Archives de catégorie : Actualités

La population mondiale devrait atteindre 9,8 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100, selon l’ONU

21 juin 2017 – La population mondiale qui s’élève actuellement à 7,6 milliards devrait atteindre 8,6 milliards en 2030, 9,8 milliards en 2050 et 11,2 milliards en 2100, selon un nouveau rapport des Nations Unies publié mercredi.

Une aide-soignante procède à une vaccination dans l’Etat de l’Uttar Pradesh, en Inde. Photo UNICEF/Prashanth Vishwanathan

Alors que la population mondiale s’accroit d’environ 83 millions de personnes chaque année, la tendance à la hausse de la taille de la population devrait se poursuivre, même en supposant que les niveaux de fécondité continuent de diminuer.

Le document « Perspectives de la population mondiale: la révision de 2017 », publié par le Département des affaires économiques et sociales de l’ONU (DESA), fournit un examen complet des tendances démographiques mondiales et des perspectives pour l’avenir.

Les nouvelles projections incluent des chiffres significatifs au niveau national. La Chine (avec 1,4 milliard d’habitants) et l’Inde (1,3 milliard d’habitants) restent les deux pays les plus peuplés, représentant respectivement 19% et 18% de la population mondiale totale. Dans environ sept ans, vers 2024, on s’attend à ce que la population de l’Inde dépasse celle de la Chine.

Continuer la lecture

L’ONU et ses partenaires ont besoin de 23,5 milliards de dollars en 2017 pour aider un nombre record de personnes

Des femmes transportant des sacs abandonnés après une distribution alimentaire à Ganyiel, au Soudan du Sud. Photo OCHA/Gemma Connell

21 juin 2017 – Un chiffre record de 141 millions de personnes dans 37 pays a besoin d’une aide humanitaire aujourd’hui, alors que les programmes d’intervention coordonnés par l’ONU ne sont financés qu’à hauteur de 25%, a déclaré mercredi le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

En décembre 2016, l’ONU et ses partenaires ont lancé l’appel humanitaire pour 2017 et les bailleurs de fonds internationaux ont généreusement versé 6,2 milliards de dollars jusqu’à maintenant. Mais les besoins ont depuis grimpé à 23,5 milliards de dollars, soit 1,3 milliard de dollars de plus qu’initialement prévu, a précisé OCHA.

De nouvelles catastrophes et la détérioration de situations de crise prolongées ont fait augmenter les besoins.

L’escalade rapide de la violence dans la région des Kasaï en République démocratique du Congo a entraîné un appel de fonds d’urgence. Des appels de fonds éclairs ont également été lancés pour répondre à la sécheresse au Kenya, aux cyclones tropicaux à Madagascar et au Mozambique et aux inondations au Pérou.

Cela vient s’ajouter à environ 20 millions de personnes qui sont menacés par la famine dans le nord-est du Nigéria, en Somalie, au Soudan du Sud et au Yémen.

Continuer la lecture

La pauvreté mondiale pourrait être réduite de moitié si tous les adultes achevaient leurs études secondaires, selon l’UNESCO

 

AUDIO: Saïd Ould Voffal, Directeur des enquêtes de l’education à l’institut de statistique à l’UNESCO explique ce nouveau document. Crédit: Nations Unies

21 juin 2017 – Le taux de pauvreté mondial pourrait être divisé par deux et plus si tous les adultes achevaient leurs études secondaires, selon un document de l’ISU, l’Institut de statistique de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), publié mercredi.

Ce document intitulé ‘Réduire la pauvreté mondiale par l’enseignement primaire et secondaire universel’ montre combien il est important de reconnaître en l’éducation un moyen d’action essentiel pour éliminer la pauvreté sous toutes ses formes, partout dans le monde.

Des enfants à l’école. Photo PNUD

« La nouvelle analyse relative aux bienfaits considérables de l’éducation parue aujourd’hui devrait être une bonne nouvelle pour tous ceux qui travaillent sur l’Objectif de développement durable visant à éliminer la pauvreté d’ici à 2030 », a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova. « Elle montre que nous avons un plan concret pour garantir que nul n’aura plus à vivre avec à peine quelques dollars par jour, et que l’éducation est au cœur de ce plan ».

