Un projet de transfert d’argent de l’UNICEF et de l’UE vise à scolariser 230.000 enfants réfugiés en Turquie

16 janvier 2017: une jeune fille dans une classe de langue turque dans le camp de réfugiés Nizip 1, à Gaziantep, dans le sud de la Turquie. Le camp de Nizip 1 abrite plus de 10.000 réfugiés syriens, dont plus de 5.000 enfants. Photo: UNICEF/Can Remzi Ergen

17 mars 2017 – L’Union européenne (UE) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) ont lancé jeudi un important projet de transfert de fonds visant à accroître le nombre d’enfants réfugiés scolarisés en Turquie.

« L’éducation dans les situations d’urgence est une des principales priorités de l’UE. Notre devoir moral est de sauver cette génération d’enfants réfugiés et d’investir dans leur avenir », a déclaré le Commissaire européen en charge de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, Christos Stylianides, dans un communiqué de presse conjoint de l’UE et de l’UNICEF.

La contribution humanitaire de l’UE d’un montant de 34 millions d’Euros est la plus importante qu’ait reçue le projet intitulé ‘Transfert conditionnel de trésorerie pour l’éducation’ (CCTE)….Lire