Archives de catégorie : #SGDs

Youth Day 2017

 

بيان صحفي: اليوم الدولي للشباب 2017 والذي تحتفل به في العراق مبعوثة الأمم المتحدة للشباب

بمناسبة اليوم الدولي للشباب، والذي احتُفل به في جميع أنحاء العالم تحت شعار سنة 2017 « شبابٌ يبنون السلام »، جرى الاحتفال اليوم في حفلٍ خاصّ في بغداد، العراق، استضافته وزارةُ الشباب والرياضة بحضور مبعوثة الأمين العام للأمم المتحدة للشباب، السيدة جاياتما فيكراماناياكي. ومثّل هذا الحدثُ أولَ مهمةٍ دوليةٍ للمبعوثة الجديدة، واليومَ الدوليّ الأول للشباب منذ تولي الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش منصبه معلناً التزامه بوضع الشباب في صميم جدول أعماله لمنع نشوب النزاعات والحفاظ على السلام.

ويتمتع العراق، بوصفه واحداً من أكثر البلدان شباباً في العالم مع أكثرِ من 60% من سكّانه تقلُّ أعمارهم عن 25 عاماً، – ورغم العديد من التحديات التي يواجهها- بوضعٍ فريدٍ يتيحُ له تسخيرَ إمكاناتِ جيله الشاب لتعزيز السلام والازدهار. إلا أن تلك التحديات ستبقى قائمة ومستمرة في عرقلة مسار التنمية والسلام ما لم تتم مواجهتها من خلال توفير فرصٍ حقيقيةٍ للتعليم والتوظيف والمشاركة المدنية للشباب.

وجمع الحفلُ الذي تم تنظيمه بالشراكة مع مكتب صندوق الأمم المتحدة للسكان في بغداد أكثرَ من 1000 من الشباب من جميع أنحاء العراق، وحضره معالي وزير الشباب والرياضة في العراق السيد عبد الحسين عبطان والمنسقة المقيمة ومنسقة الشؤون الإنسانية للأمم المتحدة ونائبة الممثل الخاص للأمين العام للأمم المتحدة في العراق السيدة ليز غراندي. Continuer la lecture

الولايات المتحدة تبلغ الأمم المتحدة رسميا عن نيتها الانسحاب من اتفاق باريس المعني بالمناخ

2017/8/5 — أبلغت الولايات المتحدة رسميا الأمم المتحدة بنيتها الانسحاب من اتفاق باريس المعني بمعالجة تغير المناخ. 

ويهدف الاتفاق الذي اعتمده قادة العالم في العاصمة الفرنسية في كانون الأول/ديسمبر 2015 إلى الحد من ارتفاع درجات الحرارة العالمية إلى أقل من درجتين مئويتين. جاء القرار فى رسالة من المندوبة الأمريكية الدائمة لدى الأمم المتحدة، نيكي هيلي، إلى الأمين العام للأمم المتحدة، أنطونيو غوتيريش، اليوم الجمعة وفقا لما ذكره المتحدث باسمه ستيفان دوجاريك. وأعربت الرسالة عن اعتزام الولايات المتحدة « ممارسة حقها فى الانسحاب من اتفاقية باريس بمجرد أن تكون مؤهلة للقيام بذلك بموجب الاتفاق، ما لم تحدد شروطا مناسبة لإعادة تجديد الالتزام ». وذكر دوجاريك أن الأمين العام يرحب بأية جهود لإعادة الالتزام الأمريكي. يذكر أن أكثر من 150 بلدا قد صدق على اتفاق باريس الذي بدأ نفاذه في تشرين الثاني / نوفمبر 2016. ويمكن للأطراف الانسحاب من المعاهدة في أي وقت بعد ثلاث سنوات من هذا التاريخ. وستصبح العملية سارية المفعول بعد عام واحد. وكان الرئيس الاميركي دونالد ترامب قد أعلن في حزيران / يونيو الماضي أنه سحب بلاده من الاتفاق. وفى ذلك الوقت أصدر الأمين العام للأمم المتحدة بيانا يصف فيه الانسحاب الامريكى بأنه « خيبة أمل كبيرة للجهود العالمية لخفض انبعاثات غازات الدفيئة وتعزيز الأمن العالمي ».

L’ONU insiste sur la contribution importante des migrants au développement de leurs pays d’origine et de destination

Une famille syrienne passe avec réussite un entretien mené par des fonctionnaires canadiens grâce à l’aide d’un interprète de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un centre de réinstallation en Jordanie. Photo: OIM (archive)

Une famille syrienne passe avec réussite un entretien mené par des fonctionnaires canadiens grâce à l’aide d’un interprète de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un centre de réinstallation en Jordanie. Photo: OIM (archive)

24 juillet 2017 – La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales, Louise Arbour, a souligné lundi la contribution importante des migrants et des diasporas au développement durable de leurs pays d’origine et de destination.

