Archives de catégorie : Actualités

Arrêt du financement américain à l’UNRWA : l’ONU appelle les autres pays à aider son agence pour les réfugiés palestiniens

31 Août 2018- L’ONU a dit regretter la décision des Etats-Unis de cesser son financement à l’agence onusienne pour les réfugiés palestiniens.

Vendredi, le Département d’Etat américain a annoncé la décision de Washington de ne plus verser de contributions financières supplémentaires à l’UNRWA, l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient.

UNRWA/Tamer Hamam
Une réfugiée palestinienne reçoit de l’aide alimentaire dans un centre de distribution de l’UNRWA à Gaza. Les Etats-Unis ont annoncé le 31 août la cessation de son financement à l’UNRWA. Une décision regrettée par l’ONU.

« Nous regrettons la décision des États-Unis de ne plus apporter de financement à l’UNRWA, qui fournit des services essentiels aux réfugiés de Palestine et contribue à la stabilité dans la région », a dit Stéphane Dujarric, le porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, dans une déclaration de presse rendue publique vendredi soir. « Les États-Unis ont toujours été le principal contributeur à l’UNRWA. Nous apprécions son soutien au fil des ans », a ajouté le porte-parole d’António Guterres.

M. Dujarric a souligné que l’UNRWA bénéficie de la pleine confiance du chef de l’ONU. « Le Commissaire général Pierre Krahenbuhl a mené un effort rapide, novateur et infatigable pour surmonter la crise financière inattendue à laquelle l’UNRWA a dû faire face cette année », a-t-il dit.

En janvier 2018, le gouvernement américain avait déjà considérablement réduit sa contribution à l’UNRWA. L’aide des Etats-Unis à l’agence onusienne pour l’année en cours était passée de 360 millions à 60 millions de dollars.

Continuer la lecture

Le Bureau des Nations Unies à Alger ouvre un registre de condoléances en hommage à Kofi Annan

Suite au décès de l’ancien secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, le bureau des Nations Unies à Alger, a ouvert un registre de condoléances les 27 et 28 Août   à la mémoire du défunt prix Nobel de la Paix, qui est décédé  le 18 août dernier dans un hôpital de Berne en Suisse. Il était âgé de 80 ans.

Le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah signe le registre de condoléances

Au nom du président de la République Abdelaziz Bouteflika, le président du Conseil de la nation, Abdelkader Bensalah a signé , le 27 Août le registre de condoléances

« C’est avec une immense tristesse que nous avons appris le décès de Kofi Annan, ancien Secrétaire général de l’ONU qui a voué sa vie au service de la paix, de la sécurité et du développement international. En cette douloureuse circonstance, j’exprime, au nom du président de la République, Abdelaziz Bouteflika ainsi qu’au nom du peuple et du gouvernement algériens et en mon nom personnel mes sincères condoléances à l’Organisation des Nation Unies et à la communauté internationale », a écrit M. Bensalah.

Des représentants du Corps diplomatique accrédité à Alger   se sont déplacés au siège des Nations Unies à Alger pour signer le registre des condoléances.

 

L’ONU salue la mémoire de l’ancien Secrétaire général Kofi Annan

Kofi Annan fut le septième secrétaire général des Nations Unies. Sur cette photo de 2003, il s’adresse aux journalistes au Siège de l’ONU.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré profondément attristé d’apprendre la mort de son prédécesseur, Kofi Annan, qui a été à la tête de l’Organisation de janvier 1997 à décembre 2006.

« Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, était une force directrice pour le bien », a dit António Guterres, dans une déclaration publiée samedi.

« Il a fourni aux gens du monde entier un espace de dialogue, un lieu de résolution de problèmes et un chemin vers un monde meilleur », a estimé M.Guterres. « Kofi Annan était une force directrice pour le bien » – António Guterres

« À bien des égards, Kofi Annan était l’Organisation des Nations Unies », a affirmé l’actuel Secrétaire général, ajoutant qu’il avait gravi les échelons pour mener l’Organisation dans le nouveau millénaire  « avec une dignité et une détermination sans pareil ».

