Archives de catégorie : Réfugiés

بان: زيادة أعداد النازحين بأكثر من الضعف خلال السنوات العشر الماضية

قال الأمين العام للأمم المتحدة بان كي مون إن عدد المجبرين على النزوح في أنحاء العالم قد زاد بأكثر من الضعف ووصل إلى خمسة وستين مليون شخص، منذ توليه منصبه قبل عشر سنوات

وفي كلمته في الاجتماع السنوي للجنة التنفيذية لمفوضية الأمم المتحدة السامية لشؤون اللاجئين، قال بان كي مون:

« إن أعداد (النازحين) هائلة. كل منها يمثل حياة بشرية. ولكنها ليست أزمة أرقام، بل أزمة تضامن. نحتاج بشكل عاجل إلى أن تتجاوز الدول مصالحها الوطنية وتجتمع معا في استجابة دولية قوية »

تحدث في الاجتماع فيليبو غراندي المفوض السامي لشؤون اللاجئين، قائلا

« إن الحق في اللجوء وقيم التسامح والتضامن، التي تعد أساسا (لهذا الحق)، تقوضهم كراهية الأجانب والتصريحات ذات النزعة القومية، والخطاب السياسي الذي يربط بين اللاجئين والمخاوف الأمنية والإرهاب »

وأضاف غراندي أن إعلان نيويورك، الصادر عن قمة الأمم المتحدة للاجئين والمهاجرين في 19 سبتمبر، يؤكد بوضوح أن أزمة اللاجئين لا يمكن أن تدار من دولة واحدة بمفردها، ودعا إلى وضع استجابات دولية تتسم بالتعاون وتقوم على أساس التضامن والمشاركة في تحمل المسؤوليات

Crise des réfugiés : le HCR est préoccupé par l’arrangement proposé entre l’Union européenne et la Turquie

Des réfugiés, venus principalement de Syrie, d’Afghanistan et d’Iraq, au centre de réception de Vinojug à Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière avec la Grèce. Photo: UNICEF/Ashley Gilbertson VII

Des réfugiés, venus principalement de Syrie, d’Afghanistan et d’Iraq, au centre de réception de Vinojug à Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière avec la Grèce. Photo: UNICEF/Ashley Gilbertson VII

8 mars 2016 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) s’est déclaré mardi préoccupé par l’arrangement proposé entre Bruxelles et Ankara pour faire face aux vagues de réfugiés et de migrants arrivant en Europe en passant par la Turquie et a rappelé la nécessité de protéger les droits des réfugiés.

« Une déclaration a été publiée hier après cette conférence Union européenne-Turquie dont le HCR n’est pas signataire ni au courant de tous les détails ou des modalités de mise en œuvre », a déclaré un porte-parole du HCR, William Spindler, lors d’un point de presse à Genève. « Concernant ce qui semble avoir été convenu, nous sommes toutefois préoccupés par tout arrangement qui implique le retour généralisé de tous les individus d’un pays à l’autre sans avoir suffisamment énoncé les garanties de protection au bénéfice des réfugiés conformément aux obligations internationales ». Continuer la lecture

دراسة لمفوضية شؤون اللاجئين لمعرفة المزيد عن الفارين عبر البحر المتوسط إلى أوروبا

وجدت دراسة أجرتها المفوضية العليا لشؤون اللاجئين أن أربعة وتسعين في المائة من اللاجئين السوريين الذين وصلوا إلى اليونان عبر البحر في كانون الثاني/ يناير، كانوا قد هربوا من النزاع المسلح والعنف في بلادهم. وبالمثل أشار واحد وسبعون في المائة من الأفغان اللاجئين الذين شملهم الاستطلاع إلى أن الصراع والعنف هما السببان الرئيسيان لمغادرتهم البلاد.

وفي هذا الشأن، قالت كارن دجراول المتحدثة باسم المفوضية في جنيف: « تعد هذه النتائج جزءا من دراسة مستمرة لمعرفة المزيد عن هؤلاء اللاجئين ولماذا يفرون من بلادهم وما هي احتياجات الحماية الخاصة بهم، وذلك حتى تستطيع السلطات اليونانية والمفوضية وغيرهم من الشركاء تقديم الدعم الأفضل، وخاصة لذوي الاحتياجات الخاصة مثل الأسر التي تعيلها النساء والأطفال غير المصحوبين أو المنفصلين عن ذويهم. » وقد أجرت المفوضية هذه الدراسة بين الخامس عشر والحادي والثلاثين من كانون الثاني يناير 2016، حيث أجرت مقابلات مع عينة عشوائية من أكثر من أربعمائة لاجئ وطالب لجوء من السوريين والأفغان الذين وصلوا إلى الجزر اليونانية ذلك الشهر. وستتكرر هذه العملية على مدى الأشهر الستة المقبلة، حتى توفر أكبر وأشمل مجموعة من البيانات المتاحة عن حالة الطوارئ للاجئين في أوروبا

لاجئون سوريون يحاولون الوصول إلى بر الأمان في أوروبا عبر رحلات خطرة في البحر Photo: UNHCR/Achilleas Zavallis

لاجئون سوريون يحاولون الوصول إلى بر الأمان في أوروبا عبر رحلات خطرة في البحر Photo: UNHCR/Achilleas Zavallis

Europe : le nombre des réfugiés et migrants en 2015 a dépassé un million (HCR)

