Le chef de l’ONU lance un appel à l’unité pour 2018

31 décembre 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé dimanche un appel à l’unité dans un message d’alerte à l’intention du monde entier alors que s’ouvre l’année 2018.

« Lorsque je suis entré en fonctions, il y a un an, j’ai lancé un appel pour faire de 2017 une année de paix. C’est malheureusement – et radicalement – l’inverse qui s’est produit », a noté M. Guterres dans ce message vidéo.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, en visite à Bangassou, en République centrafricaine, en octobre 2017. Photo ONU/Eskinder Debebe

« En ce premier jour de l’année 2018, ce n’est pas un appel que je lance : c’est un mes-sage d’alerte, une alerte rouge pour notre monde. Les conflits se sont envenimés et de nouveaux dangers sont apparus », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a noté que partout dans le monde, les craintes suscitées par les armes nucléaires n’ont jamais été aussi fortes depuis la fin de la guerre froide, que les changements climatiques s’accélèrent et que les inégalités sont toujours plus fortes.

« Nous assistons à des violations graves des droits de l’homme. Le nationalisme et la xénophobie progressent », a-t-il ajouté.

Face à cette situation et en ce début d’année 2018, il a lancé un appel à l’unité. « Je suis intimement convaincu que nous pouvons rendre notre monde plus sûr. Nous pouvons résoudre les conflits, surmonter la haine et protéger nos valeurs communes. Mais nous devons être unis pour y parvenir », a-t-il déclaré.

M. Guterres a exhorté les dirigeants de tous les pays du monde à prendre la résolution suivante, pour cette nouvelle année : « Réduire les écarts. Surmonter les divisions. Reconstruire la confiance en réunissant les peuples autour d’objectifs communs. L’unité est la voie à suivre : notre avenir en dépend ».