Archives de catégorie : Syrie

الأمين العام: تصاعد القتال في الغوطة الشرقية وبأنحاء سوريا رغم قرار مجلس الأمن

فيما يدخل الصراع في سوريا عامه الثامن، قدم الأمين العام أنطونيو غوتيريش إحاطة لمجلس الأمن الدولي عن تطبيق القرار 2401 بشأن وقف الأعمال القتالية في أنحاء سوريا لتيسير وصول المساعدات الإنسانية

وقال الأمين العام إن الأعمال القتالية قد توقفت في بعض المناطق، مثل دير الزور ودوما، استمرت في الغوطة الشرقية ومناطق أخرى، بما في

UN Photo/Manuel Elias
الأمين العام أنطونيو غوتيريش يتحدث أمام مجلس الأمن الدولي عن الوضع في سوريا.

ذلك في عفرين وأجزاء من إدلب وداخل دمشق وضواحيها. وأضاف:

« اشتدت الضربات الجوية وأعمال القصف والهجمات البرية في الغوطة الشرقية بشكل خاص بعد اعتماد القرار وحصدت المئات من أرواح المدنيين. حتى إن البعض أبلغ عن تخطي عدد القتلى لأكثر من ألف شخص« 

وفضلا عن ذلك، « لم يكن تقديم المساعدات والخدمات الإنسانية آمنا أو مستداما أو بدون عائق، ولم يتم رفع أي حصار أو إجلاء أي مريض أو مصاب بجروح خطيرة » حسبما قال غوتيريش. وهي كلها من بين الأمور التي يطالب بها القرار

« عندما اعتمد القرار 2401، كانت الأمم المتحدة وشركاؤها في المجال الإنساني مستعدين لتقديم الخدمات. تم وضع خطط للقوافل المتعددة كل أسبوع في مواقع متفق عليها، استجابة للاحتياجات التي تم تقييمها بشكل مستقل. للأسف، لا يتطابق التسليم الفعلي مع خطتنا »

وتابع الأمين العام القول إنه منذ صدور القرار لم تألُ الأمم المتحدة جهدا في محاولة جلب جميع أصحاب المصلحة الرئيسيين إلى طاولة المفاوضات والمساهمة بشكل ملموس في إيجاد حل مستدام لتنفيذ قرار مجلس الأمن 2401

Continuer la lecture

Sept ans de conflit en Syrie : « une tragédie humaine aux dimensions colossales », selon le chef du HCR

9 Mars  2018 – « Ces sept années de guerre laissent derrière elles une tragédie humaine aux dimensions colossales. Pour sauver des vies, il est grand temps de mettre fin à ce conflit dévastateur », a déclaré vendredi le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

HCR/Susan Schulman
Déplacés par les combats, des familles tentent de se faire une place parmi les bâtiments les plus endommagés de la ville d’Alep ravagée par la guerre.

« Il n’y aura aucun vainqueur évident dans cette poursuite insensée d’une solution militaire. Nous ne voyons que des perdants – et c’est la population syrienne », a ajouté M. Grandi.  Sept ans de combats ont ainsi coûté la vie à des centaines de milliers de personnes, déplacé 6,1 millions de personnes dans le pays et forcé 5,6 millions d’autres à se réfugier dans les pays voisins de la région.

En Syrie, les prix de la nourriture ont été multipliés par huit par rapport à 2011. Environ 90% des ménages dépensent plus de 50% de leurs revenus pour cette raison. Les citoyens restés en Syrie sont près de 70% à être confrontés à une situation de pauvreté, de même qu’une large majorité de ceux qui ont fui dans d’autres pays de la région. Environ 5,6 millions de personnes sont confrontées à des menaces vitales en termes de sécurité, de droits fondamentaux ou de conditions de vie, et ont désespérément besoin d’aide humanitaire d’urgence.

