Des millions d’enfants réfugiés ne vont pas à l’école, selon un rapport du HCR

Des enfants à l’école dans un camp de déplacés à Maiduguri, dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigéria. Photo UNICEF/Naftalin

Des enfants à l’école dans un camp de déplacés à Maiduguri, dans l’Etat de Borno, au nord-est du Nigéria. Photo UNICEF/Naftalin

12 septembre 2017 – Plus de 3,5 millions d’enfants réfugiés âgés entre 5 et 17 ans n’ont pu aller à l’école au cours de l’année scolaire passée, souligne le HCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés, dans un rapport publié mardi.

D’après ce rapport, ce sont quelque 1,5 million d’enfants réfugiés qui n’ont pu aller à l’école primaire et 2 millions d’adolescents réfugiés qui ne sont pas à l’école secondaire.

« Sur les 17,2 millions de réfugiés qui relèvent de la compétence du HCR, la moitié sont des enfants », a déclaré Filippo Grandi, le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés dans un communiqué de presse. « L’éducation de ces jeunes est d’une importance cruciale pour le développement pacifique et durable des pays d’accueil et pour leurs pays d’origine, quand ils pourront y retourner. Mais par rapport aux autres enfants et adolescents du monde, l’écart en termes d’opportunités se creuse sans cesse davantage pour les réfugiés ». La suite