديثي الولادة

ما زالت معدلات وفاة الأطفال حديثي الولادة مرتفعة على المستوى الدولي، وخاصة في الدول الأفقر، فالأطفال الذين يولدون في اليابان وأيسلندا وسنغافورة لديهم فرصة أفضل في البقاء على قيد الحياة من حديثي الولادة في باكستان وجمهورية أفريقيا الوسطى وأفغانستان

ووفق تقرير حديث صادر عن اليونيسف يلقى 27 طفلا من حديثي الولادة من بين كل 1000 في الدول قليلة الدخل، مقارنة بثلاثة أطفال من بين كل ألف في الدول مرتفعة الدخل

احتمالات وفاة حديثي الولادة في الدول الأكثر خطرا، تزيد بمقدار 50 مرة عن الأماكن الأكثر أمانا للولادة

UNICEF/UN0156168/Fuad
طفل يتلقى الرعاية والعلاج في مستشفى بالعاصمة اليمنية صنعاء.

ويفيد التقرير بأن 8 من بين أخطر 10 أماكن على صحة حديثي الولادة توجد في أفريقيا جنوب الصحراء، حيث تقل احتمالات تلقي الحوامل رعاية أو مساعدة أثناء الولادة بسبب الفقر والصراع وضعف المؤسسات

هنريتا فور المديرة التنفيذية لليونيسف قالت « فيما تمكنا من تقليص عدد الوفيات بين الأطفال، ممن تقل أعمارهم عن الخامسة، بمقدار النصف خلال الربع قرن الماضي، لم نتمكن من تحقيق تقدم مماثل على مسار إنهاء الوفيات بين الأطفال الذين تقل أعمارهم عن الشهر »

وأضافت « بالنظر إلى أن غالبية هذه الوفيات، يمكن تجنبها فمن الواضح أننا نخذل حديثي الولادة الأفقر في العالم »

أخطر وأفضل البلدان بالنسبة لحديثي الولادة

باكستان، معدل الوفاة بها1 من بين كل 22 طفلا حديث الولادة. اليابان: 1 من بين كل 1111 طفلا

جمهورية أفريقيا الوسطى: 1 من بين كل 24. أيسلندا: 1 من بين كل 1000

أفغانستان: 1 من كل 26. سنغافورة: 1 من كل 909

Justice sociale : l’OIT appelle à accorder un traitement équitable aux 150 millions de travailleurs migrants

19 février 2018  – A la veille de la Journée mondiale de la justice sociale, le Directeur général de l’Organisation internationale du travail, Guy Ryder, a rappelé qu’il est « dans l’intérêt de tous » que les 150 millions de travailleurs migrants dans le monde reçoivent un traitement équitable.

La Journée mondiale de la justice sociale est célébrée le 20 février. Cette anée l’intérêt est mis  tout particulièrement sur les 150 millions de travailleurs migrants que compte la planète, dont beaucoup sont en butte à l’exploitation, à la discrimination et à la violence et ne peuvent pas compter sur les protections les plus élémentaires. C’est particulièrement vrai pour les femmes, qui représentent 44 pour cent des travailleurs migrants.

Des travailleurs migrants à bord d’un navire de pêche thaïlandais. Photo OIT (archives)

Aujourd’hui, la plupart des migrations sont liées, directement ou indirectement, à la recherche d’emplois décents.  Or, de nombreux travailleurs migrants se retrouvent piégés dans des emplois mal rémunérés de l’économie informelle, dans lesquels les conditions de travail sont dangereuses et insalubres et où leurs droits au travail et autres droits fondamentaux ne sont pas respectés. Pour obtenir un emploi, ils doivent souvent s’acquitter de frais de recrutement élevés, en moyenne plus d’un an de salaire – et sont très exposés au risque de travail forcé et de travail des enfants.

Continuer la lecture

الأمين العام: عبر الاتحاد نستطيع التغلب على التحديات التي تواجه عالمنا

حذر الأمين العام أنطونيو غوتيريش من عدد من التحديات التي تحيق بعالم اليوم وتهدد السلم والأمن الدوليين، بما في ذلك التهديد النووي والأمن الإلكتروني وتغير المناخ، من بين أمور أخرى. السيد غوتيريش، الذي تحدث اليوم الجمعة في افتتاح مؤتمر ميونيخ للأمن في ألمانيا، قال إنه

