Archives de catégorie : Sécurité internationale

المنسق الخاص لعملية السلام في الشرق الأوسط يعرب عن القلق إزاء التوترات المتزايدة في غزة

المنسق الخاص للأمم المتحدة لعملية السلام في الشرق الأوسط UN Photo/Loey Felipe

أعرب المنسق الخاص لعملية السلام في الشرق الأوسط، نيكولاي ملادينوف، عن القلق البالغ إزاء التوترات المتزايدة في غزة

وفي بيان صادر اليوم، قال ملادينوف، « إنني أتابع بقلق بالغ التوترات المتزايدة في غزة. لقد عايش الفلسطينيون في غزة أربعة صراعات على مدى العقد الماضي، دون حرية، وبقيود إسرائيلية غير مسبوقة، وأزمة إنسانية خطيرة، ومعدلات بطالة مرتفعة، وأزمة كهرباء مستمرة، وانعدام أفق سياسي. » وأشار إلى أنه على علم بأن الحكومة الفلسطينية بحاجة إلى ضمان استدامتها المالية في ظل ظروف اقتصادية متزايدة الصعوبة، ولكن من المهم أن يوزع عبء خطط الإصلاح أو القرارات الرامية إلى خفض النفقات، بصورة عادلة وأن تتم مع مراعاة الظروف القاسية التي يعيشها الناس في غزة. وحث ملادينوف الأطراف المسؤولة على العمل معا لإيجاد حل للأزمة الراهنة، كما دعا جميع الفصائل إلى تمكين الحكومة الفلسطينية للقيام بمسؤوليتها في غزة. وشدد المنسق الخاص على أن غزة جزء لا يتجزأ من الدولة الفلسطينية المستقبلية، وينبغي ألا يدخر أي جهد لتحقيق مصالحة وطنية حقيقية تنهي الانقسام. كما أكد أنه يجب على القادة تحمل المسؤولية في القدرة على تجنب التصعيد وسد الفجوات المتزايدة بين غزة والضفة الغربية والتي تزيد من تفتت الشعب الفلسطيني

Les besoins humanitaires n’ont jamais été aussi importants en Syrie, affirme le chef de l’ONU

 

5 avril 2017 – S’exprimant lors d’une Conférence internationale sur la Syrie à Bruxelles, en Belgique, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a demandé mercredi à la communauté internationale d’accroître son assistance aux victimes du conflit dans ce pays, ainsi qu’aux pays voisins qui accueillent des millions de réfugiés.

Le Secrétaire général António Guterres à la Conférence de Bruxelles sur la Syrie. Photo ONU/Christophe Verhellen

« Aujourd’hui, alors que les lignes de front bougent, on peut penser que la situation s’est améliorée. Ceci est complètement faux. Les mois récents ont été parmi les pires. Des centaines de civils ont été tués et blessés alors que les combats se poursuivent », a déclaré M. Guterres à cette ‘Conférence sur le soutien à l’avenir de la Syrie et de la région’.

« La nécessité d’une assistance humanitaire et de la protection des civils syriens n’a jamais été aussi grande », a ajouté le chef de l’ONU. « Les agences de l’ONU et nos partenaires sont déterminés à atteindre toutes les personnes dans le besoin, par tous les moyens possibles ».

Selon lui, la Conférence de Bruxelles « doit représenter un moment de vérité ». « En Syrie, quatre personnes sur cinq vivent dans la pauvreté; la moitié dans l’extrême pauvreté, incapable de répondre à ses besoins alimentaires de base. Une école sur trois est hors d’usage, empêchant 1,75 million d’enfants d’obtenir une éducation. Il y a des enfants syriens âgés de dix ans qui n’ont jamais été à l’école », a-t-il souligné.

Continuer la lecture

الأمين العام: الأحداث المروعة التي وقعت في إدلب تظهر أن جرائم الحرب لا تزال مستمرة في سوريا

قال الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش إن الأحداث المروعة التي وقعت يوم أمس (في بلدة خان شيخون في جنوبي إدلب) تظهر أن جرائم الحرب مستمرة في سوريا، وأن القانون الإنساني الدولي لا يزال ينتهك بشكل مستمر.