L’analyse montre que près de 60 millions de personnes pourraient échapper à la pauvreté si tous les adultes allaient seulement deux ans de plus à l’école. Si tous les adultes achevaient leurs études secondaires, 420 millions de personnes pourraient sortir de la pauvreté, ce qui permettrait de réduire le nombre total de pauvres de plus de la moitié à l’échelle mondiale et de près des deux tiers en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.

Les études montrent que l’éducation a des effets directs et indirects tant sur la croissance économique que sur la pauvreté. L’enseignement délivre des compétences qui augmentent les possibilités d’emploi et les revenus, tout en contribuant à mettre la population à l’abri des risques socioéconomiques. Un développement plus équitable de l’éducation est de nature à réduire les inégalités, permettant aux pauvres de s’élever dans l’échelle sociale.

Malgré le potentiel de l’éducation, les nouvelles données de l’ISU montrent que quasiment aucun progrès n’a été réalisé ces dernières années en matière de réduction des taux de non-scolarisation. À l’échelle mondiale, le droit à l’éducation de 9% des enfants en âge de fréquenter l’école primaire est bafoué, et ce taux atteint 16% et 37%, respectivement, pour les jeunes du niveau du premier et du second cycles du secondaire. Au total, 264 millions d’enfants, d’adolescents et de jeunes n’étaient pas scolarisés en 2015.

Continuer la lecture

141 مليون.. عدد المحتاجين إلى مساعدات إنسانية يبلغ رقما قياسيا

قال مكتب تنسيق الشؤون الإنسانية إن عدد الأشخاص الذين يحتاجون إلى مساعدات إنسانية قد بلغ رقما قياسيا، مع تسجيل 141 مليون شخص

الصورة: UNICEF/Tomislav Georgiev

في 37 بلدا في العالم بحاجة إلى مساعدة إنسانية اليوم

وكانت الأمم المتحدة وشركاؤها قد أطلقوا في كانون الأول / ديسمبر الماضي النداء الإنساني لعام 2017، وقدم المانحون الدوليون بسخاء مبلغا قدره 6.2 مليار دولار من التمويل حتى الآن

ومنذ ذلك الحين، ارتفعت الاحتياجات إلى 23.5 مليار دولار، بإضافة 1.3 مليار دولار إلى الاحتياجات و8 ملايين إلى عدد الأشخاص الذين يتلقون المعونة، مما أدى إلى تمويل النداء العالمي بنسبة 26% فقط في منتصف هذا العام، بحسب ما ذكره المتحدث باسم المكتب يانس لاركيه، في حوار مع موقع « أخبار الأمم المتحدة »:

« مع بلوغ منتصف عام 2017 يبدو الوضع رهيبا كما كان من قبل. وصلنا الآن إلى رقم مذهل، 141 مليون شخص بحاجة إلى مساعدة طارئة في جميع أنحاء العالم. الآن، ما نطلبه من المانحين لدعمنا حتى نتمكن من القيام بعملنا قد نما إلى 23.5 مليار دولار »

وتؤدي الكوارث الجديدة وتدهور حالات الطوارئ المستمرة إلى زيادة الأرقام. حيث أثار التصعيد السريع للعنف في مقاطعة كاساي في جمهورية الكونغو الديمقراطية نداء عاجلا للاستجابة العاجلة لاحتياجات المجتمعات المحلية الإنسانية

كما أطلقت نداءات عاجلة للتصدي للجفاف في كينيا والأعاصير المدارية في مدغشقر وموزامبيق والفيضانات في بيرو. هذا بالإضافة إلى حوالي 20 مليون شخص معرضون لخطر المجاعة في شمال شرق نيجيريا والصومال وجنوب السودان واليمن

مشروع من الفاو يساعد العراقيين والسوريين على استعادة سبل العيش

أرشيف: تطهير القناة الرئيسية لمشروع ري شمال الجزيرة قرب الموصل العراق. المصدر: جنكيز ياز / الفاو

2017/6/20 — أعلنت منظمة الأغذية والزراعة للأمم المتحدة (الفاو) عن مشروع خاص لمساعدة العائلات المتضررة من النزاع في شمال العراق، عبر دعم عدد من مشاريع كسب العيش الزراعية لآلاف الضعفاء واللاجئين السوريين في المنطقة.

