E. Overvest, Coordonnateur du Système des Nations Unies en Algérie : « Mandela, une «icône africaine» de par son courage, son parcours et ses idéaux, qui a changé bien plus que le destin de son pays ».

de gauche à Droite , Eric Overvest , Coordonnateur Résident du Systéme des Nations Unies en Algérie , Debach Ismail , moderateur , Dennis Thokozani Dlomo , amabassadeur de l’Afrique du Sud en Algérie , Djoudi NorEddine , ex ambassadeur

Alger , le 17 Juillet  2018 – Le Forum d’El Moudjahid et à l’occasion de la célébration de la journée internationale Nelson Mandela a organisé le Mardi 17 Juillet une rencontre autour de Mandela et de sa relation avec l’Algérie au quelle a pris part le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Algérie, Eric Overvest, l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud en Algérie, Dennis Thokozani Dlomo et l’ex ambassadeur , Noureddine Djoudi,  qui a servi d’interprète à Nelson Mandela, lors de son passage en Algérie en 1962.

Intervenant lors de la rencontre, le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Algérie, Eric Overvest, a qualifié Nelson Mandela d’«icône africaine», de par son courage, son parcours et ses idéaux, qui a changé bien plus que le destin de son pays. « Ses valeurs de solidarité, son combat contre la discrimination et la libération nous inspirent tous. C’est pourquoi les Nations-Unies ont adopté le 18 juillet de chaque année, le jour de sa naissance, comme journée internationale qui est célébrée dans le monde entier », dit-il.

Soulignant la solidarité de l’Algérie avec la lutte de libération du peuple sud-africain, Eric Overvest affirme qu’il n’y a aucun doute que Nelson Mandela affectionnait particulièrement l’Algérie, considérée à l’époque comme un pays modèle en matière de lutte de libération. « L’Algérie est très vite devenue la seconde patrie de Nelson Mandela. Il venait régulièrement pour mobiliser le soutien de ses frères de combat mais aussi pour y acquérir de l’expérience en matière de conduite de lutte de libération. »

Il a également appelé l’engagement de l’Algérie aux côtés de la lutte de libération de l’Afrique du Sud par le biais des organes des Nations-Unies et dans le respect de sa charte fondatrice. « Notre rencontre aujourd’hui pour commémorer cette journée internationale Nelson Mandela est certainement un appel de l’engagement du leader et militant des droits de l’Homme pour la liberté et l’égalité mais aussi un rappel du soutien indéfectible de l’Algérie pour une cause juste qu’est l’autodétermination des peuples », conclut-il.

Pour sa part, l’ambassadeur d’Afrique du Sud en Algérie, Dennis Thokozani Dlomo, a assuré que Nelson Mandela ne pouvait être le leader qu’il est devenu sans toutes ces personnes qui l’ont aidé. «Il est arrivé en Algérie soldat et il est reparti comme leader», dit-il avant de rappeler que Mandela voulait que tous les Africains vivent en liberté et dans la paix, sans racisme. «Il ne pouvait se passer de ces valeurs», dit-il encore.

Discours- Coordonnateur resident – Forum El Moujahid 17 Juillet 2018