جاء ذلك في المؤتمر الصحفي الذي عقد عند وصول الأمين العام إلى بروكسل للمشاركة في مؤتمر دولي من أجل دعم مستقبل سوريا والمنطقة
وأشار الأمين العام إلى أن مجلس الأمن سيجتمع اليوم بشأن سوريا، معربا عن ثقته بأن المجلس سيفي بمسؤولياته فيما يتعلق بالجرائم التي ارتكبت. وأضاف:

« في الوقت نفسه، فإن تلك الأحداث تؤكد مدى أهمية هذه الاجتماعات، ومدى أهمية وحدة المجتمع الدولي لكي يتمكن من الضغط على أطراف النزاع وعلى الدول التي لها نفوذ على أطراف النزاع لأن تضع خلافاتها جانبا وأن تتفهم أن هناك حاجة أساسية لوضع حد لهذه الحرب المروعة، والعمل على التأكد في اجتماع أستانه من أن هناك وقفا حقيقيا لإطلاق النار يجري تنفيذه ورصده، والتأكد في جنيف من أن محادثات السلام لها مضمون والمضي قدما من أجل التوصل إلى حل سياسي. وفي الوقت نفسه، لا ننسى ضرورة أن يضطلع المجتمع الدولي بمسؤولياته »

Conférence de Bruxelles sur la Syrie : la pénurie de fonds menace l’aide pour les réfugiés et les pays hôtes, selon l’ONU

4 avril 2017 – A l’ouverture de la Conférence de Bruxelles sur le soutien pour l’avenir de la Syrie et de la région, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) – au nom des 240 partenaires internationaux et nationaux ainsi que des gouvernements des pays hôtes de la région – se sont dit extrêmement préoccupés par le niveau actuel de financement très bas pour l’aide à des millions de réfugiés syriens et aux communautés qui les accueillent.

Alors que le conflit en Syrie est désormais dans sa septième année, on compte plus de cinq millions de réfugiés syriens vivant en Egypte, en Iraq, en Jordanie, au Liban et en Turquie. Par ailleurs, beaucoup d’autres ont effectué le voyage dangereux vers l’Europe et plus loin. Pourtant, alors que la communauté internationale se prépare à cette rencontre à Bruxelles, seule une fraction des fonds nécessaires a été reçue pour leur venir en aide.

Un appel de fond et une stratégie ont été publiés pour la région : le Plan régional de résilience et d’aide aux réfugiés (3RP) pour 2017. L’appel de fonds recherche la somme de 4,6 milliards de dollars pour continuer d’assurer la protection et de fournir une assistance qui s’avèrent vitales pour les réfugiés et les communautés hôtes. A ce jour, seulement 433 millions de dollars ont été reçus sur le montant demandé, soit seulement 9% de la somme nécessaire.

Continuer la lecture

Aider les réfugiés syriens, c’est aussi garantir la sécurité mondiale, déclare le chef de l’ONU en Jordanie

28 mars 2017 – A l’occasion d’une visite dans le camp de Zaatari, en Jordanie, qui accueille environ 80.000 réfugiés syriens, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné mardi que la générosité envers ces réfugiés sert aussi à garantir la sécurité mondiale.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, avec des élèves du camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie. Photo: Stéphane Dujarric

« C’est le moment pour tous les pays qui sont impliqués, directement ou indirectement dans le conflit, de mettre de côté leurs différences et de comprendre […] qu’ils sont tous menacés par le terrorisme mondial », a déclaré M. Guterres lors d’une conférence de presse au camp de Zaatari.

« La solidarité avec les réfugiés syriens est également un moyen d’exprimer notre capacité à garantir la sécurité mondiale. Ce n’est pas seulement un acte de générosité. C’est aussi un acte éclairé d’intérêt personnel », a-t-il ajouté, soulignant qu’en ne soutenant pas les réfugiés, des groupes tels que l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL/Daech) et Al Qaïda pourraient se servir de cette inaction pour avancer leurs propres intérêts et mettre en danger la sécurité mondiale.

