Archives de catégorie : Actualités

La sécurité alimentaire au Proche-Orient et en Afrique du Nord s’est détériorée ces cinq dernières années, selon la FAO

Un agriculteur égyptien nourrissant des vaches avec du fourrage frais. Photo: FAO / Giulio Napolitano

27 mars 2017 – La sécurité alimentaire et nutritionnelle au Proche-Orient et en Afrique du Nord s’est nettement détériorée au cours des cinq dernières années, sapant les progrès constants réalisés avant 2010, lorsque la prévalence de la sous-alimentation, des retards de croissance, de l’anémie et de la pauvreté avaient diminué, selon un nouveau rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Cette détérioration est en grande partie due à la généralisation des conflits, à leur intensité et aux crises prolongées, selon L’Aperçu régional de la FAO sur l’insécurité alimentaire au Proche-Orient et en Afrique du Nord

L’évaluation réalisée par la FAO à l’aide de l’Echelle de mesure de l’insécurité alimentaire vécue a montré que la prévalence de l’insécurité alimentaire sévère chez les adultes au Proche-Orient et en Afrique du Nord s’approchait des 9,5% en 2014 et 2015, représentant environ 30 millions de personnes.

« La région fait face actuellement à des défis sans précédent en matière de sécurité alimentaire, en raison des multiples risques liés aux conflits, à la pénurie d’eau et au changement climatique. Les pays de la région doivent mettre en œuvre une gestion durable et intégrale des ressources en eau en vue de réaliser l’Objectif de développement durable consistant à mettre un terme à la faim d’ici 2030 », a déclaré le Sous-directeur général et Représentant régional au Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord, Abdessalam Ould Ahmed. « Un environnement pacifique et stable était une condition préalable indispensable pour que les agriculteurs puissent relever les défis liés à la pénurie d’eau et au changement climatique ».

La crise syrienne, en particulier, s’est aggravée pendant la période allant de 2015 à 2016, laissant plus de la moitié de la population ayant besoin d’une aide alimentaire. On dénombre également 4,8 millions de réfugiés, principalement dans les pays voisins. Le nombre de personnes touchées par l’insécurité alimentaire et de personnes déplacées à l’intérieur du pays est aussi en hausse en Iraq et au Yémen.

AUDIO: Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général et Représentant régional au Bureau régional de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord Crédit: FAO

 

Continuer la lecture

أطفال اليمن: السقوط في دائرة النسيان

مع مرور عامين على الصراع الدامي في اليمن، تلجأ الأسر بشكل متزايد إلى اتخاذ تدابير صعبة من أجل رعاية أطفالها بعدما أصبح اليمن أحد أكثر الدول تضررا بأزمة الأمن الغذائي وسوء التغذية في العالم، وذلك وفق تقرير أصدرته منظمة اليونيسف

وذكر التقرير المعنون « أطفال اليمن: السقوط في دائرة النسيان » والصادر تزامنا مع دخول الحرب في اليمن عامها الثالث، أن الأسر أصبحت تتناول كميات أقل من الطعام، أو تلجأ لاستهلاك أطعمة ذات قيمة غذائية أدنى، أو تقلل عدد الوجبات الأساسية

ويعاني قرابة نصف مليون طفل من سوء التغذية الحاد، بزيادة 200 % عن العدد المسجل في عام 2014 مما ينذر بخطر الوقوع في المجاعة

الأطفال يدفعون ثمنا باهظا بدخول الصراع في اليمن عامه الثالث. المصدر: اليونيسف

وذكر التقرير أن أعداد المستضعفين وأولئك الذين يعانون من الفقر المدقع ترتفع بشكل هائل. فقرابة 80 في المائة من الأسر مثقلة بالديون، ونصف سكان البلاد يعيشون على أقل من دولارين في اليوم

ومع تراجع مصادر دخل الأسر يزيد تجنيد الأطفال من قبل أطراف الصراع، وأيضا الدفع نحو الزواج المبكر للفتيات

وقد تم تزويج أكثر من ثلثي الفتيات قبل بلوغهن الثامنة عشرة، مقابل 50 في المائة منهن قبل تفاقم الصراع. كما تستغل الأطراف المسلحة، وبشكل متزايد، الأطفال، خاصةً مع ارتفاع وتيرة المواجهات.

