Plus de 400 millions de jeunes victimes de conflit armé ou de violence organisée (ONU)

Le chef de l’ONU a annoncé le lancement en septembre d’une nouvelle stratégie des Nations Unies pour la jeunesse.

Des étudiants de l’Institut national de musique d’Afghanistan jouent de leurs instruments. Environ la moitié des étudiants de l’établissement sont des orphelins et d’anciens enfants de la rue et environ un tiers sont de filles.

A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé à ce que les jeunes puissent avoir à disposition des espaces sûrs.

« Les jeunes du monde entier doivent pouvoir accéder en toute sécurité à des espaces – publics, civiques, physiques ou numériques – où ils puissent s’exprimer librement et réaliser leurs rêves », a dit le Secrétaire général dans un message publié pour la Journée et qu’il a co-présenté dimanche  sur Twitter avec son Envoyée spéciale pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake,

M. Guterres a rappelé un triste fait pour la jeunesse d’aujourd’hui: « plus de 400 millions de jeunes femmes et de jeunes hommes vivent dans des situations de conflit armé ou de violence organisée », a-t-il indiqué. « Des millions sont victimes de privation, d’actes de harcèlement ou d’intimidation et d’autres violations de leurs droits », a-t-il ajouté, soulignant que les jeunes femmes et les filles sont particulièrement vulnérables. Continuer ….