Le chef de l’ONU a salué la générosité du gouvernement et du peuple jordanien pour le soutien apporté aux réfugiés en dépit d’une économie fragile. Il a appelé à la solidarité internationale avec des pays comme la Jordanie qui accueillent des réfugiés syriens. Continuer la lecture

Libye : l’envoyé de l’ONU appelle les Libyens à surmonter l’impasse politique

Le chef de la Mission d’assistance des Nations Unies en Libye (MANUL), Martin Kobler, devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Eskinder Debebe

8 février 2017 – Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, Martin Kobler, a affirmé mercredi devant le Conseil de sécurité que, malgré les avancées enregistrées en 2016, les Libyens n’étaient pas en mesure de remédier aux causes profondes des divisions.

Alors que l’Accord politique libyen de Skhirat a été signé il y a plus d’un an, l’année 2017 devra être « une année de décisions » pour surmonter l’impasse politique et mettre en place une armée unifiée, a dit M. Kobler, qui est également Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), devant les membres du Conseil de sécurité.

Bien que les progrès soient loin d’être suffisants, le Représentant spécial a tenu à insister sur certains gains importants enregistrés jusqu’à présent.

Continuer la lecture

Syrie: l’Envoyé spécial de l’ONU appelle à rapidement mettre en place une trêve à Alep

27 août 2016 – L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Steffan de Mistura, a appelé samedi, toutes les parties concernées à « ne ménager aucun effort » afin qu’un accord puisse être trouvé au plus tard dimanche pour livrer une aide humanitaire à la population d’Alep, en Syrie.

Dans une déclaration à la presse, M. de Mistura a salué le soutien de la Russie à l’appel de la trêve humanitaire d’au moins 48 heures qu’il avait demandé la semaine dernière afin d’acheminer une aide humanitaire à la ville assiégée d’Alep. « Depuis, l’ONU a élaboré un plan d’intervention d’urgence pour Alep, a transmis les exigences humanitaires claires de l’ONU à toutes les parties concernées et a demandé leur engagement et leur soutien », a indiqué le Bureau de l’Envoyé spécial.

A Alep, en Syrie, Esraa, quatre ans et son frère Waleed, trois ans, sont assis au sol près d’un abri pour des personnes déplacées. Photo: UNICEF/UN013175/Al-Issa

A Alep, en Syrie, Esraa, quatre ans et son frère Waleed, trois ans, sont assis au sol près d’un abri pour des personnes déplacées. Photo: UNICEF/UN013175/Al-Issa

L’ONU a pré-positionnée une aide prête à être livrée à Alep dans le cadre d’une trêve humanitaire de 48 heures afin d’atteindre 80.000 personnes dans la partie est d’Alep ainsi qu’à des personnes dans le besoin situées dans la partie ouest d’Alep. L’ONU devrait également tenter de réparer le système d’alimentation en électricité afin de desservir 1,8 million de personnes. Cette initiative pilote vise également à préparer le terrain pour des trêves hebdomadaires pour l’aide humanitaire.

Continuer la lecture

Ban Ki-moon salue l’action du Conseil de sécurité pour lutter contre les abus sexuels commis par des Casques bleus

Le Secrétaire général Ban Ki-moon devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Mark Garten

Le Secrétaire général Ban Ki-moon devant le Conseil de sécurité. Photo ONU/Mark Garten

12 mars 2016 – Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, s’est félicité vendredi soir de l’adoption ce même jour par le Conseil de sécurité de l’Organisation d’une résolution historique, renforçant les mesures de lutte contre les abus sexuels commis par le personnel des Nations Unies déployé dans le cadre de missions de la paix.

« Cette résolution, qui entérine les mesures spéciales recommandées par le Secrétaire général pour prévenir et combattre l’exploitation et les abus sexuels commis par des Casques bleus de l’ONU, est une étape importante dans nos efforts collectifs pour lutter contre les terribles dégâts causés aux victimes », a salué le porte-parole de M. Ban, dans un communiqué de presse rendu public au siège de l’ONU, à New York. Continuer la lecture

الأونروا تفتح معرضا للصور الفوتوغرافية تحت عنوان « نحن نستحق الحياة »

افتتح اليوم بقطاع غزة معرض الأونروا للصور الفوتوغرافية تحت عنوان « نحن نستحق الحياة » والممول من قبل الاتحاد الأوروبي

حضر فعالية الافتتاح بو شاك مدير عمليات الأونروا في غزة وأليساندرا فيزيير، مديرة التعاون في الاتحاد الأوروبي، بالإضافة إلى الفائزين الأربعة في مسابقة العام الماضي.

