Archives de catégorie : Syrie

Les besoins humanitaires n’ont jamais été aussi importants en Syrie, affirme le chef de l’ONU

 

5 avril 2017 – S’exprimant lors d’une Conférence internationale sur la Syrie à Bruxelles, en Belgique, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a demandé mercredi à la communauté internationale d’accroître son assistance aux victimes du conflit dans ce pays, ainsi qu’aux pays voisins qui accueillent des millions de réfugiés.

Le Secrétaire général António Guterres à la Conférence de Bruxelles sur la Syrie. Photo ONU/Christophe Verhellen

« Aujourd’hui, alors que les lignes de front bougent, on peut penser que la situation s’est améliorée. Ceci est complètement faux. Les mois récents ont été parmi les pires. Des centaines de civils ont été tués et blessés alors que les combats se poursuivent », a déclaré M. Guterres à cette ‘Conférence sur le soutien à l’avenir de la Syrie et de la région’.

« La nécessité d’une assistance humanitaire et de la protection des civils syriens n’a jamais été aussi grande », a ajouté le chef de l’ONU. « Les agences de l’ONU et nos partenaires sont déterminés à atteindre toutes les personnes dans le besoin, par tous les moyens possibles ».

Selon lui, la Conférence de Bruxelles « doit représenter un moment de vérité ». « En Syrie, quatre personnes sur cinq vivent dans la pauvreté; la moitié dans l’extrême pauvreté, incapable de répondre à ses besoins alimentaires de base. Une école sur trois est hors d’usage, empêchant 1,75 million d’enfants d’obtenir une éducation. Il y a des enfants syriens âgés de dix ans qui n’ont jamais été à l’école », a-t-il souligné.

Continuer la lecture

الأمين العام: الأحداث المروعة التي وقعت في إدلب تظهر أن جرائم الحرب لا تزال مستمرة في سوريا

قال الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش إن الأحداث المروعة التي وقعت يوم أمس (في بلدة خان شيخون في جنوبي إدلب) تظهر أن جرائم الحرب مستمرة في سوريا، وأن القانون الإنساني الدولي لا يزال ينتهك بشكل مستمر.

جاء ذلك في المؤتمر الصحفي الذي عقد عند وصول الأمين العام إلى بروكسل للمشاركة في مؤتمر دولي من أجل دعم مستقبل سوريا والمنطقة
وأشار الأمين العام إلى أن مجلس الأمن سيجتمع اليوم بشأن سوريا، معربا عن ثقته بأن المجلس سيفي بمسؤولياته فيما يتعلق بالجرائم التي ارتكبت. وأضاف:

« في الوقت نفسه، فإن تلك الأحداث تؤكد مدى أهمية هذه الاجتماعات، ومدى أهمية وحدة المجتمع الدولي لكي يتمكن من الضغط على أطراف النزاع وعلى الدول التي لها نفوذ على أطراف النزاع لأن تضع خلافاتها جانبا وأن تتفهم أن هناك حاجة أساسية لوضع حد لهذه الحرب المروعة، والعمل على التأكد في اجتماع أستانه من أن هناك وقفا حقيقيا لإطلاق النار يجري تنفيذه ورصده، والتأكد في جنيف من أن محادثات السلام لها مضمون والمضي قدما من أجل التوصل إلى حل سياسي. وفي الوقت نفسه، لا ننسى ضرورة أن يضطلع المجتمع الدولي بمسؤولياته »

Conférence de Bruxelles sur la Syrie : la pénurie de fonds menace l’aide pour les réfugiés et les pays hôtes, selon l’ONU

4 avril 2017 – A l’ouverture de la Conférence de Bruxelles sur le soutien pour l’avenir de la Syrie et de la région, le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) – au nom des 240 partenaires internationaux et nationaux ainsi que des gouvernements des pays hôtes de la région – se sont dit extrêmement préoccupés par le niveau actuel de financement très bas pour l’aide à des millions de réfugiés syriens et aux communautés qui les accueillent.

Alors que le conflit en Syrie est désormais dans sa septième année, on compte plus de cinq millions de réfugiés syriens vivant en Egypte, en Iraq, en Jordanie, au Liban et en Turquie. Par ailleurs, beaucoup d’autres ont effectué le voyage dangereux vers l’Europe et plus loin. Pourtant, alors que la communauté internationale se prépare à cette rencontre à Bruxelles, seule une fraction des fonds nécessaires a été reçue pour leur venir en aide.

Un appel de fond et une stratégie ont été publiés pour la région : le Plan régional de résilience et d’aide aux réfugiés (3RP) pour 2017. L’appel de fonds recherche la somme de 4,6 milliards de dollars pour continuer d’assurer la protection et de fournir une assistance qui s’avèrent vitales pour les réfugiés et les communautés hôtes. A ce jour, seulement 433 millions de dollars ont été reçus sur le montant demandé, soit seulement 9% de la somme nécessaire.