« En ces temps difficiles et turbulents, il n’a jamais cessé de travailler pour donner vie aux valeurs de la Charte des Nations Unies, a souligné M.Guterres. « Son héritage restera une véritable inspiration pour nous tous », a-t-il ajouté. Continuer…

Attentat de Bagdad, 15 ans après : le meilleur hommage à rendre est de poursuivre notre travail (Guterres)

 

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a déposé vendredi une gerbe et s’est incliné devant le drapeau bleu de l’organisation retrouvé dans les décombres du siège de l’ONU à Bagdad détruit par une explosion il y a 15 ans. Il a réaffirmé sa détermination à améliorer la sécurité de tous les employés des Nations Unies, tout en reconnaissant que leur travail « ne sera jamais exempt de risques ».

« Nous sommes ici pour honorer ceux qui ont fait le sacrifice ultime pour les valeurs et la Charte des Nations Unies », a dit le Secrétaire général après avoir observé une minute de silence en l’honneur du personnel de l’ONU tué dans ce qui fut la « première attaque terroriste de masse contre les Nations Unies ».

Le 19 août 2003, un camion chargé d’explosifs a foncé contre l’Hôtel Canal qui abritait le siège de la Mission de l’ONU en Iraq. 22 membres du personnel des Nations Unies, dont le chef de la mission, Sergio Vieira de Mello, ont trouvé la mort dans cet attentat. Continuer…

Zeid Ra’ad al-Hussein : « je préfère faire une erreur en m’exprimant plutôt que de me taire »

Le Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, écoute des militants et des victimes lors d’une visite officielle au Guatemala. Novembre 2017.

Le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad al-Hussein, dont le mandat s’achève ce mois-ci, revient dans un entretien avec ONU Info sur les quatre années qu’il a passé à ce poste, les moments qui l’ont marqué et l’importance du combat contre l’injustice.

L’ancienne Présidente du Chili, Michelle Bachelet, a été nommée pour le remplacer et entamera son mandat le 1er septembre.

Diplomate expérimenté, M. Zeid a occupé auparavant le poste de Représentant permanent de la Jordanie auprès des Nations Unies à New York, de 2000 à 2007 puis de 2010 à 2014.

Il a aussi travaillé au sein du Département des opérations de maintien de la paix des Nations Unies. Il a notamment été fonctionnaire des affaires politiques à la FORPRONU, dans l’ex-Yougoslavie, de février 1994 à février 1996.

En 2004, à la suite d’allégations de violences généralisées commises par des soldats de la paix de l’ONU il a été nommé Conseiller auprès du Secrétaire général sur l’exploitation et les abus sexuels. Son rapport, publié en 2005, prévoyait pour la première fois une stratégie globale d’élimination de l’exploitation et des abus sexuels dans les opérations de maintien de la paix. Continuer…

La nouvelle architecture de développement, de paix et de sécurité de l’ONU opérationnelle en 2019

Drapeaux devant le siège de l’ONU à New York.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, souligne dans un rapport publié mardi, que le renforcement de l’ONU passe par la restructuration de son système pour le développement et de ses activités de paix et de sécurité dont la nouvelle configuration démarrera le 1er janvier 2019.

« Pendant l’année écoulée, je me suis efforcé de réformer l’Organisation, afin qu’elle soit plus efficace et plus souple, qu’elle privilégie davantage l’action sur le terrain et qu’elle puisse mieux servir les États membres et leurs populations », dit le Secrétaire général dans ce rapport sur les activités de l’Organisation soulignant que « jamais auparavant l’ONU ne s’était lancée dans une réforme de cette envergure ».

Le 31 mai dernier, l’Assemblée générale de l’ONU a donné son feu vert pour œuvrer au repositionnement du système des Nations Unies pour le développement et permettre à celui-ci d’appuyer le Programme 2030 sur le développement durable.

« La résolution adoptée ce jour-là offre au système le moyen d’être davantage que la somme de ses parties et de mener à bonne fin ce chantier », indique M. Guterres. Le Secrétaire général précise que le système s’est préparé à la transition dès l’approbation de l’Assemblée générale et devrait commencer à fonctionner dans sa nouvelle configuration d’ici la fin de l’année.

Une nouvelle génération d’équipes de pays des Nations Unie Continuer…

الأمين العام يؤكد أهمية التعددية في التصدي للتحديات العالمية

صدر اليوم الثلاثاء تقرير الأمين العام للأمم المتحدة عن أعمال المنظمة لعام 2018، الذي يستعرض كافة أنشطة الأمم المتحدة ووكالاتها المتخصصة على مدى عام مضى، ويبلور رؤية واقعية لكيفية التعامل مع القضايا المعاصرة والناشئة على نحو أفضل.

