Syrie : 13 millions de personnes vulnérables ont besoin d’une assistance pour affronter l’hiver, selon l’ONU

8 janvier 2018 – Les Nations Unies ont averti lundi que l’intensification des opérations militaires dans le nord de la Syrie obligeaient des familles à fuir, dans le froid, vers des zones où les ressources sont très limitées.

Une enfant transporte un sac de bois de chauffage qu’elle a acheté pour sa famille dans la Ghouta orientale, en Syrie. Photo: UNICEF / Al Shami

« Alors que certaines parties de la Syrie connaissent une période de calme, beaucoup d’autres sont confrontées à des opérations militaires et à une intensification des combats », a déclaré le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors d’un point de presse à New York. Il a ajouté que plus de 13 millions de personnes en Syrie ont besoin d’une assistance.

« L’ONU est profondément préoccupée par la sécurité et la protection de dizaines de milliers de personnes dans le sud d’Idlib et dans les zones rurales de Hama, dans le nord-est de la Syrie, où les hostilités auraient provoqué des centaines de morts et de blessés », a-t-il ajouté.

Depuis le 1er décembre, les combats ont déplacé des dizaines de milliers de civils, qui vivaient déjà dans des conditions difficiles.

« Avec le début de l’hiver, trouver un abri sûr est l’une des plus grandes préoccupations, car de nombreuses familles fuient dans des zones qui sont déjà à pleine capacité ou dans des communautés ayant des ressources réduites », a souligné M. Dujarric.

Il a également exprimé son inquiétude face aux hostilités croissantes dans la Ghouta orientale qui continuent de mettre les civils en danger, causant des morts, des blessés et des dégâts aux infrastructures.

« Nous avons reçu des informations alarmantes selon lesquelles le seul centre médical d’urgence de Modira dans la zone assiégée de la Ghouta orientale a été endommagé par une frappe aérienne, ce qui l’a rendu inutilisable », a-t-il dit.

M. Dujarric a également annoncé que le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock, se rendra en Syrie du 9 au 12 janvier. Il devrait rencontrer des représentants du gouvernement et constater de visu l’impact du conflit sur les civils.

« Il évaluera la réponse humanitaire et discutera de la manière d’améliorer l’accès et la livraison de l’aide avec les principaux interlocuteurs », a précisé le porte-parole, ajoutant que ce sera la première mission de M. Lowcock en Syrie en tant que Coordonnateur des secours d’urgence.