وفي مكالمة هاتفية مع إذاعة الأمم المتحدة، تحدث سامي مشعشع الناطق الرسمي باسم الأونروا، عن الغرض من وراء تنظيم المعرض هذا العام تحت عنوان « نحن نستحق الحياة »:

« كل عام ننتقي فكرة معينة ونطلب من المشاركين أن يعكسوها بصورهم، وأحيانا بأفلام فيديو، تعكس واقع معيشتهم ورؤيتهم لهذا الواقع. هذا العام الفكرة التي أطلقناها منذ عدة شهور، جاءت تحت عنوان « نحن نستحق الحياة »، على ضوء الأحداث المميتة في سوريا، والتي أصابت اللاجئ الفلسطيني كما أصابت الإنسان السوري، وبعد الحرب المدمرة على قطاع غزة والأحداث الصعبة في لبنان. أردنا أن نرى كيف يفكر الشاب اللاجئ الفلسطيني بوضعه، وبحياته، وبالتالي انتقينا فكرة « نحن نستحق الحياة ». بمعنى أننا بالرغم من القتل والتشريد، فإن هؤلاء الشباب يستحقون الغد والأمل ويستحقون الحياة »

الصورة الفائزة من تصوير حسن الجدي، تظهر طفلا يلعب وسط ركام وأنقاض المبنى الذي يعيش فيه مع عائلته والذي تعرض للقصف عام 2014. UNRWA

الصورة الفائزة من تصوير حسن الجدي، تظهر طفلا يلعب وسط ركام وأنقاض المبنى الذي يعيش فيه مع عائلته والذي تعرض للقصف عام 2014. UNRWA

وتم توزيع جوائز تقديرية للصور الفائزة بالمسابقة، حيث فاز بالمركز الأول حسن الجدي من مخيم النصيرات، بصورة تظهر الطفل إبراهيم الذي يعيش مع أسرته المكونة من خمسة أفراد وهو يلعب وسط ركام وأنقاض المبنى الذي يعيش فيه مع عائلته والذي تعرض للقصف خلال نزاع عام 2014

كما فاز بالجائزة الثانية محمد زرندح عن صورته التي تظهر طفلا فلسطينيا وهو يتمرن على ألعاب الجمباز واللياقة على جدران المنزل المبنية من الصفيح المتآكل في مخيم جباليا للاجئين. أما الصورة الفائزة بالمركز الثالث فهي من تصوير عماد نصار وتظهر أحد الآباء وهو يقوم بتحميم ابنته وابنة أخيه في حوض للاستحمام، وهو الجزء الوحيد المتبقي من منزلهم المدمر في غزة

وتنظم الأونروا بالتعاون مع الاتحاد الأوروبي مسابقة للصور الفوتوغرافية كل عام، لإعطاء الفرصة للاجئين الفلسطينيين الشباب الذين تتراوح أعمارهم من سن 16إلى 29 عاما، لبث آمالهم وأحلامهم من خلال الصور ومشاركتها مع العالم

Mali : l’ONU regrette les retards dans la mise en œuvre de l’accord de paix

Des Casques bleus tchadiens en patrouile près de Tessalit, dans le nord du mali. Photo ONU/Marco Dormino (archives)

Des Casques bleus tchadiens en patrouile près de Tessalit, dans le nord du mali. Photo ONU/Marco Dormino (archives)

11 janvier 2016 – A l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité sur la situation au Mali, le chef des opérations de maintien de la paix, Hervé Ladsous, a jugé lundi regrettables les retards dans la mise en œuvre de l’accord de paix entre les autorités et les groupes armés du nord du pays.

« Le processus a continué de subir d’importants retards au cours des derniers mois. Alors que des progrès ont été réalisés avec la validation de 11 sites de cantonnement et le lancement de la construction de deux d’entre eux au début de ce mois, ainsi qu’avec l’adoption des décrets établissant la Commission d’intégration et la Commission sur le désarmement, la démobilisation et la réinsertion le 29 décembre, il est regrettable qu’il n’y ait eu qu’une seule patrouille mixte à ce jour, le 14 novembre », a dit M. Ladsous lors d’un exposé devant les Etats membres. Continuer la lecture