22 décembre 2015 – Le nombre de réfugiés et de migrants fuyant leur pays d’origine en direction de l’Europe en 2015 a dépassé un million – niveau sans précédent – et au moins 3.600 d’entre eux sont morts ou ont disparu pendant le trajet, a annoncé mardi le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). « Alors que les sentiments xénophobes s’accentuent dans certaines régions, il importe de reconnaître les contributions positives des réfugiés et des migrants aux sociétés dans lesquelles ils vivent et aussi de faire honneur aux valeurs fondamentales de l’Europe: protéger la vie, défendre les droits de l’homme et promouvoir la tolérance et la diversité », a déclaré le Haut-Commissaire pour les réfugiés, António Guterres, dont les services ont compilé ces dernières statistiques, en coopération avec l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Des réfugiés, venus principalement de Syrie, d’Afghanistan et d’Iraq, au centre de réception de Vinojug à Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière avec la Grèce. Photo: UNICEF/Ashley Gilbertson VII

Des réfugiés, venus principalement de Syrie, d’Afghanistan et d’Iraq, au centre de réception de Vinojug à Gevgelija, dans l’ex-République yougoslave de Macédoine, à la frontière avec la Grèce. Photo: UNICEF/Ashley Gilbertson VII

Continuer la lecture

Le PAM lance une application mobile gratuite pour aider à nourrir les enfants syriens réfugiés

Des enfants déplacés à Homs, en Syrie. Photo PAM/Abeer Etefa

12 novembre 2015 – Les utilisateurs de smartphones vont désormais pouvoir aider à nourrir des enfants syriens réfugiés en un clic sur leur mobile grâce à l’application ShareTheMeal, développée par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et lancée jeudi dans plusieurs pays à travers le monde.

Les utilisateurs peuvent participer à tout moment, partout où ils se trouvent. Ils peuvent « partager » leurs repas pendant un dîner entre amis ou en déjeunant au bureau. Même un petit don de 40 centimes d’euro offrira à un enfant une nutrition vitale pendant un jour. Continuer la lecture

Le Président de l’Assemblée générale appelle tous les pays à aider à résoudre la crise des réfugiés

Des réfugiés syriens, pour la plupart, traversent un terrain vague entre la Hongrie et l’Autriche. Photo : HCR / Mark Henley

Des réfugiés syriens, pour la plupart, traversent un terrain vague entre la Hongrie et l’Autriche. Photo : HCR / Mark Henley 

Le nouveau Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Mogens Lykktoft, du Danemark, a appelé lundi tous les pays à contribuer à résoudre la crise mondiale des réfugiés, alors que la communauté internationale célèbre la Journée internationale de la paix.

A l’occasion de sa première conférence de presse depuis sa prise de fonctions, mardi dernier, en tant que Président de la 70ème session de l’Assemblée générale, M. Lykketoft a appelé les Etats membres de l’ONU à être à la hauteur de leurs obligations internationales et à prendre des décisions courageuses pour répondre aux besoins des réfugiés dans le monde. Continuer la lecture

Crise en Méditerranée : le nombre des réfugiés et des migrants a augmenté de 83% en un an, selon le HCR

Réfugiés afghans face à un hôtel abandonné sur l’île de Kos, en Grèce, où des centaines de réfugiés et de migrants attendent leur inscription. Photo : HCR / J. Akkash

Réfugiés afghans face à un hôtel abandonné sur l’île de Kos, en Grèce, où des centaines de réfugiés et de migrants attendent leur inscription. Photo : HCR / J. Akkash

1 juillet 2015 – La grande majorité des 137.000 personnes ayant traversé la mer Méditerranée vers l’Europe durant les six premiers mois de 2015 fuyaient la guerre, le conflit ou les persécutions, selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) publié mercredi.

Un tiers des hommes, des femmes et des enfants qui sont arrivés par la mer en Italie ou en Grèce étaient des ressortissants syriens. Les Syriens sont considérés dans leur presque totalité comme pouvant bénéficier du statut de réfugié ou d’autres formes de protection. Les deuxième et troisième pays d’origine sont l’Afghanistan et l’Érythrée, dont les ressortissants sont également le plus souvent considérés comme pouvant bénéficier du statut de réfugié. Continuer la lecture

Le monde a atteint le nombre record de 60 millions de déplacés, selon l’ONU

Des centaines de réfugiés et de migrants à bord d’un bateau de pêche quelques instants avant d’être secourus par la marine italienne en juin 2014. Photo : Coastguard / italien Massimo Sestini

Des centaines de réfugiés et de migrants à bord d’un bateau de pêche quelques instants avant d’être secourus par la marine italienne en juin 2014. Photo : Coastguard / italien Massimo Sestini

18 juin 2015 – Les guerres, les conflits et la persécution ont généré le plus grand nombre jamais observé dans l’histoire moderne de personnes déracinées en quête de refuge et de sécurité, indique un nouveau rapport du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), rendu public jeudi.

La dernière édition du rapport du HCR sur les Tendances mondiales fait état d’une hausse considérable du nombre de personnes forcées à fuir, avec 59,5 millions de déracinés à la fin 2014 comparé à 51,2 millions l’année précédente et 37,5 millions il y a une décennie. Continuer la lecture

Le HCR appelle à intensifier l’opération de recherche et sauvetage en Méditerranée

12 février 2015 – Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a appelé jeudi l’Union européenne (UE) à revoir d’urgence son approche dans la réponse au problème des traversées clandestines en mer Méditerranée et à placer une priorité absolue pour sauver des vies.

« Il ne subsiste plus aucun doute, après les événements de cette semaine, sur le fait que l’opération européenne Triton s’avère nettement insuffisante par rapport à l’opération italienne Mare Nostrum », a déclaré le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés António Guterres, en faisant référence au décès d’au moins 300 personnes qui tentaient de rejoindre l’Europe depuis la Libye à bord de quatre canots pneumatiques. « La priorité, c’est de sauver des vies. Nous avons besoin d’une opération de recherche et de sauvetage robuste pour le centre de la Méditerranée, et pas seulement d’une patrouille aux frontières. » Continuer la lecture