Le PAM lance une application mobile gratuite pour aider à nourrir les enfants syriens réfugiés

Des enfants déplacés à Homs, en Syrie. Photo PAM/Abeer Etefa

12 novembre 2015 – Les utilisateurs de smartphones vont désormais pouvoir aider à nourrir des enfants syriens réfugiés en un clic sur leur mobile grâce à l’application ShareTheMeal, développée par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et lancée jeudi dans plusieurs pays à travers le monde.

Les utilisateurs peuvent participer à tout moment, partout où ils se trouvent. Ils peuvent « partager » leurs repas pendant un dîner entre amis ou en déjeunant au bureau. Même un petit don de 40 centimes d’euro offrira à un enfant une nutrition vitale pendant un jour.

Les contributions bénéficieront aux enfants syriens refugiés en Jordanie qui font partie du programme de cantines scolaires du PAM.

« Le simple fait de partager un repas montre des personnes qui s’unissent ensemble partout dans le monde », a déclaré la Directrice Exécutive du PAM, Ertharin Cousin. « Cette version digitale du partage d’un repas est un moyen tangible que la Génération Farim zéro peut utiliser pour éradiquer la faim ».

Selon le PAM, le potentiel de ShareTheMeal est énorme : il y a 20 fois plus d’utilisateurs de smartphones que d’enfants souffrant de la faim dans le monde. La version test de ShareTheMeal lancée en Allemagne, en Autriche et en Suisse en juin 2015 a vu plus de 120.000 utilisateurs offrir plus de 1,7 million de repas pour des élèves dans le besoin au Lesotho, un pays du sud de l’Afrique.

« Avec le lancement global, les utilisateurs de smartphones dans plusieurs pays du monde pourront soutenir les enfants souffrant de la faim », a déclaré Sebastian Stricker, fondateur de ShareTheMeal.

L’application sera disponible gratuitement sur iOS et Android à partir du 12 novembre 2015 dans les app stores du monde entier. 30 secondes suffisent à s’enregistrer – après cela les utilisateurs peuvent commencer à partager des repas avec des enfants dans le besoin et à suivre l’impact de leurs dons.


Autres dépêches sur la question

Crise des réfugiés : Ban Ki-moon appelle l’Europe à trouver des solutions collectives et humaines