Jeux olympiques en Corée du Sud : le chef de l’ONU insiste sur les valeurs de tolérance

9 février 2018 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a assisté vendredi à la cérémonie d’ouverture des Jeux d’hiver de Pyeongchang, en Corée du Sud, insistant sur les valeurs olympiques de tolérance et de compréhension mutuelle.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (à gauche), et Thomas Bach, Président du Comité international olympique, lors d’un point de presse à Pyeongchang, en République de Corée. Photo ONU/Mark Garten

« L’esprit olympique permet aux gens de partout dans le monde d’être ensemble, de se respecter, d’affirmer les valeurs de tolérance, de compréhension mutuelle qui sont les éléments de base pour que la paix soit possible », a dit M. Guterres lors d’un point de presse à l’issue d’une rencontre avec le Président du Comité international olympique, Thomas Bach, avant la cérémonie.

« Évidemment, dans le contexte actuel, on accorde beaucoup d’attention à ce message de paix en relation avec la péninsule coréenne, mais je tiens à dire très clairement que le message olympique de paix n’est pas local. Il est universel. Il est pour le monde », a-t-il ajouté.

Plus tôt dans la journée, lors d’un déjeuner officiel organisé en son honneur par le Président de la République de Corée, Moon Jae-in, le Secrétaire général a déclaré qu’il effectuait cette visite en « solidarité avec le peuple coréen à un moment de grande tension et d’opportunité».

« Nous espérons que ces Jeux Olympiques ouvriront une fenêtre d’opportunité pour permettre un engagement diplomatique fort visant à la dénucléarisation pacifique de la péninsule coréenne. Notre capacité est limitée, notre force est limitée, mais nous sommes totalement engagés à soutenir tous les efforts pour que des discussions sérieuses aient lieu, visant à la dénucléarisation de la péninsule de manière pacifique, et dans le contexte d’un arrangement de sécurité régionale dans lequel toutes les parties puissent se sentir à l’aise », a-t-il dit.

M. Guterres a ajouté que les initiatives courageuses du gouvernement de la République de Corée en ce qui concerne les relations intercoréennes bénéficiaient du plein appui de l’ONU.

Au premier jour de ces Jeux d’hiver qui se dérouleront jusqu’au 25 février, la skieuse du Kenya, Sabrina Wanjiku Simader, a également été désignée comme le premier Héros de la montagne par le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE).

Sabrina, âgée de 19 ans, aidera le PNUE à attirer l’attention sur les problèmes environnementaux dans les régions de montagne tels que le changement climatique, le gaspillage et la perte de biodiversité. Elle apportera également son soutien à la campagne ‘Wild for Life’ des Nations Unies, qui vise à mettre fin au commerce illégal d’espèces sauvages.