Donner la priorité au secteur de l’Education dans le budget de l’Etat algérien

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'éducation, Kishore Singh, en visite en Algérie

Le Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’éducation, Kishore Singh, en visite en Algérie

Le rapporteur spécial sur le droit à l’Education de l’ONU, Kishore Singh, a mis en exergue mardi à Alger l’importance de la mise en place d’un cadre juridique spécial qui donnerait la priorité au secteur de l’Education dans le budget de l’Etat algérien.

« En dépit des grands efforts consentis par l’Algérie pour le développement du secteur de l’Education qui bénéficie de la priorité eu égard au budget qui lui est consacré, il est nécessaire de consacrer cette priorité dans un cadre législatif », a précisé M. Singh devant les membres de la commission de l’Education,

de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et des affaires religieuses à l’Assemblée populaire nationale (APN).

« Ce cadre permettra de définir le seuil minimal du budget qui doit être consacré au secteur de l’Education, quelles que soient les circonstances » qui doit consacrer les principes des chartes internationales adoptées par l’Algérie à l’instar des principes des droits de l’Homme », a-t-il indiqué.

Le rapporteur onusien a estimé que « les députés ont un rôle à jouer pour améliorer la situation de l’enseignant et l’encourager à accomplir ses missions ».

S’agissant du secteur de la formation professionnelle, le responsable a préconisé l’adoption du « système dual » appliqué dans plusieurs pays, et qui consiste à contraindre les entreprises économiques à accueillir les stagiaires des centres de formation professionnelle pour acquérir de l’expérience et un savoir-faire ».

L’intervenant a estimé que cette mesure avait pour objectif de « valoriser la formation professionnelle et prendre en charge les droits des bénéficiaires ».

Le rapporteur spécial sur le droit à l’éducation du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, arrivé lundi à Alger, avait écouté auparavant un rapport des membres de la commission sur l’évolution de l’enseignement en Algérie.

Le responsable s’est également entretenu avec la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, et devrait rencontrer les ministres de l’Enseignement supérieur, de la Formation et de l’enseignement professionnels et des Affaires religieuses.

Lire cet article depuis sa source  : Radio Algérienne

Consultez la revue de presse du programme de M. Kishore Singh pour la journée du 29 février 2015