« Les 429 milliards de dollars de fonds envoyés dans les pays en développement en 2016 sont l’une des contributions les plus tangibles des migrants à la réalisation des objectifs de développement durable dans leur pays d’origine », a déclaré Mme Arbour lors d’une réunion thématique informelle sur les migrations au siège de l’ONU à New York.

Ces transferts de fonds sont trois fois plus élevés que l’aide publique au développement et sont plus stables que les autres formes de flux de capitaux privés, a-t-elle rappelé, ajoutant que cet argent a permis à des millions de familles de sortir de la pauvreté.

Toutefois, « les coûts de transaction élevés associés aux envois de fonds et les faibles niveaux d’inclusion financière empêchent d’exploiter ces envois de fonds pour le développement », a souligné Mme Arbour, notant qu’au premier trimestre de 2017, le coût moyen global pour envoyer des fonds est demeuré supérieur à 7%, ce qui est nettement plus élevé que la cible de 3% des Objectifs de développement durable (ODD). La suite

Consulter cet article en arabe : مسؤولة أممية تشدد على المساهمات الإيجابية للمهاجرين في بلدانهم الأصلية وبلدان المقصد

A Lisbonne, le chef de l’ONU conditionne la réussite des ODD à l’application de l’Accord de Paris sur le climat

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (archives). Photo TASS/ONU DPI

3 juillet 2017 – « Il n’y aura pas de Programme (de développement durable à l’horizon) 2030 réussi si l’Accord de Paris n’est pas mis en œuvre d’une manière plus impliquée », a déclaré lundi le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, depuis la capitale portugaise où il participait à la Conférence Tidewater.

La Conférence Tidewater constitue depuis des décennies un forum de discussions stratégiques entre les ministres et les chefs des principaux organismes d’aide bilatéraux et multilatéraux. Cette année, la conférence est axée sur la mise en forme d’une architecture de développement adaptée aux Objectifs de développement durable (ODD).

 

Continuer la lecture

L’humain au cœur de l’action des coopératives en faveur de la réduction des inégalités dans le monde

Des femmes triant des graines de café dans une coopérative à Timor-Leste. Photo: ONU / Martine Perret

Des femmes triant des graines de café dans une coopérative à Timor-Leste. Photo: ONU / Martine Perret

1 juillet 2017 – En mettant les individus au cœur de leur action, les coopératives jouent un rôle majeur dans la lutte contre pauvreté et la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), souligne les Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale des coopératives (1er juillet 2017).

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement unies pour répondre à leurs besoins et leurs aspirations économiques, sociales et culturelles communes, au moyen d’une entreprise leur appartenant en commun et régie démocratiquement.

Fondé sur l’entraide, l’auto-responsabilité, la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité, le mouvement coopératif présente toutes les caractéristiques propices au développement durable et fait partie des solutions existantes pour réduire les inégalités des revenus qui sont en pleine croissance à travers le monde.

« Les entreprises coopératives demeurent l’un des secrets les mieux gardés de la boîte à outils des ODD », souligne le Département des affaires économiques et sociales du Secrétariat des Nations Unies sur son site internet. « Les coopératives peuvent être un outil d’entraide pour que les gens créent leurs propres débouchés économiques par la force du collectif et s’extraient de la pauvreté ». La suite

Une éducation « inclusive, équitable et de qualité » – facteur clé pour atteindre les Objectifs de développement durable

28 juin 2017 – Une éducation « inclusive, équitable et de qualité » – facteur clé pour atteindre les Objectifs de développement durable

Les dirigeants de la communauté éducative du monde entier se sont réunis mercredi au siège de l’ONU à New York pour discuter des moyens d’avancer sur l’Objectif 4 de développement durable, qui vise à assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous et à promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie.

« Une éducation inclusive, équitable et de qualité est au cœur du Programme 2030 en tant que facteur clé du développement durable », a déclaré le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, lors de l’événement de haut niveau d’action des Objectifs de développement durable (ODD) consacré à l’éducation.

Des étudiants dans une bibliothèque universitaire à Rabat, au Maroc. Photo Arne Hoel/Banque mondiale

M. Thomson a souligné que l’éducation exploite le plus grand atout disponible sur Terre, à savoir le potentiel inhérent de la population mondiale. « L’accès à une éducation de qualité n’est pas seulement un objectif en soi, mais un élément fondamental pour créer un monde meilleur de paix durable, de prospérité et de développement », a-t-il dit. Il a ensuite expliqué que l’éducation est la clé pour alimenter une croissance durable, renforcer la cohésion sociale et la stabilité, et promouvoir les droits de l’homme et l’égalité – la qualifiant de « fil d’or qui traverse les 17 ODD ».