أما النظام الصحي في اليمن فبات على حافة الانهيار، مما يجعل قرابة 15 مليون شخص بلا رعاية صحية

Continuer la lecture

L’ONU condamne le meurtre de travailleurs humanitaires au Soudan du Sud

27 mars 2017 – Six travailleurs humanitaires d’une organisation non gouvernementale nationale ont été tués au Soudan du Sud lors d’une embuscade samedi dans une zone contrôlée par le gouvernement sur la route entre la capitale Juba et Pibor, a annoncé la Mission des Nations Unies dans ce pays (MINUSS).

Un individu armé dans la ville de Pibor, dans l’Etat de Jonglei. Pibor a connu des affrontements violents qui ont entraîné des déplacements, ainsi que la destruction des moyens de subsistance et de biens. (archive) Photo: OCHA / Cecilia Attefor

Les corps ont été retrouvés sur la route par d’autres membres du convoi qui se trouvaient plus loin.« Les Nations Unies condamnent ces décès effroyables et inutiles », a déclaré le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan du Sud et chef de la MINUSS, David Shearer, dans un communiqué de presse publié dimanche par la mission.« Ce massacre de sang-froid est absolument condamnable, surtout parce que ces travailleurs humanitaires se consacraient à soulager les souffrances de la population du Soudan du Sud », a-t-il ajouté, exhortant le gouvernement à enquêter et à appréhender les tueurs.

Cette attaque, la plus grave ayant visé des travailleurs humanitaires dans ce pays depuis le déclenchement des hostilités en décembre 2013, arrive à un moment où les besoins humanitaires ont atteint des niveaux sans précédent.

« Ces attaques non seulement mettent en danger la vie des travailleurs humanitaires, mais elles menacent aussi la vie de milliers de Sud-Soudanais qui comptent sur notre aide pour leur survie », a déclaré le Coordonnateur humanitaire pour le Soudan du Sud, Eugene Owusu, soulignant que la sécurité des travailleurs humanitaires doit être assurée afin qu’ils soient en mesure de fournir de l’assistance à ceux qui ont d’énormes besoins.

Continuer la lecture

Le Siège de l’ONU dans le noir pendant une heure pour attirer l’attention sur les problèmes de la planète

 

Lumières éteintes au Siège de l’ONU, à New York, à l’occasion de l’Heure de la Terre 2017. Photo: ONU / Evan Schneider

26 mars 2017 – A l’occasion du dixième événement mondial intitulé L’Heure de la Terre, l’ONU a éteint samedi soir les lumières de son Siège à New York et de plusieurs de ses installations dans le monde afin de souligner les problèmes de la planète et encourager des millions de personnes à vivre plus durablement.

« Le changement climatique continue de mettre en péril les vies et les moyens de subsistance dans le monde. L’année dernière a été – encore une fois – la plus chaude jamais enregistrée. L’Accord de Paris historique nous donne une occasion sans précédent de limiter l’augmentation de la température mondiale, de promouvoir l’énergie propre pour tous et de créer un avenir durable », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo.

Si les gouvernements et les entreprises doivent faire plus en faveur d’une énergie propre, les individus sont également appelés à faire davantage. Construire un avenir durable dépend aujourd’hui de chacun, a déclaré le chef de l’ONU, demandant au monde de se joindre à lui pour éteindre leurs lumières samedi soir à 20h30 (heure locale). « De l’obscurité, nous pouvons créer un monde durable et inclusif pour tous », a-t-il dit.

Continuer la lecture

Tuberculose : l’OMS publie des orientations en matière d’éthique pour protéger les droits des patients

24 mars 2017 – A l’occasion de la Journée mondiale de la lutte contre la tuberculose, célébrée chaque année le 24 mars, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié de nouvelles orientations visant à aider les pays à respecter des normes d’éthique rationnelles pour protéger les droits des patients affectés.

Des ouvriers au Myanmar font partie des travailleurs migrants ayant reçu des informations de l’OIM sur la tuberculose, le paludisme et le VIH. Photo OIM

La tuberculose, maladie infectieuse la plus meurtrière, fait 5.000 morts par jour. Les communautés confrontées à des difficultés socioéconomiques, telles que les migrants, réfugiés, prisonniers, minorités ethniques, mineurs et autres personnes travaillant ou vivant dans des milieux à risque, ainsi que les femmes marginalisées, les enfants et les personnes âgées, les plus vulnérables face cette maladie.

« La tuberculose sévit le plus dans certaines des populations les plus pauvres dans le monde », a déploré la Directrice générale de l’OMS, le Dr. Margaret Chan. « L’OMS est déterminée à vaincre la stigmatisation, les discriminations et les autres obstacles empêchant tant de ces personnes d’accéder aux services dont elles ont tellement besoin ».