ويهدف المشروع، الذي تموله ألمانيا ويجري تنفيذه في محافظتي أربيل ودهوك، إلى تدريب اللاجئين السوريين على زراعة الخضراوات في الدفيئات الزراعية (الصوبات).

وبالإضافة إلى ذلك، يدعم المشروع أيضا العائلات العراقية من خلال تزويدها بالدجاج لإنتاج البيض واللحم، ويوفر التدريب والأدوات لتربية النحل وإنتاج الغذاء، كما أشار السيد موفّق الرفاعي المسؤول بمكتب الفاو في بغداد:

« هذا المشروع يهدف إلى تقديم التدريب والمعدات في مجال البستنة والبيوت البلاستيكية وتربية النحل والدواجن البيّاضة واللحوم للفئات المتضررة. في الأسبوع الأول من هذا الشهر قامت المنظمة بتوزيع ما يقارب من 9600 دجاجة من الدجاج البياض واللحم على 2400 شخص من النازحين العراقيين، وزودتهم بالمعدات اللازمة للتربية والشراب وما يقارب من 80 طنا من الأعلاف، وذلك لمساعدتهم في سبل معيشتهم وتحقيق نوع من الأمن الغذائي لهذه العائلات. »

وبالإضافة إلى ذلك، سيحصل 2400 شخص آخر على التدريب والأدوات والمعدات اللازمة لتربية النحل وإنتاج العسل، وصناعة منتجات الألبان والفواكه، لإنتاج وبيع مجموعة متنوعة من منتجات الألبان والمربى والفواكه المجففة.
Continuer la lecture

Le chef de l’ONU réclame un débat rationnel concernant les migrations

20 juin 2017 – En cette Journée mondiale des réfugiés, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a réclamé mardi un débat rationnel concernant les migrations, insistant sur le respect des droits humains tout en traitant les problèmes liés à la mobilité humaine.

« J’appelle à un débat rationnel en matière de migrations. Bien sûr, les pays ont le droit d’appliquer leurs propres politiques migratoires, mais ils doivent le faire dans le plein respect des droits de l’homme, tout en développant des politiques de coopération capables de résoudre les problèmes de mobilité humaine », a déclaré M. Guterres lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à New York.

Il a rappelé que la situation a considérablement changé aujourd’hui quand il la compare avec la période pendant laquelle il était Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, de 2005 à 2015.

« Au cours des dix années où j’ai été Haut-commissaire pour les réfugiés, je dois dire que, de manière générale, le droit international était respecté. Les frontières étaient, en général, ouvertes, avec très peu de situations où les réfugiés étaient rejetés ou renvoyés dans leur pays d’origine », a-t-il dit. La suite

العالم بحاجة إلى الاستعداد بشكل أفضل لاستباق آثار الجفاف المدمرة

المدير العام للفاو أثناء جولة في بعض المناطق التي تعاني من أزمات غذائية في تشاد وشمال شرق نيجيريا. Photo: FAO/AO/Pius Utomi Ekpei

2017/6/19 — قال جوزيه غرازيانو دا سيلفا، المدير العام لمنظمة الأغذية والزراعة التابعة للأمم المتحدة (الفاو)، إن الاستثمار في الاستعداد وبناء قدرة المزارعين على الصمود أمران أساسيان لمواجهة آثار الجفاف الشديد.

جاء ذلك في كلمة له في ندوة دولية حول الجفاف عقدت بمقر المنظمة في روما، نظمتها إيران وهولندا والفاو، بهدف حشد زخم دولي جديد لمعالجة آثار الجفاف الكثيرة التي لا تقتصر على الجوع وعدم الاستقرار فحسب، بل وتتسبب في خسائر اقتصادية تصل إلى 8 مليارات دولار سنويا.