Dégradation des conditions de vie de millions de réfugiés

Or sur le terrain, l’accès dans les zones assiégées « demeure cruellement insuffisant ». Selon le HCR, « des bombardements persistants ont forcé les camions à rebrousser chemin avant que la moitié des vivres destinés aux personnes qui ont faim n’ait pu être déchargée », dans la Ghouta orientale le 5 mars dernier.  L’agence onusienne se tient toutefois prête à « fournir sans délai une aide d’urgence à des centaines de milliers de personnes dans le besoin qui sont bloquées dans la Ghouta orientale et d’autres régions assiégées du pays ».

Continuer la lecture

وكالات الأمم المتحدة تدخل بالمساعدات إلى دوما بالغوطة الشرقية

دخلت وكالات الأمم المتحدة والهلال الأحمر العربي السوري دوما في الغوطة الشرقية بإمدادات تغذوية وصحية، ومواد غذائية تكفي 27 ألفا وخمسمئة شخص. وذكر مكتب الأمم المتحدة لتنسيق الشؤون الإنسانية في سوريا إن الكثير من الإمدادات الصحية المنقذة للحياة لم يتم السماح بتحميلها على الشاحنات

وتعد هذه هي المرة الأولى منذ أربعة أشهر التي يتمكن فيها برنامج الأغذية العالمي والشركاء من الوصول إلى دوما في الغوطة الشرقية

المحاصرة، وفق ما جاء في بيان صحفي أصدره البرنامج اليوم الاثنين

وأشار البيان إلى معاناة أكثر من 400 ألف شخص في الغوطة الشرقية معاناة هائلة، من نقص حاد في الغذاء والوقود والأدوية ومياه الشرب

واشتملت قافلة اليوم على إمدادات من دقيق القمح تكفي 27,500 شخص ومساعدات غذائية متخصصة لثلاثمئة طفل يعانون من سوء التغذية. كما أجرى عمال الإغاثة تقييما طبيا للأمن الغذائي والتغذية في دوما، كشف عن انتشار سوء التغذية الحاد هناك

هذا ويجري حاليا وضع خطط لقافلة أخرى مشتركة بين الوكالات للوصول إلى الغوطة الشرقية يوم الخميس، بما سيوفر ما يكفي من الغذاء والمساعدات الإنسانية لـ 70 ألف شخص

Continuer la lecture

Syrie : pas d’amélioration de la situation humanitaire depuis la résolution du Conseil de sécurité (ONU)

28 février 2018- Il n’y a aucune amélioration de la situation humanitaire en Syrie depuis l’adoption de la résolution du Conseil de sécurité samedi réclamant un cessez-le-feu immédiat, a déclaré mercredi devant le Conseil de sécurité le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux affaires humanitaires, Mark Lowcock.

L’ONU est prête à acheminer une aide humanitaire dans dix zones assiégées et localités difficiles d’accès mais le cessez-le-feu n’est pas appliqué, a ajouté M. Lowcock, qui est également le Coordonnateur des secours d’urgence.

Photo: OCHA
Douma, dans la Ghouta orientale, en Syrie

Un convoi de 45 camions avec de l’aide pour 90.000 personnes est ainsi prêt à partir pour Douma dans la Ghouta orientale, mais l’ONU n’a pas reçu l’autorisation de se rendre dans cette enclave rebelle assiégée ainsi que les lettres nécessaires autorisant ces convois. L’ONU est également prête à appuyer des évacuations médicales dans la Ghouta orientale et coopère très étroitement avec ses partenaires à cette fin.

Ces derniers jours ont été marqués par davantage « de bombardements, de combats, de morts, de destructions, de femmes et d’enfants amputés », a déploré le Secrétaire général adjoint.

Continuer la lecture

Syrie : le Conseil de sécurité des Nations Unies réclame un cessez-le-feu immédiat de 30 jours

24 février 2018  –Le Conseil de sécurité a adopté samedi à l’unanimité de ses membres une résolution réclamant un cessez-le-feu immédiat dans l’ensemble de la Syrie.

Co-rédigée par le Koweït et la Suède, la ‘Résolution 2401 (2018)’ demande à toutes les parties au conflit de cesser les hostilités sur l’ensemble du territoire syrien pour une période minimum de 30 jours consécutifs.

Cette « pause humanitaire » exigée par les 15 membres du Conseil doit permettre « l’acheminement sûr, sans entrave et soutenu » de l’aide et des services humanitaires ainsi que l’évacuations médicale des malades et des blessés conformément au droit international en vigueur.

