Archives de catégorie : Incategorized

السرعة الزائدة تتسبب في ثلث الوفيات الناجمة عن حوادث الطرق

كل عام، يلقى نحو 1.25 مليون شخص حتفهم في حوادث الطرق. Photo: IRIN/Reena Gurung

2017/5/5 — تتسبب السرعة الزائدة أو غير الملائمة على الطرق في ثلث الوفيات الناجمة عن حوادث السير بأنحاء العالم، وذلك وفقا لتقرير حديث صادر عن منظمة الصحة العالمية.

الدكتور إتيان كروغ مدير إدارة الأمراض غير السارية بمنظمة الصحة العالمية.

« السرعة عامل خطر رئيسي لحوادث الطرق بجميع أنحاء العالم. إذا صـُدم أحد المشاة بسيارة سرعتها 50 كيلومترا في الساعة فإن احتمال وفاته يقدر بعشرين في المئة، ولكن إذا كانت سرعتها ثمانين كيلومترا في الساعة فإن النسبة تزيد إلى 60%. إننا نعلم ما الذي يتعين فعله، ولكن الأمر يتوقف على اعتماد التشريع اللازم وضمان وضع حد أقصى للسرعة على الطرق، وضمان الالتزام بهذا الحد. »

ويلقى نحو 1.25 مليون شخص حتفهم في حوادث الطرق كل عام. وتفيد الدراسات بأن ما بين 40 و50% من السائقين يقودون بسرعة أكبر من الحد الأقصى المحدد.
Continuer la lecture

Simulation du modèle de l’ONU: l’Algérienne Nawel Belbey distinguée à la conférence de Moscou

MOSCOU- L’étudiante algérienne Nawel Belbey a été honorée lors d’une conférence internationale consacrée à une simulation du modèle de l’organisation de l’Onu, tenue du 17 au 22 avril à l’Institut d’Etat de Moscou des relations extérieures (MGIMO).

Nawel Belbey, qui prépare actuellement un doctorat en Droit, a été désignée meilleure déléguée de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, au sein de laquelle elle s’est illustrée, aux côtés de son compatriote Kamel Mostefai, secrétaire-générale de l’association nationale « Académie de la jeunesse algérienne ».

A l’issue des six jours de travaux au sein de cette Commission, l’étudiante algérienne a gagné les faveurs du jury en formulant des propositions intéressantes pour la promotion des droits des femmes. Continuer la lecture

Conférence sur « La déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants » à Alger

UN General Assembly hallCommuniqué de presse – Les Bureaux du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) et de l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) à Alger, avec le soutien des Ambassades du Canada et de Suisse, organisent le mercredi 15/03/2017 une conférence relative à la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants adoptée par les chefs d’État et de gouvernement et hauts représentants au Siège des Nations Unies le 19 septembre 2016 (UN Doc A/RES/71/1). Continuer la lecture

La lutte contre les drogues illicites requiert une approche mondiale et multidimensionnelle, selon l’ONU

Le Directeur exécutif de l’ONUDC, Yury Fedotov, (troisième à gauche) s’exprimant à l’ouverture de la 60e session de la Commission des stupéfiants (CND) à Vienne, en Autriche. Photo: UNIS Vienne

Le Directeur exécutif de l’ONUDC, Yury Fedotov, (troisième à gauche) s’exprimant à l’ouverture de la 60e session de la Commission des stupéfiants (CND) à Vienne, en Autriche. Photo: UNIS Vienne

13 mars 2017 – A l’occasion de la soixantième session de la Commission des stupéfiants (CND) organisée à Vienne, en Autriche, l’ONU a souligné la nécessité d’une approche globale et à multiples facettes face aux problèmes des drogues illicites.

La soixantième session de la CND rassemble environ 1.500 délégués représentant les Etats membres, les organisations intergouvernementales et la société civile pour un débat mondial sur le problème mondial de la drogue. 12 projets de résolution devraient être examinés cette année par la Commission.