وعن ذلك قال المتحدث باسم الأمم المتحدة ستيفان دو جاريك:

« يبرز تقرير هذا العام أهمية تعددية الأطراف باعتبارها السبيل الوحيد للتصدي للتحديات العالمية، ويظهر التقدم المحرز خلال العام الماضي في صون السلم والأمن وحماية حقوق الإنسان وتعزيز التنمية المستدامة. كما يؤكد التقرير على أهمية بناء الشراكات مع الدول الأعضاء والمنظمات الإقليمية والدولية والمجتمع المدني لإيجاد حلول للمشاكل العالمية التي لا يمكن لأي 

دولة وحدها أن تحلها. »

التقرير الذي جاء فيما يربو على مائة صفحة يتناول الفصل الأول فيه النمو الاقتصادي

Continuer la lecture

L’ONU salue la signature d’un accord définissant le statut juridique de la mer Caspienne

La mer Caspienne est une zone riche en biodiversité ainsi qu’en pétrole et en gaz naturel.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est félicité de la signature de la Convention sur le statut juridique de la mer Caspienne par l’Azerbaïdjan, l’Iran, le Kazakhstan, la Russie et le Turkménistan.

« Ce document historique démontre l’importance de la coopération régionale, qui est vitale pour le maintien de la paix et de la sécurité internationales », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse publiée lundi soir.

« Le Secrétaire général estime que la Convention devrait se révéler indispensable pour réglementer un large éventail de problèmes de longue date entre les États riverains de la mer Caspienne et constitue une étape importante dans l’atténuation des tensions régionales », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général saisit cette occasion pour féliciter les cinq pays signataires de ce succès historique en matière de coopération régionale et de multilatéralisme ».

Continuer la lecture

Rapport sur le Développement Durable 2018 : Il faut intensifier les efforts pour réaliser ce programme ambitieux

Le Rapport sur les objectifs de développement durable 2018 donne un aperçu des progrès accomplis durant la troisième année de mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Il met en relief les progrès et les lacunes qui subsistent pour chacun des 17 objectifs, en se basant sur les dernières données disponibles, et examine les liens existant entre certains objectifs et cibles.

Les chapitres qui suivent approfondissent les six objectifs qui seront examinés en juillet 2018, lors du Forum politique de haut niveau sur le développement durable. Bien que, dans l’ensemble, les individus vivent mieux qu’il y a dix
ans, les progrès réalisés afin que personne ne soit négligé n’ont pas été assez rapides pour atteindre les cibles du Programme 2030.

En effet, le rythme de progression au niveau mondial ne suit pas celui exigé par un programme ambitieux, rendant nécessaires des mesures immédiates et intensifiées de la part des pays et des parties prenantes à tous les niveaux. Continuer…

Plus de 400 millions de jeunes victimes de conflit armé ou de violence organisée (ONU)

Le chef de l’ONU a annoncé le lancement en septembre d’une nouvelle stratégie des Nations Unies pour la jeunesse.

Des étudiants de l’Institut national de musique d’Afghanistan jouent de leurs instruments. Environ la moitié des étudiants de l’établissement sont des orphelins et d’anciens enfants de la rue et environ un tiers sont de filles.

A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé à ce que les jeunes puissent avoir à disposition des espaces sûrs.

« Les jeunes du monde entier doivent pouvoir accéder en toute sécurité à des espaces – publics, civiques, physiques ou numériques – où ils puissent s’exprimer librement et réaliser leurs rêves », a dit le Secrétaire général dans un message publié pour la Journée et qu’il a co-présenté dimanche  sur Twitter avec son Envoyée spéciale pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake,

M. Guterres a rappelé un triste fait pour la jeunesse d’aujourd’hui: « plus de 400 millions de jeunes femmes et de jeunes hommes vivent dans des situations de conflit armé ou de violence organisée », a-t-il indiqué. « Des millions sont victimes de privation, d’actes de harcèlement ou d’intimidation et d’autres violations de leurs droits », a-t-il ajouté, soulignant que les jeunes femmes et les filles sont particulièrement vulnérables. Continuer ….