L’ONU salue les efforts de l’Algérie pour développer la formation professionnelle

photo 1Le rapporteur spécial sur le droit à l’éducation du Conseil des droits de l’homme des Nations unies, Kishore Singh a salué, mercredi  à Alger, les efforts consentis par l’Algérie pour le developpement du secteur de la formation professionnelle.

« L’Algérie a fait beaucoup d’efforts sur le plan juridique et institutionnel, pour développer la formation professionnelle, un domaine prioritaire pour ce pays », a précisé M.Singh dans une déclaration à la presse à l’issue de ses entretiens avec le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Noureddine Bedoui.

Il a ainsi estimé que l’Algérie qui a « une performance très appréciée dans ce domaine et de par son expérience, pourra contribuer pour développer l’enseignement et la formation professionnelle en Afrique ».

M. Singh a, néanmoins, relevé la nécessité d »‘impliquer davantage » les entreprises économiques pour « la valorisation de la formation professionnelle et ce en accueillant des stagiaires pour acquérir de l’expérience et le savoir-faire », a t-il dit.

Le rapporteur spécial de l’ONU, qui effectue une visite en Algérie du 27 au 3 février, est un expert indépendant nommé par le Conseil des droits de l’homme afin d’examiner et de faire un rapport sur un thème spécifique des droits humains.

Au cours de son séjour, il  s’est entretenu avec notamment la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit et des responsables des deux chambres parlementaires.

L’Algérie poursuit une coopération avec tous les rapporteurs spéciaux du Conseil dans le cadre de ses enseignements volontaires, rappelés lors de sa candidature au Conseil des droits de l’homme dans lequel elle siège en tant que pays membre pour la période 2014-2016.

Lire cet article depuis la source : APS