Archives de catégorie : Journées et années internationales

Le nombre de déplacés dans le monde a atteint le record de 68,5 millions en 2017 (HCR)

Photo HCR/Ivor Prickett
Une famille déplacée par les combats dans le village de Shora, à 25 kilomètres de Mossoul, en Iraq.

19 Juin 2018 – Plus de 68 millions de personnes étaient déplacées en 2017, un record pour la cinquième année consécutive, selon un rapport du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR) publié mardi à Genève.

La crise en République démocratique du Congo (RDC), la guerre au Soudan du Sud et la fuite de centaines de milliers de réfugiés rohingyas du Myanmar vers le Bangladesh ont alimenté ce record. Les pays en développement sont les plus massivement touchés. Au total, 85% des réfugiés se trouvent dans des pays en développement. Et 80% dans des Etats voisins du leur.

Les déplacements massifs de populations au-delà des frontières sont également moins fréquents que les 68 millions de déracinés à travers le monde ne le laissent supposer. Près des deux tiers des personnes contraintes de fuir sont des déplacés internes qui n’ont pas quitté leur propre pays. Sur les 25,4 millions de réfugiés, un peu plus d’un cinquième sont des Palestiniens relevant de la compétence de l’UNRWA. Les autres, qui relèvent de la compétence du HCR, proviennent, pour les deux tiers d’entre eux, de cinq pays seulement : la Syrie, l’Afghanistan, le Soudan du Sud, le Myanmar et la Somalie. L’arrêt des conflits dans l’un ou l’autre de ces pays pourrait largement transformer la situation mondiale des déplacements.

Continuer la lecture

L’ONU appelle tout le monde à réduire la pollution par le plastique qui menace les océans

 

08 Juin 2018 – En cette Journée mondiale des océans, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a exhorté les gouvernements, les collectivités et les particuliers à aider à éliminer la pollution marine, en particulier celle par le plastique, qui menace les océans.

Dans un message, le chef de l’ONU rappelle que les océans aident à réguler le climat mondial et ont un rôle crucial pour la vie sur Terre mais qu’ils sont menacés par le changement climatique, la pollution et l’utilisation non durable.

Cette année, la Journée mondiale des océans est centrée autour du thème « océans propres », et porte sur des initiatives qui visent à prévenir la pollution par le plastique et à encourager des solutions concrètes pour des océans plus sains.

Quatre-vingts pour cent de la pollution de la mer provient de la terre, dont environ 8 millions de tonnes de déchets plastiques chaque année.

Cette pollution « étouffe les cours d’eau, nuit aux communautés qui dépendent de la pêche et du tourisme, tue les tortues et les oiseaux, les baleines et les dauphins, et se fraye un chemin dans les régions les plus reculées de la planète. À moins de changer de cap, les déchets plastiques pourraient bientôt l’emporter sur tous les poissons des océans », souligne M. Guterres.

 

Continuer la lecture

الأمين العام: عالمنا غارق في النفايات البلاستيكية الضارة وعلينا التحرك لإنقاذه

UNEP/Cyril Villemain
سكان محليون من واتامو في كينيا يعملون مع السلطات المحلية المعنية بالمحافظة على المحيط لالتقاط البلاستيك على الشاطئ كل يوم جمعة.

قال الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش إن العالم يجب أن يتوحد « للتغلب على التلوث البلاستيكي، » مشيرا إلى أن الجزيئات الدقيقة في المحيطات « تفوق الآن عدد النجوم في مجرتنا »

وفي رسالته بمناسبة اليوم العالمي للبيئة، الذي يحتفل به سنويا في 5 يونيو، قال غوتيريش إن وجود كوكب سليم أمر ضروري لمستقبل مزدهر وسلمي، موضحًا: « لدينا جميعًا دور نلعبه في حماية بيتنا الوحيد. إن عالمنا غارق في النفايات البلاستيكية الضارة. في كل عام، ينتهي الأمر بأكثر من ثمانية ملايين طن من البلاستيك في المحيطات »

ويركز احتفال هذا العام، الذي تستضيفه الهند، على قضية التغلب على التلوث البلاستيكي. وفي معرض إشارته إلى المقارنة المذهلة بين النجوم في الكون والبلاستيك في المحيط، أكد السيد غوتيريش أنه « لا يوجد أي مكان في العالم لم يصله خطر التلوث »

وقال إنه إذا استمرت الاتجاهات الحالية، فبحلول عام 2050 سيكون لدينا محيطات بلاستيكية أكثر من الأسماك. وشجع غوتيريش الجميع على التوقف عن استخدام المنتجات البلاستيكية المصممة للتخلص منها، مثل الزجاجات البلاستيكية. داعيا إلى »رفض كل ما لا يمكن إعادة استخدامه »

واختتم الأمين العام حديثه قائلاً: « معاً، يمكننا رسم طريق إلى عالم أكثر نظافة وخضرة »

 

Continuer la lecture

Journée de l’environnement : l’ONU appelle à bannir les produits en plastique à usage unique

05 Juin 2018 – A l’occasion de la Journée mondiale de l’environnement, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, appelle à bannir les produits en plastique à usage unique qui sont responsables de la pollution des océans et qui seront plus nombreux que les poissons en 2050 si la tendance actuelle continue. L’Organisation des Nations Unies, consciente que la protection et l’amélioration de l’environnement est une question d’importance majeure qui affecte le bien-être des populations et le développement économique à travers le monde, a désigné le 5 juin comme Journée mondiale de l’environnement.