Continuer la lecture

La poésie est une fenêtre sur l’époustouflante diversité de l’humanité selon Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Nikoloz Baratashvili (géorgien), l'un des poètes célébrés par l'UNESCO en 2017. Photo UNESCOÀ l’heure où les défis auxquels nous sommes confrontés – qu’il s’agisse du changement climatique, des inégalités et de la pauvreté, ou de l’extrémisme violent – paraissent si complexes, ces mots du poète Henry Wadsworth Longfellow sont porteurs d’espoir. Élaborée avec des mots, colorée par des images, composée suivant une métrique donnée, la poésie détient un pouvoir sans égal ; celui d’ébranler notre quotidien et de nous rappeler la beauté de ce qui nous entoure et la résilience de l’esprit humain….Lire

Journée internationale des forêts 2017 : Les forêts et l’énergie

La célébration des forêts à l’échelle mondiale est l’occasion de souligner l’importance des arbres et des régions boisées, ainsi que la manière dont ils nous nourrissent et nous protègent. Cette année, nous mettons en lumière l’importance de l’énergie du bois dans la vie de nombreuses populations, permettant un développement durable et atténuant les changements climatiques…Lire

 

Les gouvernements ont le devoir d’assurer les conditions minimales de bonheur, selon l’ONU

Une vue d’ensemble de la manifestation sur les Objectifs de développement durable (ODD) à laquelle ont participé des acteurs du film d’animation "Schtroumpfs: le village perdu" et des étudiants pour célébrer la Journée internationale du bonheur.Photo ONU/Mark Garten

Une vue d’ensemble de la manifestation sur les Objectifs de développement durable (ODD) à laquelle ont participé des acteurs du film d’animation « Schtroumpfs: le village perdu » et des étudiants pour célébrer la Journée internationale du bonheur.Photo ONU/Mark Garten

20 mars 2017 – A l’occasion de la Journée internationale du bonheur qui est célébrée chaque année le 20 mars, la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina J. Mohammed, a appelé la communauté internationale à renouveler son engagement de continuer à bâtir des sociétés plus justes et égales afin d’accroître le bonheur et le bien-être des gens dans le monde entier.

« Les Nations Unies ont toujours existé pour promouvoir et assurer le bien-être et le bonheur de tous les peuples », a souligné Mme Mohammed dans une déclaration, rappelant que cet engagement s’est encore renforcé en 2011, lorsque l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la résolution intitulée ‘Bonheur: vers une approche holistique du développement’…Lire

Francophonie : l’ONU célèbre la Journée de la langue française et le multilinguisme

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova. Photo: UNESCO/N. Houguenade

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), Irina Bokova. Photo: UNESCO/N. Houguenade

20 mars 2017 – A l’occasion de la Journée internationale de la Francophonie, la Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la culture (UNESCO), Irina Bokova, a souligné lundi « l’engagement irréductible » de son organisation à promouvoir la diversité linguistique et culturelle comme principe inhérent à la dignité humaine et comme moteur de dialogue et de paix.

« La langue française rapproche des continents et des communautés d’origines, de cultures et de croyances différentes. Elle tisse des liens de solidarité, elle ouvre des opportunités pour le développement et la lutte contre la pauvreté, elle représente un levier d’innovation et de créativité », a déclaré Mme Bokova dans un message diffusé à l’occasion de la journée célébrant chaque 20 mars la langue française…Lire

Le chef des droits de l’homme de l’ONU exhorte les Etats à lutter contre les crimes motivés par la haine

Des étudiants regardent un spectacle sur la discrimination réalisé par leurs camarades à l’école Barros Barreto, à Salvador, au Brésil. Photo UNICEF/Claudio Versiani

Des étudiants regardent un spectacle sur la discrimination réalisé par leurs camarades à l’école Barros Barreto, à Salvador, au Brésil. Photo UNICEF/Claudio Versiani

20 mars 2017 – A la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a exhorté les Etats à redoubler d’efforts pour lutter contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie, et les discours et crimes motivés par la haine.

« Les personnes d’ascendance africaine continuent d’être victimes de racisme et de crimes racistes motivés par la haine, dans tous les domaines de la vie. L’antisémitisme s’affiche aux États-Unis, en Europe, au Moyen-Orient et ailleurs. Dans certains pays, les femmes musulmanes qui portent le foulard se heurtent toujours davantage à la violence verbale et même physique. En Amérique latine, les populations autochtones restent en proie à la stigmatisation, y compris dans les médias », a dénoncé M. Zeid dans une déclaration à la presse….Lire