Réunion annuelle des directeurs des bureaux extérieurs de l’OIT : L’Algérie a fait des avancées importantes dans les libertés syndicales

réunion bit«La promotion de l’emploi, et son corollaire la lutte contre le chômage, constitue une préoccupation majeure du gouvernement.» C’est ce qu’a indiqué, jeudi dernier, le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Mohamed El-Ghazi.

S’exprimant à  l’ouverture des  travaux d’une réunion annuelle des directeurs des bureaux extérieurs de l’OIT pour la région Afrique, il a souligné que  «l’Algérie s’est attachée à mettre en place une politique active en la matière visant à promouvoir pleinement l’emploi durable et productif». La démarche de l’Algérie  prend en considération, à la fois, a-t-il dit, «les aspects macro et microéconomiques, les différents facteurs qui influent sur l’emploi, l’apport des partenaires dans ce domaine, la nécessaire émergence d’un service public de l’emploi performant, et, enfin, la nécessité d’une démarche intersectorielle en vue de dynamiser fortement le marché du travail». Pour lutter contre le chômage, le ministre a précisé qu’«un plan d’action pour la promotion de l’emploi et la lutte contre le chômage a été adopté et mis en œuvre à partir de 2008. Il s’est appuyé sur une analyse approfondie des expériences précédentes tout en soulignant que des mesures incitatives d’ordre fiscal et parafiscal sont également mises en œuvre au profit des entreprises pour favoriser la préservation et la création d’emplois». Dans le cadre de la promotion de l’esprit d’entrepreneuriat chez les jeunes, il a fait savoir que «deux dispositifs d’appui à la création d’activités ont été mis en place, l’un destiné aux jeunes âgés entre 19 et 35 ans, et l’autre destiné aux personnes dont l’âge varie entre 30 et 50 ans. Les personnes éligibles bénéficient d’un accompagnement pendant les phases de réalisation et d’exploitation  de leurs projets». Mettant l’accent sur la réunion de l’OIT, Mohamed El- Ghazi a indiqué que «c’est un grand honneur pour l’Algérie d’accueillir la réunion des directeurs de bureaux de l’Organisation internationale du travail de la région Afrique», et ma présence parmi vous ainsi que celle de mes collègues membres du gouvernement est «un signe fort  du soutien et de l’adhésion  de l’Algérie aux objectifs de l’OIT, particulièrement la promotion du travail décent pour tous, et la réalisation des droits et principes fondamentaux au travail qui sont autant de principes fondateurs qui ont permis à l’organisation, doyenne des organisations internationales, de traverser toutes les crises et situations difficiles que le monde contemporain a connues». Et de poursuivre : «L’Algérie, en tant que membre de l’OIT, a montré qu’elle s’acquitte de ses obligations en matière de respect des conventions internationales du travail». Il a rappelé qu’«après l’adoption des lois sociales en 1990, un mécanisme de dialogue social et de concertation avec les partenaires socioéconomiques a été mis en place». Il a permis, a-t-il dit, «de traiter, dans un cadre consensuel, les grands dossiers aussi bien économiques que sociaux, notamment à travers des rencontres périodiques sous forme de tripartites ou de bipartites». Dans le volet portant sur la liberté syndicale, le ministre a indiqué par ailleurs que «l’Algérie a fait des avancées importantes, avec l’enregistrement de 64 organisations syndicales de travailleurs et 30 d’employeurs qui activent aussi bien dans le secteur économique que celui de l’administration publique. C’est dire que le paysage syndical est diversifié et présent dans tous les secteurs d’activité».

« La sécurité sociale, un instrument privilégié du développement humain et socio-économique »
Évoquant le volet de la sécurité sociale, il a souligné que «celui-ci est  un instrument privilégié du développement humain et socio-économique».
Le système algérien de sécurité sociale, fondé sur un principe de répartition et de solidarité, comprend les branches prévues par les conventions internationales. Un programme de réformes visant son développement et sa préservation a été engagé au cours des dix dernières années et s’est articulé autour, notamment, de la préservation des équilibres financiers du système et la réforme de son financement, à l’effet de garantir sa stabilité financière. De son côté, le directeur du bureau de l’OIT pour l’Afrique, Aeneas Chapinga Chuma, a indiqué que l’Organisation internationale du travail (OIT) veillera à la vulgarisation de l’expérience algérienne sur la promotion de l’emploi et  du dialogue social. Chuma a souligné avoir constaté une maturité du dialogue social en Algérie, à travers la tripartite, ce qui a abouti à la signature d’un pacte national économique et social de croissance. D’autre part, la Coordinatrice résidente du système des Nations unies,  Cristina Amaral, a exprimé sa pleine satisfaction quant à l’organisation de cette réunion en Algérie en indiquant que «l’expérience algérienne en matière des acquis sociaux peut être un point de référence pour l’Afrique».

Lire cet article depuis sa source : Quotidien El Moudjahid

Pour plus d’information : 

M. Sellal reçoit le Directeur général adjoint de l’OIT (APS)

Sellal reçoit le directeur général adjoint de l’OIT : Les perspectives de coopération examinées (le Midi Libre)

Algérie – OIT : M. Sellal reçoit le directeur général adjoint  chargé de la gestion et de la réforme M. Gregory Vines (El Moudjihid)

Réunion annuelle des directeurs des bureaux extérieurs de la région Afrique de l’OIT : El Ghazi revient sur l’expérience algérienne en matière de sécurité sociale (L’Echo d’Algérie)

Benghebrit assure que les voies du dialogue encore ouvertes, les syndicats toujours sceptiques (Radio algérienne)

Algérie Afrique : L’OIT veillera à la vulgarisation de l’expérience algérienne en matière du dialogue social (DK News)

Lutte contre le chômage en point de mire : Sellal reçoit le directeur général adjoint de l’OIT (Le Maghreb)

Qualité de l’enseignement : Nouria Benghebrit répond au rapporteur onusien (El Watan)

REUNION ANNUELLE DES DIRECTEURS DES BUREAUX EXTERIEURS DE L’OIT POUR LA REGION AFRIQUEBenghebrit : L’Algérie ne ménage aucun effort pour offrir un enseignement de qualité (Jeunesse d’Algérie)

Benghebrit : «Les voies du dialogues ouvertes» avec les syndicats (El Watan)