Des bouteilles de plastique et des ordures au Timor leste. Photo ONU/Martine Perret

Le thème de cette Journée cette année est la lutte contre la pollution plastique. Ce thème encourage les gouvernements, les industries, les communautés et les individus à explorer ensemble des alternatives durables afin de réduire de toute urgence la production et l’utilisation excessive de plastiques à usage unique responsables de la pollution des océans et représentant une menace pour la santé.

Le Secrétaire général António Guterres, dans un message, appelle la communauté internationale à vaincre la pollution liée aux plastiques.

« Notre monde est envahi par les déchets plastiques nocifs. Si la tendance actuelle continue, il y aura en 2050 plus de plastiques que de poissons dans les océans. Le message est simple : bannissez les produits en plastique à usage unique », déclare-t-il.

Continuer la lecture

À Bamako, le chef de l’ONU célèbre la Journée des Casques bleus avec le personnel de la MINUSMA

 

29 Mai 2018  – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a passé la Journée des Casques bleus (29 mai) à Bamako, au Mali avec le personnel militaire, de police et civil de la Mission des Nations Unies dans le pays, la MINUSMA, qui a connu le plus grand nombre de morts en 2017, avec 21 Casques bleus et sept civils tués.

À son arrivée à Bamako, le Secrétaire général s’est rendu au camp de la Force de la MINUSMA où il a assisté une cérémonie en hommage aux Casques bleus décédés. Il a déposé une gerbe devant le mémorial de la MINUSMA sur lequel sont gravés les noms des Casques bleus tués au service de la paix.

À Bamako, le chef de l’ONU célèbre la Journée des Casques bleus avec le personnel de la MINUSMA

« Vous chers Casques bleus, vous avez démontré être capables de tous les sacrifices, même pour beaucoup de vos collègues le sacrifice suprême de la vie au service de la protection de la vie des civils maliens. Je tiens à vous remercier profondément de cet effort, de ces sacrifices, à vous rendre hommage et à dire combien je suis fier de travailler avec vous », a déclaré M. Guterres lors de la cérémonie.

« En tant que Casques bleus, vous êtes le symbole le plus évident des Nations Unies elles-mêmes », a-t-il ajouté.

Continuer la lecture

Alger Capitale du vivre-ensemble en paix

Alger 17 Mai 2018- La célébration, hier, de la journée internationale du vivre-ensemble dans sa première édition a été marquée par l’organisation de plusieurs activités proclamant ainsi « Alger Capitale du vivre-ensemble en paix » ».

Eric Overvest ,Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Algérie

Au siège du  Ministère des Affaires étrangères, une cérémonie officielle pour commémorer la Journée internationale de « vivre-ensemble en paix »  a été présidée par le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, en présence du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, Eric Overvest et  plusieurs membres du gouvernement de délégués de plusieurs organisations internationales ainsi que les représentants du corps diplomatique   accrédités en Algérie.

Dans son message à l’occasion de la journée lu par le coordonnateur résident du Systéme des Nations Unies en Algérie ,   Eric Overvest   ,  le  secrétaire général des Nations Unies, António Guterres  ,  a appelé à « promouvoir davantage la tolérance, l’inclusion et le respect de la diversité dans toutes les nations et entre toutes les communautés ».

Pour rappel  , l’Assemblée générale des Nations Unies avait adopté, le 8 décembre 2017, à l’initiative de l’Algérie, la résolution 72/130 proclamant le 16 mai de chaque année Journée internationale de « vivre ensemble en paix ».

