Archives de l’auteur : UNIC Algiers

Yémen : le Chef des droits de l’homme de l’ONU déplore le raid aérien meurtrier contre un bus scolaire à Saada

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Zeid Al Hussein.

« Ce raid aérien de la Coalition a visé un bus transportant des enfants sur le marché de Dahyan à Saada, faisant 40 morts et 60 blessés », a déclaré la porte-parole du Haut-Commissariat lors d’un point de presse ce vendredi à Genève. Selon Liz Throssell, la plupart de ces victimes sont des enfants âgés de moins de 15 ans.

Ces derniers décès d’enfants dans la province de Saada par une frappe aérienne de la coalition saoudienne interviennent dans un climat d’une récente augmentation du nombre de victimes civiles, notamment depuis la semaine dernière. Selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux droits de l’homme, cela montre de manière tragique que le conflit continue de briser la vie des Yéménites.

Lors des attaques de la semaine dernière dans la ville portuaire de Hodeïda, les services du Haut-Commissaire Zeid ont ainsi documenté le décès d’au moins 41 civils, dont six enfants et plus d’une centaine de blessés dont une vingtaine de gamins enfants. Lire la suite

Michele Bachelet nommée Haut-Commissaire aux droits de l’homme

L’ancienne présidente du Chili, Michelle Bachelet, a été nommée vendredi Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme. L’Assemblée générale a approuvé sa nomination par acclamation sans vote. Le Secrétaire général de l’ONU s’est dit satisfait de cette décision. Michele Bachelet entamera son mandat le 1er septembre.

L’Assemblée générale a confirmé le 10 août 2018 la nomination de Michelle Bachelet du Chili au poste de Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme.

« Je suis très heureux que l’Assemblée générale a confirmé la nomination de Michelle Bachelet en tant que Haut-Commissaire aux   droits de l’homme des Nations Unies », a déclaré António Guterres devant les journalistes après l’approbation de la nomination de l’ancien président du Chili à l’unanimité par les 193 États Membres de l’ONU.

Le Secrétaire général a assuré que Bachelet était une figure «formidable» dans son pays et dans son travail avec les Nations Unies en tant que Directrice exécutive d’ONU Femmes. Lire la suite

Conservation et développement : deux faces d’une même médaille des réserves de biosphère de l’UNESCO

Depuis plus de 40 ans, les réserves de biosphère de l’UNESCO cherchent à conciRésultat de recherche d'images pour "Conservation et développement : deux faces d’une même médaille des réserves de biosphère de l’UNESCO"lier la conservation de la biodiversité et les activités humaines par l’utilisation durable des ressources naturelles.

Véritables “laboratoires d’interaction harmonieuse entre l’homme et la nature”, l’un des principaux objectifs de ces sites est de faire émerger des pratiques innovantes de développement durable.

Le Réseau mondial des réserves de biosphère compte aujourd’hui 686 sites répartis dans 122 pays, dont les derniers 24 ont été ajoutés cet été.

Les nouvelles réserves sont désignées chaque année par le Conseil international de coordination du Programme de l’UNESCO sur l’Homme et la biosphère, composé des représentants élus de 34 Etats membres de l’UNESCO.

Dans cette édition d’Escale Noeline Raondry Rakotoarisoa, Responsable du Programme de l’UNESCO pour l’homme et la biosphère, explique comment ces sites font de la conservation et du développement les deux faces d’une même médaille, et revient sur les 7 critères utilisés afin de déterminer si un site peut être qualifié de réserve de biosphère et admit au Réseau de l’UNESCO. La suite

 

António Guterres appelle à « faire de Nagasaki le dernier endroit sur terre à subir la dévastation nucléaire »

Après Tokyo, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, s’est rendu à Nagasaki, ville de l’ouest du Japon. Dans cette cité portuaire qui fut longtemps la première porte d’entrée dans l’archipel nippon, M. Guterres a participé jeudi à la cérémonie commémorative du 73e anniversaire de l’explosion de la bombe atomique.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, lors des cérémonies commémoratives de l’explosion atomique au Mémorial pour la paix de Nagasaki, au Japon

Au Mémorial pour la paix de Nagasaki, M. Guterres a présenté ses condoléances à toutes les victimes et survivants des bombes atomiques et rendu hommage aux habitants de la ville. « Cette ville, votre ville, est un symbole d’espoir et de force et un monument à la résilience de ses habitants », a-t-il déclaré. Lire la suite

L’ONU appelle à la protection des droits des peuples autochtones lors de leurs migrations