Continuer la lecture

Aider les réfugiés syriens, c’est aussi garantir la sécurité mondiale, déclare le chef de l’ONU en Jordanie

28 mars 2017 – A l’occasion d’une visite dans le camp de Zaatari, en Jordanie, qui accueille environ 80.000 réfugiés syriens, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné mardi que la générosité envers ces réfugiés sert aussi à garantir la sécurité mondiale.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, avec des élèves du camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie. Photo: Stéphane Dujarric

« C’est le moment pour tous les pays qui sont impliqués, directement ou indirectement dans le conflit, de mettre de côté leurs différences et de comprendre […] qu’ils sont tous menacés par le terrorisme mondial », a déclaré M. Guterres lors d’une conférence de presse au camp de Zaatari.

« La solidarité avec les réfugiés syriens est également un moyen d’exprimer notre capacité à garantir la sécurité mondiale. Ce n’est pas seulement un acte de générosité. C’est aussi un acte éclairé d’intérêt personnel », a-t-il ajouté, soulignant qu’en ne soutenant pas les réfugiés, des groupes tels que l’Etat islamique d’Iraq et du Levant (EIIL/Daech) et Al Qaïda pourraient se servir de cette inaction pour avancer leurs propres intérêts et mettre en danger la sécurité mondiale.

Le chef de l’ONU a salué la générosité du gouvernement et du peuple jordanien pour le soutien apporté aux réfugiés en dépit d’une économie fragile. Il a appelé à la solidarité internationale avec des pays comme la Jordanie qui accueillent des réfugiés syriens. Continuer la lecture

Syrie: l’Envoyé spécial de l’ONU appelle à rapidement mettre en place une trêve à Alep

27 août 2016 – L’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Steffan de Mistura, a appelé samedi, toutes les parties concernées à « ne ménager aucun effort » afin qu’un accord puisse être trouvé au plus tard dimanche pour livrer une aide humanitaire à la population d’Alep, en Syrie.

Dans une déclaration à la presse, M. de Mistura a salué le soutien de la Russie à l’appel de la trêve humanitaire d’au moins 48 heures qu’il avait demandé la semaine dernière afin d’acheminer une aide humanitaire à la ville assiégée d’Alep. « Depuis, l’ONU a élaboré un plan d’intervention d’urgence pour Alep, a transmis les exigences humanitaires claires de l’ONU à toutes les parties concernées et a demandé leur engagement et leur soutien », a indiqué le Bureau de l’Envoyé spécial.

A Alep, en Syrie, Esraa, quatre ans et son frère Waleed, trois ans, sont assis au sol près d’un abri pour des personnes déplacées. Photo: UNICEF/UN013175/Al-Issa

A Alep, en Syrie, Esraa, quatre ans et son frère Waleed, trois ans, sont assis au sol près d’un abri pour des personnes déplacées. Photo: UNICEF/UN013175/Al-Issa

L’ONU a pré-positionnée une aide prête à être livrée à Alep dans le cadre d’une trêve humanitaire de 48 heures afin d’atteindre 80.000 personnes dans la partie est d’Alep ainsi qu’à des personnes dans le besoin situées dans la partie ouest d’Alep. L’ONU devrait également tenter de réparer le système d’alimentation en électricité afin de desservir 1,8 million de personnes. Cette initiative pilote vise également à préparer le terrain pour des trêves hebdomadaires pour l’aide humanitaire.

Continuer la lecture

Syrie : l’Envoyé spécial de l’ONU fixe au 25 janvier la date du début des pourparlers de paix

28 décembre 2015 – L’Envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a fixé au 25 janvier 2016 la date à laquelle devront commencer les pourparlers de paix entre les parties au conflit, a annoncé son porte-parole.

Cette annonce, faite pendant le weekend à Genève où les pourparlers doivent se tenir, est venue une semaine après l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2254, dans laquelle il donne à l’Organisation internationale un rôle accru en vue de réunir les parties au conflit afin d’ouvrir des discussions en vue d’une transition politique, avec un calendrier pour la conclusion d’un cessez-le-feu, l’adoption d’une nouvelle constitution et la tenue d’élections, le tout sous l’égide de l’ONU.« Conformément aux paramètres clairs définis dans la résolution 2254 (2015) du Conseil de sécurité, l’Envoyé spécial a l’intention d’achever ses consultations début janvier, dans le but d’amorcer les pourparlers inter-syriens à la date du 25 janvier 2016 à Genève », a dit le porte-parole de M. de Mistura.« Il compte sur la pleine coopération à ce processus de toutes les parties syriennes pertinentes. Les événements qui continuent de se produire sur le terrain ne doivent pas les faire dérailler », a-t-il ajouté.

Une rue en ruines de la vieille ville de Homs, en Syrie. Photo UNICEF/Nasar Ali

Une rue en ruines de la vieille ville de Homs, en Syrie. Photo UNICEF/Nasar Ali

Continuer la lecture

Le PAM lance une application mobile gratuite pour aider à nourrir les enfants syriens réfugiés

Des enfants déplacés à Homs, en Syrie. Photo PAM/Abeer Etefa

12 novembre 2015 – Les utilisateurs de smartphones vont désormais pouvoir aider à nourrir des enfants syriens réfugiés en un clic sur leur mobile grâce à l’application ShareTheMeal, développée par le Programme alimentaire mondial des Nations Unies et lancée jeudi dans plusieurs pays à travers le monde.

