Le chef de l’ONU lance un appel à la tolérance après l’assassinat de trois Musulmans aux Etats-Unis

13 février 2015 – Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, est profondément ému par les scènes de milliers d’Américains, et d’autres gens à travers le monde, rendant hommage aux trois jeunes Américains musulmans assassinés à Chapel Hill, dans l’Etat de Caroline du Nord, aux Etats-Unis, cette semaine, a dit vendredi son porte-parole.

En réponse à une question d’un journaliste, le porte-parole a précisé que le chef de l’ONU avait présenté ses condoléances aux familles de Yusor Mohammad Abu-Salha, Razan Mohammad Abu-Salha et Deah Shaddy Barakat, et aux communautés au sein desquelles ils vivaient.

« En une période de tensions alimentées par ceux qui cherchent à détourner les enseignements de la foi et susciter les divisions, ces trois jeunes gens représentaient les meilleures valeurs de la citoyenneté du monde et de la compassion communautaire pour construire un monde meilleur pour tous », a dit le porte-parole, Stéphane Dujarric, lors d’un point de presse à New York.

Les trois jeunes gens ont été abattus le 10 février par un voisin, suscitant des questions sur le fait qu’ils aient été visés à cause de leur religion.

Consulter ecet article en, ANG : UN chief calls for tolerance, acceptance after three Muslims Americans shot in North Carolina