António Guterres appelle à « faire de Nagasaki le dernier endroit sur terre à subir la dévastation nucléaire »

Après Tokyo, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est rendu à Nagasaki, ville de l’ouest du Japon. Dans cette cité portuaire qui fut longtemps la première porte d’entrée dans l’archipel nippon, M. Guterres a participé jeudi à la cérémonie commémorative du 73e anniversaire de l’explosion de la bombe atomique.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors des cérémonies commémoratives de l’explosion atomique au Mémorial pour la paix de Nagasaki, au Japon

Au Mémorial pour la paix de Nagasaki, M. Guterres a présenté ses condoléances à toutes les victimes et survivants des bombes atomiques et rendu hommage aux habitants de la ville. « Cette ville, votre ville, est un symbole d’espoir et de force et un monument à la résilience de ses habitants », a-t-il déclaré. Lire la suite