Les utilisateurs peuvent participer à tout moment, partout où ils se trouvent. Ils peuvent « partager » leurs repas pendant un dîner entre amis ou en déjeunant au bureau. Même un petit don de 40 centimes d’euro offrira à un enfant une nutrition vitale pendant un jour. Continuer la lecture

الأمين العام يوجه نداء بتوفير 8.4 مليار دولار من المساعدات في مؤتمر المانحين بالكويت

قال الأمين العام بان كي مون اليوم في مؤتمر المانحين الثالث لسوريا في الكويت، إن السوريين هم ضحايا أسوأ أزمة إنسانية في عصرنا، وإن الاستقرار الإقليمي يرزح تحت وطأة اليأس، ومعاناة الأطفال الهائلة « تطارد الضمائر، » موجها نداء بتوفير 8.4 مليار دولار أمريكي، أي ما يقرب من أربعة أضعاف مبلغ العام الماضي.

وأضاف السيد بان كي مون « أشعر بالخزي والعار والغضب الشديد والإحباط إزاء عجز المجتمع الدولي عن وقف الحرب »، لافتا إلى أن ما يقرب من خمسة ملايين سوري ما زالوا محاصرين دون طعام أو رعاية طبية في المناطق التي يصعب الوصول إليها أو المحاصرة . « لقد رأينا العواقب الكارثية لنقص التمويل، حيث تركت الدول المجاورة تكافح بمفردها من أجل رعاية اللاجئين فيما تسعى لتلبية احتياجاتها الإنمائية الخاصة. » ووفقا للتقديرات المتحفظة، توفي أكثر من 220 ألف سوري جراء الصراع، ولكن من المرجح أن يكون هذا الرقم أعلى بكثير. ويعيش أربعة من أصل خمسة سوريين في الفقر، وفقدت البلاد ما يقرب من أربعة عقود من التنمية البشرية، فيما تجاوزت نسبة البطالة 50 في المائة. وانخفض متوسط العمر المتوقع بما مقداره 20 عاما. وأضاف السيد بان « هذا هو السبب لمناشدة مبلغ 8.4 مليار دولار أمريكي لعام 2015. » « لقد تم قتل وإصابة وتشريد الفتيات والفتيان بشكل منهجي »، محذرا من أن فقدان ملايين الأطفال فرص التعليم يخلق « جيلا ضائعا » من السوريين

EnfantSyrie2

Continuer la lecture

Des agences de l’ONU appellent les bailleurs de fonds à se mobiliser pour la Syrie

A la veille d’une conférence de bailleurs de fonds pour la Syrie qui se tiendra au Koweït mardi 31 mars, les agences humanitaires des Nations Unies ont appelé la communauté internationale à se mobiliser en faveur des Syriens.

« Alors que la crise continue d’évoluer, les besoins continuent de croître, et les ressources pour l’assistance humanitaire sont de plus en plus tendues », a souligné la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Ertharin Cousin, dans un communiqué de presse.

« Les besoins évoluent également alors que la crise entre dans sa cinquième année. Nous sommes maintenant confrontés à des enfants syriens qui ont passé les 1000 premiers jours de leur vie dans une situation de conflit sans nourriture et nutriments adéquats. Nous devons nous assurer que notre aide alimentaire répond aux besoins de développement des victimes les plus vulnérables de cette crise », a-t-elle ajouté.

Un réfugié syrien avec son fils dans un camp de réfugiés en Iraq. Photo HCR/N. Colt

Un réfugié syrien avec son fils dans un camp de réfugiés en Iraq. Photo HCR/N. Colt

Continuer la lecture

سوريا: الأمين العام يدعو إلى نزع فتيل الصراع من أجل تخفيف معاناة المدنيين

ناشد الأمين العام للأمم المتحدة في بيان منسوب إلى المتحدث باسمه جميع الأطراف بنزع فتيل الصراع من أجل توفير هدنة للمدنيين السوريين الذين طالت معاناتهم. وقال إن وقفا فوريا للتصعيد هو خطوة تشتد الحاجة إليها من أجل التوصل إلى حل سياسي للصراع

وأحيط الأمين العام علما بإفادة المبعوث الخاص ستيفان دي ميستورا إلى مجلس الأمن في 17 فبراير شباط حول التزام الحكومة السورية بوقف جميع الهجمات الجوية والقصف المدفعي على مدينة حلب بأكملها لمدة ستة أسابيع، من أجل السماح للأمم المتحدة بتنفيذ مشروع تجريبي لإيصال المساعدات الإنسانية بدءا من منطقة واحدة في حلب وتدريجيا للمناطق الأخرى. وأشار إلى قرار مجلس الأمن 2139، ودعا إلى وضع حد للاستخدام العشوائي للأسلحة في المناطق المأهولة بالسكان في سوريا، بما في ذلك القصف الجوي. ويتوقع الأمين العام من الحكومة السورية الوفاء بالتزامها. وناشد الأمين العام أيضا جميع جماعات المعارضة المسلحة في حلب على تعليق القصف على المدينة