Femmes des hauts plateaux andins. Essai photo sur l’alpaca

Dans son message à l’occasion de la Journée internationale des peuples autochtones, le Secrétaire général a «noté que certains [migrants] sont déplacés ou relocalisés sans leur consentement libre, préalable et éclairé», ajoutant que «d’autres fuient la violence et les conflits ou les ravages du changement climatique et de la dégradation de l’environnement» et que nombreux sont ceux qui migrent à la recherche de meilleures perspectives et d’emplois pour eux-mêmes et leurs familles.Lire la suite

À Hiroshima, l’ONU salue la résilience et le courage des survivants de la bombe atomique

Le Mémorial de la Paix d’Hiroshima, ou Dôme de Genbaku, fut le seul bâtiment à rester debout près du lieu où explosa la première bombe atomique, le 6 août 1945.

Par la voix de sa représentante pour le désarmement, le chef de l’ONU, António Guterres, a rendu hommage lundi aux citoyens d’Hiroshima et à toutes les « victimes tragiques » qui ont péri dans « l’éclair aveuglant de la destruction nucléaire ».

Le 6 octobre 1045, la première bombe atomique explosait au-dessus de la ville d’Hiroshima, au centre du Japon. Trois jours plus tard, une seconde bombe atomique explosait au-dessus de Nagasaki, ville de l’est de l’archipel japonais.

« L’héritage d’Hiroshima est celui de la résilience. La ville que nous voyons aujourd’hui, cette métropole animée, en est la preuve », a déclaré Izumi Nakamitsu, la Haute-Représentante de l’ONU pour les affaires de désarmement lors d’une cérémonie organisée au Mémorial pour la paix d’Hiroshima, 73 ans jour pour jour après l’explosion de la bombe atomique au-dessus de la ville.

« Vous, les habitants d’Hiroshima, n’êtes pas seulement des survivants courageux de la bombe atomique, mais aussi des militants courageux pour la paix et la réconciliation », a souligné Mme Nakamitsu. La suite

Peace Boat : Pour la promotion de l’environnement et du développement durable

Résultat de recherche d'images pour "peaceboat odd"Peace Boat, une organisation et un bateau consacrés à la promotion de la paix, des droits de l’homme, de la protection de l’environnement et du développement durable.

C’est en automne 1983 que fut organisé le premier voyage de Peace Boat. Sa mission est de créer, à travers le voyage, une plateforme internationale où les gens peuvent se rencontrer, développer et approfondir des liens, se soutenir mutuellement, et trouver des terrains d’entente, au-delà des contraintes liées aux intérêts nationaux.Lire la suite

Enregistrement Sonore

Plus de 1.500 réfugiés et migrants morts en Méditerranée depuis le début de l’année : le HCR appelle les Etats à agir

Des opérateurs locaux spécialisés transportent le cercueil d’un migrant mort noyé au large des côtes libyennes (archive)

Le HCR a annoncé vendredi que plus de 1.500 réfugiés et migrants ont perdu la vie en tentant de traverser la Méditerranée au cours des sept premiers mois de cette année.

Une sombre étape confirmée après la mort de plus de 850 personnes rien qu’en juin et en juillet, faisant de la traversée de la Méditerranée comme la voie maritime la plus meurtrière au monde.

Bien que le nombre total de personnes arrivant sur les côtes européennes soit considérablement réduit par rapport aux années précédentes, le taux de décès augmente alerte l’agence onusienne.

Près de 60 000 personnes ont traversé la Méditerranée jusqu’à présent cette année, soit environ la moitié de l’année dernière et un retour aux niveaux d’avant 2014. Cependant, 1 personne sur 31 tentant la traversée en juin et en juillet est décédée ou a disparu, contre 1 sur 49 en 2017. La suite

L’allaitement maternel peut aider à atteindre les objectifs de développement durable

A baby being breastfed - WHO ©J.Holmes2 août 2018 – La Semaine mondiale de l’allaitement maternel encourage l’allaitement maternel et met en évidence les bienfaits de ce dernier pour la bonne santé des mères et de leurs enfants. Cette semaine est célébrée chaque année du 1er au 7 août. Chaque année dans le monde, 823 000 enfants et 20 000 mères perdent la vie, ce qui équivaut à des pertes financières de 302 milliards de dollars. Encourager l’allaitement maternel peut avoir un effet positif pour réduire et prévenir ces problèmes.

« Si l’allaitement maternel n’existait pas déjà, la personne qui l’inventerait mériterait un double prix Nobel en médecine et en économie » a déclaré Keith Hansen, conseiller en chef de la Banque mondiale.

Continuer …