وأشار دا سيلفا إلى الجفاف الذى شهده الصومال في عام 2011 والذى أودى بحياة أكثر من ربع مليون شخص قائلا:

« عندما يموت الناس في سياق الجفاف، فهذا ليس لأنهم يعانون من حدث مناخي ضار. الناس يموتون لأنهم غير مستعدين لمواجهة آثار الجفاف، لأن سبل معيشتهم ليست مرنة بما فيه الكفاية. »

وتابع قائلا إن « التركيز لسنوات كان على الاستجابة للجفاف عند حدوثه، عبر الإسراع في تقديم المساعدة الطارئة وإبقاء الناس على قيد الحياة »، وفي حين يظل هذا أمرا مهما، ولكن « الاستثمار في التأهب والقدرة على الصمود ضروري ».

حيث يمكـّن القيام بذلك الدول من العمل بسرعة قبل فوات الأوان، مما يعني أن المزارعين والمجتمعات الريفية يصبحون في وضع أفضل للتعامل مع الظروف الجوية الشديدة عند وقوعها.
Continuer la lecture

La lutte contre le crime organisé nécessite une volonté politique renouvelée, selon l’ONU

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov (archives). Photo ONU/Manuel Elias

Le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), Yury Fedotov (archives). Photo ONU/Manuel Elias

19 juin 2017 – A l’occasion d’une réunion de l’ONU marquant le 25e anniversaire de l’assassinat d’un juge italien qui a consacré sa vie à la lutte contre la mafia, un haut responsable des Nations Unies a souligné lundi la nécessité pour la communauté internationale de renouveler son engagement à lutter contre les formes évolutives et émergentes du crime organisé.

« Les criminels exploitent les inégalités et les vulnérabilités, et profitent des lacunes dans le développement et l’application de la loi », a déclaré Yury Fedotov, le Directeur exécutif de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), lors de cette réunion de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York en souvenir de Giovanni Falcone, le juge italien tué par une bombe posée en bordure de route par la mafia en 1992.

« Mais il n’y a rien d’inévitable ou d’invincible s’agissant du crime organisé transnational. Nous devons impliquer toutes nos institutions si nous souhaitons vaincre les criminels et protéger les sans défense », a-t-il ajouté. La suite

L’UNICEF nomme la réfugiée syrienne Muzoon Almellehan Ambassadrice de bonne volonté

L’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, Muzoon Almellehan, saute à la corde avec des élèves d’une école dans un site de personnes déplacées dans la région du Lac, au Tchad. Photo UNICEF/Sokhin

L’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF, Muzoon Almellehan, saute à la corde avec des élèves d’une école dans un site de personnes déplacées dans la région du Lac, au Tchad. Photo UNICEF/Sokhin

19 juin 2017 – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé lundi la nomination de Muzoon Almellehan, une réfugiée syrienne âgée de 19 ans, Ambassadrice de bonne volonté de l’agence.

Cette nomination fait de la jeune femme la première personne ayant le statut officiel de réfugié à devenir Ambassadeur de l’UNICEF.

Muzoon Almellehan, qui a reçu un soutien de l’UNICEF lorsqu’elle vivait dans le camp de réfugiés de Za’atari en Jordanie, suit les traces d’Audrey Hepburn, une Ambassadrice de bonne volonté qui a également été soutenue par l’UNICEF alors qu’elle était enfant.

« Même pendant l’enfance, je savais que l’éducation était la clé de mon avenir, alors quand j’ai fui la Syrie, les seuls effets que j’ai emmenés avec moi étaient mes livres scolaires », a déclaré Muzoon Almellehan, citée dans un communiqué de presse de l’UNICEF.

« En tant que réfugiée, j’ai vu ce qui se passe lorsque les enfants sont forcés au mariage précoce ou à travailler. Ils perdent de leurs droits à l’éducation et perdent leurs chances d’avenir. C’est pourquoi je suis fière de travailler avec l’UNICEF pour aider à donner une voix à ces enfants et les envoyer à l’école ». La suite