« La Commission a dirigé un processus préparatoire ouvert et inclusif pour la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2016 », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un message vidéo prononcé à l’ouverture de la soixantième session de la CND. « Son résultat unanime est riche et prospectif – promettant une approche plus globale du problème mondial de la drogue », a-t-il ajouté…Lire

Les questions de gouvernance au cœur du développement

La nouvelle édition du Rapport sur le développement dans le monde pose la question suivante : pourquoi tant de mesures politiques sont-elles inefficaces ? Les mesures qui fonctionnent sont celles qui s’adaptent à des circonstances changeantes et qui trouvent leurs racines dans une volonté des citoyens d’œuvrer en faveur du bien commun. Le manque d’équité dans la distribution du pouvoir reste néanmoins un obstacle majeur. #WDR2017

La Radio c’est Vous : le public au cœur des célébrations de la Journée mondiale de la radio 2017

Le 13 février 2017, l’UNESCO se joint au monde pour célébrer la Journée mondiale de la radio, une occasion d’honorer la position unique de la radio de rassembler les communautés et de promouvoir un dialogue positif pour le changement. Partout dans le monde, les auditeurs et les stations de radio se rassemblent pour marquer les façons dont la radio façonne nos vies – elle demeure l’un des médias les plus dynamiques, réactifs et robustes, même à l’ère de la transformation numérique.

Plus de 350 manifestations et émissions spéciales ont été organisées dans plus de 90 pays à travers le monde – avec des stations de radio, des écoles, des communautés et des forums, répertoriés sur la carte mondiale sous le thème « la Radio c’est Vous ». La suite

Découvrez le site Internet officiel de la Journée mondiale de la radio – 2017.

Près d’un quart des enfants dans le monde vit dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes – UNICEF

NEW YORK, le 9 décembre 2016 – Environ 535 millions d’enfants, soit près d’un sur quatre, vivent dans des pays touchés par des conflits ou des catastrophes. Ils sont souvent privés de soins médicaux, d’une éducation de qualité et d’une nutrition et d’une protection adéquates, affirme aujourd’hui l’UNICEF.

L’Afrique subsaharienne regroupe presque les trois quarts – 393 millions – des enfants dans le monde vivant dans un pays en situation d’urgence. Elle est suivie par le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, où résident 12 % de ces enfants.

Ces nouveaux chiffres sont publiés tandis que le dimanche 11 décembre 2016 marquera le 70ème anniversaire de l’organisation, qui travaille sans relâche dans les endroits les plus difficiles du monde pour apporter une aide vitale, un appui à long terme et de l’espoir aux enfants dont la vie et l’avenir sont menacés par des conflits, des crises, la pauvreté, les inégalités et les discriminations. La suite

 

L’UNICEF et ses partenaires ont obtenu une baisse du prix d’un vaccin destiné aux enfants

Une infirmière prépare un vaccin dans un centre de santé à Begusarai, en Inde. Photo UNICEF/Dhiraj Singh

Une infirmière prépare un vaccin dans un centre de santé à Begusarai, en Inde. Photo UNICEF/Dhiraj Singh

19 octobre 2016 – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé mercredi avoir obtenu auprès de six fournisseurs une baisse de moitié du prix d’un vaccin, dit ‘cinq-en-un’, destiné aux enfants, soit un prix moyen de 84 cents la dose.

Dans un communiqué de presse, l’agence onusienne a précisé que dans les trois prochaines années, elle achètera 450 millions de doses pour les envoyer dans 80 pays. Quatre cents millions de doses seront allouées aux pays soutenus par l’Alliance GAVI (Alliance globale pour les vaccins et l’immunisation) et les pays en transition. Le vaccin protégera des dizaines de millions d’enfants contre des infections potentiellement mortelles causées par la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, l’hépatite B et l’Haemophilus influenzae de type b.

« Quatre-vingt-dix pour cent des enfants du monde âgés de moins de cinq ans qui meurent de maladies évitables par la vaccination vivent dans des pays dont l’approvisionnement en vaccins n’est plus entièrement financé par des bailleurs de fonds », a déclaré la Directrice des achats et de la logistique de l’UNICEF, Shanelle Hall. « Pour les enfants les plus vulnérables dans le monde, le prix peut faire la différence entre la vie et la mort ». La suite