Message du SG de l’ONU Journée du vivre ensemble en paix

Message du Président de l’Assemblée Général des Nations Unies à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale du Vivre Ensemble en Paix

Allocution du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel

الجزائر تقود احتفال العالم باليوم الدولي للعيش معا في سلام

بمبادرة من الجزائر أحيت الأمم المتحدة ولأول مرة اليوم الدولي للسلام، الذي صادقت عليه الجمعية العامة للأمم المتحدة في ديسمبر 2017، فقد أعلنت الجمعية العامة بموجب قرارها 72/130 يوم 16 أيار/مايو يوما دوليا للعيش معا في سلام، مؤكدة أن يوما كهذا هو السبيل لتعبئة جهود المجتمع الدولي من أجل تعزيز السلام والتسامح والتضامن والتفاهم والتكافل، والإعراب عن رغبة أفراد المجتمع في العيش والعمل معا،

مّقر وزارة الخارجية الجزائر
©UNIC Algiers

متحدين على اختلافاتهم لبناء عالم ينعم بالسلام وبالتضامن وبالوئام

ويأتي الاحتفال بالعيش معا بسلام لتعضيد فكرة تقبل الاختلاف والتمتع بالقدرة على الاستماع إلى الآخرين والتعرف عليهم واحترامهم، والعيش معا متحدين في سلام

ويمثل هذا اليوم أيضا دعوة للبلدان لزيادة تعزيز المصالحة وللمساعدة في ضمان السلام والتنمية المستدامة، بما في ذلك العمل مع المجتمعات المحلية والزعماء الدينيين والجهات الفاعلة الأخرى ذات الصلة، من خلال تدابير التوفيق وأعمال الخدمة وعن طريق التشجيع على التسامح والتعاطف بين الأفراد

Les sages-femmes sont essentielles à la prestation de soins de qualité (ONU)

Photo UNFPA/Elena Heatherwick
Bendu, âgée de 21 ans, prend son nouveau-né des bras d’une sage-femme au Libéria

04 Mai  2018 -A l’occasion de la Journée internationale de la sage-femme qui est célébrée chaque année le 5 mai, l’ONU rappelle leur rôle crucial pour la prestations de soins de qualité aux femmes et aux nouveaux-nés.

“Les sages-femmes (de même que les personnes qualifiées en obstétrique) sont les principales prestataires de soins auprès des femmes et de leurs nouveau-nés au cours de la grossesse, du travail, de l’accouchement et de la période post-partum”, rappelle l’agence spécialisée des Nations Unies en matière de santé reproductive, l’UNFPA.

“Une sage-femme bien formée est en mesure de fournir des informations et des services en matière de santé sexuelle et reproductive, notamment des soins prénatals, des soins obstétricaux visant à sécuriser l’accouchement, et des soins post-partum/postnatals”, ajoute l’agence onusienne.

Continuer la lecture

Journée de la liberté de la presse : l’ONU salue le travail inestimable des journalistes

03 Mai  2018 – A l’occasion du 25e anniversaire de la Journée mondiale de la liberté de la presse qui est célébrée chaque année le 3 mai, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et la Directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, ont souligné le rôle crucial des médias et des journalistes pour promouvoir la transparence, la responsabilité et la bonne gouvernance.

« La liberté de la presse est la garante de la paix, de la justice et du respect des droits de l’homme partout dans le monde », a déclaré M. Guterres dans un message vidéo. « Elle est un pilier indispensable de toute société transparente et démocratique et met les forces au pouvoir face à leurs responsabilités. Elle est essentielle au développement durable ».

Selon lui, les journalistes et les professionnels des médias « rendent au public un service inestimable ».

Le chef de l’ONU estime que des lois qui défendent le journalisme indépendant, la liberté d’expression et le droit à l’information « doivent être adoptées, appliquées et respectées ». « Ceux qui s’en prennent aux journalistes doivent être traduits en justice », ajoute-t-il.

« Cette année, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, je demande aux gouvernements de faire davantage pour que la liberté de la presse soit respectée et les journalistes protégés », conclut M. Guterres.

Continuer la lecture

Génération sécurité & santé : l’OIT cherche à créer un lieu de travail plus sûr pour les jeunes

Maxime Fossat/OIT
Les jeunes travailleurs sont plus susceptibles d’être blessés par des produits chimiques dangereux et d’autres agents parce qu’ils se développent encore physiquement et mentalement.

28 Avril 2018 – Les jeunes travailleurs représentent aujourd’hui plus de 15 pour cent de la population active mondiale et subissent jusqu’à 40 pour cent plus de lésions professionnelles non mortelles que leurs homologues âgés de plus de 25 ans, a signalé l’Organisation internationale du travail (OIT), à l’occasion de la Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail. « De nombreux facteurs peuvent accroître la vulnérabilité des jeunes aux risques en matière de SST, tels que leur stade de développement physique et psychologique, leur manque d’expérience professionnelle et de formation, leur connaissance limitée des dangers liés au travail et leur manque de pouvoir de négociation qui peut les conduire à accepter des tâches ou des emplois dans de mauvaises conditions de travail » a affirmé l’OIT. 

La Journée mondiale de la sécurité et de la santé au travail (SafeDay) et la Journée mondiale contre le travail des enfants (WDACL) se sont ainsi associées cette année dans une campagne commune pour améliorer la sécurité et la santé des jeunes travailleurs et mettre fin au travail des enfants.

Continuer la lecture