La nouvelle architecture de développement, de paix et de sécurité de l’ONU opérationnelle en 2019

Drapeaux devant le siège de l’ONU à New York.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, souligne dans un rapport publié mardi, que le renforcement de l’ONU passe par la restructuration de son système pour le développement et de ses activités de paix et de sécurité dont la nouvelle configuration démarrera le 1er janvier 2019.

« Pendant l’année écoulée, je me suis efforcé de réformer l’Organisation, afin qu’elle soit plus efficace et plus souple, qu’elle privilégie davantage l’action sur le terrain et qu’elle puisse mieux servir les États membres et leurs populations », dit le Secrétaire général dans ce rapport sur les activités de l’Organisation soulignant que « jamais auparavant l’ONU ne s’était lancée dans une réforme de cette envergure ».

Le 31 mai dernier, l’Assemblée générale de l’ONU a donné son feu vert pour œuvrer au repositionnement du système des Nations Unies pour le développement et permettre à celui-ci d’appuyer le Programme 2030 sur le développement durable.

« La résolution adoptée ce jour-là offre au système le moyen d’être davantage que la somme de ses parties et de mener à bonne fin ce chantier », indique M. Guterres. Le Secrétaire général précise que le système s’est préparé à la transition dès l’approbation de l’Assemblée générale et devrait commencer à fonctionner dans sa nouvelle configuration d’ici la fin de l’année.

Une nouvelle génération d’équipes de pays des Nations Unie Continuer…