L’ONU prête à faire sa part

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a salué l’adoption de cette résolution par le Conseil et souligné qu’il attend de la voir immédiatement mise en place et maintenue. « (J’)appelle toutes les parties à permettre l’acheminement immédiat de l’aide humanitaire », a déclaré M. Guterres dans un message posté sur son compte Twitter.

« L’ONU est prête à faire sa part », a ajouté son porte-parole, Stéphane Dujarric dans un communiqué publié après le vote. « Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties qu’elles ont l’obligation absolue, en vertu du droit international humanitaire et relatif aux droits de l’homme, de protéger les civils et les infrastructures civiles en tout temps », a ajouté M. Dujarric.

Continuer la lecture

الأمم المتحدة تدعو إلى وقف عاجل لإطلاق النار في سوريا وتحذر من تكرار ما حدث لحلب في الغوطة الشرقية

دعا المبعوث الأممي الخاص إلى سوريا ستيفان دي ميستورا إلى وقف عاجل لإطلاق النار في سوريا من أجل تخفيف المعاناة المروعة التي يتعرض لها المدنيون في الغوطة الشرقية، ووقف التفجيرات الثقيلة هناك

ووفق ما جاء على لسان المتحدثة باسم مكتب الأمم المتحدة في جنيف أليساندرا فيلوتشي في مؤتمر صحفي اليوم الجمعة، « أكد المبعوث الخاص

UNICEF/UN013166/Al Shami
لعبة طفل وسط أنقاض مبنى مدمر في شرق الغوطة، ريف دمشق

أن الوضع الإنساني للمدنيين في الغوطة الشرقية مروع، مشددا على الحاجة الملحة لوقف إطلاق النار والقصف الشديد في الغوطة الشرقية والقصف العشوائي لقذائف الهاون على دمشق »

كما دعا المبعوث الخاص البلدان الضامنة الثلاثة، روسيا وإيران وتركيا، إلى الاجتماع بصورة عاجلة لإعادة تثبيت مناطق التهدئة في سوريا، محذرا من أن يكون هذا الوضع تكرارا لما حدث في حلب

وقالت فيلوتشي إن « وقف إطلاق النار يجب أن يتبعه وصول المساعدات الإنسانية فورا ودون معوقات إلى الغوطة الشرقية وإجلاء المرضى والجرحى »

كما دعا عدد من كبار المسؤولين في الأمم المتحدة إلى تكثيف الدعم للسوريين واللاجئين والمجتمعات المضيفة، في ظل تصاعد العنف في سوريا

Continuer la lecture

Syrie : la situation humanitaire dans la Ghouta orientale est devenue incontrôlable (ONU)

20 février 2018   – La situation humanitaire des civils dans la région de la Ghouta orientale, en Syrie, est en train d’échapper à tout contrôle, a averti un haut responsable des Nations Unies à la suite des affrontements qui ont causé lundi la mort de plus de 40 civils et blessé plus de 150 autres dans l’enclave rebelle assiégée par les forces gouvernementales.

Photo UNICEF / Al Shami
Une enfant transporte un sac de bois de chauffage qu’elle a acheté pour sa famille dans la Ghouta orientale, en Syrie.

« Je suis profondément alarmé par l’escalade extrême des hostilités dans la Ghouta orientale », a déclaré le Coordinateur humanitaire régional des Nations unies pour la crise syrienne, Panos Moumtzis, dans un communiqué de presse.

Des centaines de civils, dont beaucoup de femmes et d’enfants, ont perdu la vie ou ont été blessés dans des frappes aériennes et des bombardements depuis novembre. Des rapports quotidiens font état de civils tués et d’autres grièvement blessés, ainsi que d’entrepôts, hôpitaux et écoles endommagés ou détruits.

L’escalade récente de la violence aggrave une situation humanitaire déjà précaire pour les 393.000 habitants de la Ghouta orientale, dont beaucoup sont des déplacés internes, et qui représentent 94% de tous les Syriens vivant aujourd’hui en état de siège.