UN Photo/Mark Garten
الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش

خلال العام الماضي حدث تغيران نوعيان جعلا الوضع الأمني العالمي اسوأ

« لأول مرة منذ نهاية الحرب الباردة، نواجه تهديدا نوويا. » قال الأمين العام معلنا التغير الأول، ومشددا على ضرورة مواصلة الضغط على كوريا الشمالية لإيجاد فرصة للحلول الدبلوماسية من أجل إخلاء شبه الجزيرة الكورية من الأسلحة النووية، وأن تجري الولايات المتحدة وكوريا الشمالية مناقشات هادفة

وفيما يتعلق بالتغيير الثاني، قال السيد غوتيريش إن الشرق الأوسط بشكل عام قد تحول إلى معضلة بحق، مع ترابط وتداخل النزاعات المختلفة مما خلق وضعا معقدا وخطرا

 » كانت لدينا دائما صراعات في الشرق الأوسط منذ بداية الحضارة. وفي العقود القليلة الماضية، اعتدنا على توالي الصراعات والأزمات، ولكن دائما مع هذه الفكرة، التي ربما تتسم بالسذاجة، وهي أن المجتمع الدولي سيكون قادرا على التعامل مع كل واحدة على حدة أو تباعا… ما أعتقد أنه تغير هو أن الشرق الأوسط أصبح اليوم كله فوضى. وأصبحت فوضى مع عدد من خطوط النزاعات المختلفة التي تتقاطع وتترابط: خط النزاع الذي لا يزال بين الإسرائيليين والفلسطينيين. وذلك الذي يمثل ذاكرة الحرب الباردة لا يزال هناك؛ والخط الفاصل بين السنة والشيعة »

Continuer la lecture

António Guterres : la multiplication des conflits a aggravé l’insécurité mondiale en 2017

16 février 2018  – Les menaces mondiales et la multiplication des conflits aux conséquences humanitaires dévastatrices ont été les deux changements qualitatifs de l’année dernière qui ont aggravé la situation sécuritaire mondiale, a déclaré vendredi le chef de l’ONU lors de la conférence annuelle sur la politique de sécurité internationale, à Munich, en Allemagne.

« Les conflits deviennent de plus en plus interdépendants et de plus en plus liés à une nouvelle menace terroriste mondiale pour nous tous », a dit le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, lors de la cérémonie d’ouverture de cette conférence.

Photo: ONU/Jean-Marc Ferré
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres.

Pour la première fois depuis la fin de la guerre froide, le monde est confronté à la menace des armes nucléaires et des missiles à longue portée posée par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qu’il appelle « un développement fait en totale contradiction avec la volonté de la communauté internationale et en violation flagrante de plusieurs résolutions du Conseil de sécurité ».

António Guterres a déclaré qu’il était essentiel de maintenir « des pressions significatives sur la Corée du Nord pour créer une opportunité d’engagement diplomatique sur la dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne dans un cadre régional ». « Les deux parties prenantes clés liées à cette crise, les Etats-Unis et la Corée du Nord », a-t-il soutenu, doivent être capables de « se réunir et d’avoir une discussion sérieuse sur ces questions ».

Le deuxième changement concerne le Moyen-Orient au sens large, qui, selon lui, s’est transformé en un « nœud gordien », avec différentes lignes de fracture interconnectées qui ont créé un véritable bourbier.

Véritable gâchis au Moyen-Orient

Mettant en exergue le conflit israélo-palestinien et les guerres en Syrie, au Yémen et en Libye, entre autres, M. Guterres a déclaré : «Aujourd’hui, tout le Moyen-Orient est devenu un véritable gâchis ».

Continuer la lecture

Journée mondiale de la radio: les journalistes sportives enfin reconnues

16 février 2018  – Comme chaque année, l’ONU a célébré le 13 février la Journée mondiale de la Radio. Le sport est en 2018 le thème de cette septième édition, histoire de souligner le pouvoir de la radio pour connecter, autonomiser et informer les communautés, à travers la couverture sportive. Mais aussi pour en finir avec le sexisme et les discriminations dont sont victimes les journalistes sportives.

 

Ballons de football. Photo OSCE

Pour cela Escale s’est intéressé au journalisme sportif au Sénégal et à la place des femmes et des journalistes sportives en donnant la parole à Alassane Samba Diop, Journaliste et Directeur de RFM/Dakar ainsi qu’à Maïmouna Diallo, Correspondante de Canal Plus à Dakar, qui a commencé sa carrière de journaliste sportive à Radio Envi-FM et à télévision TVCanal-Infos.

Le magazine revient aussi sur les messages adressés à l’occasion de la Journée mondiale par le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres et par Audrey Azoulay, Directrice générale de l’UNESCO, l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture.

De son côté, Laeticia Bernard, ancienne championne de France d’équitation revient sur son parcours sportif et son expérience de journaliste au service des sports de France Inter.

Continuer la lecture