Continuer la lecture

Des projets soutenus par l’ONU mettent en évidence le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau

1 juin 2017 – Le rôle vital des océans pour le bien-être et le développement des êtres humains va être mis en évidence la semaine prochaine alors que les Nations Unies organisent une conférence mondiale visant à protéger l’environnement marin.

La préservation du milieu marin fait partie des objectifs de développement durable (ODD) qui visent à atteindre un monde plus juste et plus équitable pour tout le monde et pour la planète d’ici à 2030.

L’ODD 14, ‘La vie sous l’eau’, et la Conférence mondiale sur les océans, qui se déroulera du 5 au 9 juin, ont une résonance particulière pour des pays tels que Trinité-et-Tobago, dans les Caraïbes, estime Rissa Edoo, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Port of Spain, la capitale.

« L’océan est vital pour nous parce que nous sommes un petit État insulaire en développement. La plupart de nos ressources se situent le long de notre côte et la plus grande partie de notre industrie est également le long de notre côte, il est donc très important pour nous de comprendre le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau », ajoute-t-elle.

Mme Edoo est la Coordonnatrice nationale du programme de micro-financement du Fonds mondial pour l’environnement, qui a financé plus de 100 projets depuis 1995. Parmi les bénéficiaires, Nature Seekers est une organisation à but non lucratif qui est devenue un modèle de préservation marine dans les Caraïbes au cours des 27 dernières années.

 

HISTOIRE EN PHOTOS : le changement climatique et les océans du monde

La lagune glaciaire de Jökulsárlón dans le sud-est de l’Islande en juin 2013. Photo ONU/Eskinder Debebe

7 juin 2017 – Le lien vital entre les océans et le changement climatique fait partie des points principaux à l’ordre du jour de la Conférence des Nations Unies sur les océans qui se déroule à New York du 5 au 9 juin.

Les océans, qui couvrent les trois quarts de la surface de la Terre, jouent un rôle essentiel dans le système climatique mondial, générant de l’oxygène et absorbant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Les changements dans le climat provoqués par des niveaux croissants de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, entraîneront des changements dans les océans, y compris l’élévation du niveau de la mer et l’acidification des océans, qui mettront en danger les écosystèmes marins et les communautés côtières.

Les dirigeants mondiaux ont reconnu l’importance des océans lorsqu’ils ont adopté les 17 objectifs de développement durable (ODD), qui visent à mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et veiller à ce que toutes les personnes bénéficient de la paix et de la prospérité. L’ODD 14 définit des cibles spécifiques à atteindre afin de préserver et d’utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines. La suite

L’ONU appelle à l’unité pour stopper la détérioration de la santé des océans

5 juin 2017 – A la Conférence sur les océans qui a débuté lundi au siège de l’ONU à New York, de hauts responsables des Nations Unies ont appelé les Etats membres à mettre de côté leurs intérêts nationaux de court terme et à travailler ensemble pour mettre fin à la détérioration de la santé des océans de la planète.

« L’amélioration de la santé de nos océans est un test pour le multilatéralisme et nous ne pouvons pas nous permettre d’échouer. Nous devons aborder ensemble les problèmes de gouvernance qui nous ont retardés », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un discours à l’ouverture de cette conférence.

« Je sais qu’il y a de nombreux obstacles qui nous empêchent d’avancer. Mais nous avons besoin d’une nouvelle vision stratégique. Je demande à tous les États membres de s’engager dans un dialogue nécessaire pour définir un nouveau modèle pour la gouvernance future de nos océans », a-t-il ajouté. « Si nous ne dépassons pas les intérêts en matière de territoire et de ressources qui ont bloqué les progrès depuis trop longtemps, l’état de nos océans continuera de se détériorer. Nous devons mettre de côté les gains nationaux de court terme afin d’éviter une catastrophe mondiale à long terme ». La suite

Maintenir des pêches océaniques saines pour soutenir les moyens de subsistance : réaliser l’ODD 14 en Europe

Chaque année, de nombreux poissons lunes pélagiques meurent dans les filets pour la pêche au thon. Sardaigne, en Italie.​ ©ALESSIO VIORA/MARINE PHOTOBANK

« Les problèmes des espaces marins sont étroitement liés entre eux et doivent être envisagés dans leur ensemble », stipule le préambule de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et jamais ces mots n’auront été plus à même de décrire les défis auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés.

En tant qu’acteurs mondiaux, l’Union européenne (UE) et ses États Membres partagent l’obligation et la responsabilité fondamentales de protéger, de conserver et d’utiliser de manière durable les océans et leurs ressources. Nous savons que des océans sains et productifs sont essentiels au développement durable à long terme. Nous estimons qu’il est urgent de prendre des mesures et de s’attaquer aux questions sociales, économiques et environnementales afin que les océans, les mers et leurs ressources soutiennent les moyens de subsistance des communautés côtières et continuent de le faire pour les générations futures. Continuer la lecture