Continuer la lecture

Syrie : la solution politique au conflit mise à mal par l’escalade des violences – ONU

14 février 2018 –  Devant le Conseil de sécurité, l’Envoyé spécial des Nations Unies pour la Syrie, Staffan de Mistura, a fait état mercredi d’une escalade dangereuse et préoccupante de la situation en Syrie.

L’intensification des violences n’ont pas épargné les zones de désescalade établies par les garants du Processus d’Astana. M. de Mistura a évoqué le retour d’une concurrence pour contrôler Idlib et Hama, ainsi que les frappes dans le nord-ouest et la partie assiégée de la Ghouta orientale.

Photo UNICEF/Amer Al Shami
Une rue à Douma, Ghouta orientale, Syrie

Des civils ont été tués sur une échelle terrifiante, a-t-il poursuivi, précisant que plus de 1.000 civils auraient été décimés au cours de la seule première de semaine de février. Il a également fait état de plusieurs allégations d’attaques au chlore.

En outre, au moins 320.000 personnes ont été déplacées par les combats à Idlib au cours de deux derniers mois, et des zones résidentielles de Damas subissent d’importants pilonnages.

Pour M. de Mistura, l’évolution de la situation remet en question la durabilité des dispositifs de désescalade d’Astana et menace la stabilité de la région dans son ensemble – le conflit était en train de se propager au-delà les frontières.

Staffan de Mistura met en garde sur un risque de régionalisation du conflit en Syrie., by ONU Info

 

« Le moment actuel compte parmi les plus violents et dangereux dont j’ai pu être le témoin au cours des quatre ans que j’ai passés en tant qu’Envoyé spécial », s’est-il alarmé.

Continuer la lecture

Syrie : face à la recrudescence des violences, l’ONU appelle à une action internationale

10 février 2018 – Les Nations Unies ont appelé samedi la communauté internationale à agir face à la recrudescence des violences en Syrie où plus de 1.000 civils ont été victimes de frappes aériennes rien que pour la première semaine de février.

Une pompe servant de point d’eau dans la zone assiégée de la Ghouta orientale, en Syrie (archive). Photo OCHA

Samedi soir, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a appelé toutes les parties concernées à œuvrer en faveur d’une « désescalade immédiate et inconditionnelle de la violence » et à faire preuve de retenue.

« Le Secrétaire général suit de près l’escalade militaire alarmante dans toute la Syrie et les retombées dangereuses à travers ses frontières » a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration de presse. « Les derniers événements surviennent alors que le peuple syrien souffre de l’une des périodes les plus violentes de presque sept années de conflit », a-t-il précisé.

Plus tôt dans la journée, le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Zeid Ra’ad Al Hussein, a appelé à « une action internationale urgente » après une semaine de violences et d’effusions de sang, principalement causées par des frappes aériennes, dans les régions syriennes de la Ghouta orientale et d’Idlib.

Continuer la lecture

Syrie : sept ans après le début du conflit, les enfants continuent à payer un lourd tribut

Des civils fuyant les zones contrôlées par Daech dans le gouvernorat de Raqqa. Photo d’archives : UNICEF /Soulaiman

Le Coordonnateur-résident et humanitaire de l’ONU et les représentants des agences du système des Nations Unies en Syrie ont appelé mardi à une cessation immédiate des hostilités pendant au moins un mois dans tout le pays pour permettre l’acheminement de l’aide humanitaire et des services, et si possible, l’évacuation des blessés en souffrance.

L’appel a été relayé par l’UNICEF, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance, qui note que pratiquement sept ans après le début du conflit syrien, les enfants continuent d’être tués, blessés et déplacés. Ceux-ci ont payé, d’ores et déjà depuis le début de l’année, un lourd tribut dans au moins quatre régions du pays comme le confirme Christophe Boulierac, porte-parole de l’UNICEF à Genève.Ainsi, au cours du mois de janvier, près de 60 enfants auraient été tués à travers la Syrie en raison de la violence incessante dans les régions de la Ghouta orientale, de Damas rural, d’Idlib et d’Afrin. Beaucoup d’autres ont été blessés lors des combats.

Continuer la lecture