ENTRETIEN : le nouveau Président de l’Assemblée générale des Nations Unies veut obtenir des résultats pendant son mandat

Miroslav Lajcak, Président de la 72e session de l’Assemblée générale, devant la presse en mai 2017. Photo ONU/Manuel Elias

Miroslav Lajcak, Président de la 72e session de l’Assemblée générale, devant la presse en mai 2017. Photo ONU/Manuel Elias

12 septembre 2017 – Miroslav Lajčák espère que, sous sa présidence, l’Assemblée générale des Nations Unies va surmonter les intérêts nationaux étroits et arriver à des résultats tangibles pour les gens.

« J’espère que la 72e session de l’Assemblée générale sera bonne, productive et aboutira à de nombreuses solutions concrètes aux problèmes du monde », a déclaré M. Lajčák à ONU Info avant l’ouverture de la session inaugurale ce mardi.

Ce diplomate de carrière de Slovaquie, élu par les 193 membres de l’Assemblée générale, a souligné que deux des questions les plus pressantes au monde – les conflits et les migrations – étaient ses priorités.

« Je souhaite donc porter mon attention à ce que nous pouvons améliorer pour prévenir les conflits, parce qu’en évitant les conflits, nous économisons des vies humaines et nous économisons également de l’argent », a-t-il dit, tout en notant que les États membres consacreront aussi du temps et de l’énergie à la rédaction d’un pacte mondial sur les migrations, qui devrait être adopté en 2018.

Après avoir connu des missions difficiles, en particulier dans les Balkans, M. Lajčák a déclaré qu’il comprenait ce qu’il fallait faire pour réussir dans le multilatéralisme.

« Si nous sommes en désaccord, ce n’est pas une raison de se punir, mais d’essayer de trouver un consensus ou un compromis. C’est ce que je considère comme l’essence de la diplomatie », a-t-il déclaré. La suite