Archives de catégorie : #SGDs

Signature du projet d’Appui conjoint du Système des Nations Unies à la coordination de la mise en œuvre et du suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) par le Gouvernement Algérien

Alger le 26 juin 2018 –  Le Système des Nations Unies en Algérie et le Ministère des Affaires Etrangères ont procédé aujourd’hui à la signature du document de projet d’appui conjoint du Système des Nations Unies à la coordination de la mise en œuvre et du suivi des Objectifs de Développement Durable (ODD) par le Gouvernement Algérien.

Le projet d’Appui conjoint du Système des Nations Unies à la coordination de la mise en œuvre et du suivi des ODD par le Gouvernement Algérien s’étale sur une année (Juillet 2018-Juillet 2019) et a été élaboré pour accompagner le Ministère des Affaires Etrangères dans la coordination et le suivi des ODD Continuer la lecture

الفضاء أداة لا تقدر بثمن من أجل تحقيق التنمية المستدامة

بعد مرور 50 عاما على انعقاد مؤتمر الأمم المتحدة الأول المعني باستكشاف الفضاء الخارجي واستخدامه في الأغراض السلمية، يجتمع قادة الحكومات وصانعو السياسات وممثلو المجتمع المدني وخبراء الفضاء في منتدى للأمم المتحدة في فيينا اعتبارا من يوم الاثنين لاستكشاف المسار

Scott Kelly/NASA
صورة أثناء الليل للكرة لأرضية مأخوذة من محطة الفضاء الدولية، أثناء مرورها فوق اليابان.

المستقبلي للتعاون العالمي في مجال الفضاء من أجل صالح البشرية

المؤتمر، الذي أطلق عليه اسم اليونيسبيس + 50، يمثل احتفالا بالذكرى الخمسين للمؤتمر ويعتبر أول قمة عالمية للأمم المتحدة تتناول موضوع الفضاء في القرن الحادي والعشرين

سيمونتا دي بيبو، مديرة مكتب الأمم المتحدة لشؤون الفضاء الخارجي، المنظم لهذا المؤتمر، قالت إن أولوية المنتدى هي إيجاد طرق من أجل استخدام الفضاء « في تحسين الحياة حول العالم وحماية الكوكب »

ومنذ دخول البشرية عصر الفضاء عند إطلاق أول قمر اصطناعي، أحرز تقدم لا يمكن تصديقه في استخدام تكنولوجيا الفضاء، وأصبحت العديد من الأفكار حقيقة واقعة بعد أن بدت وكأنها « خيال علمي » قبل سنوات

وقد أصبحت حياتنا أكثر سهولة وعالمنا أكثر تواصلا من خلال استخدام تطبيقات تكنولوجيا الفضاء كنظام تحديد المواقع العالمي (GPS) لإيجاد الطريق الأنسب كي نصل إلى المنزل، أو التواصل مع أصدقائنا في أي مكان في العالم

ويستفاد من تكنولوجيا الفضاء أيضا في كثير الأمور منها تتبع الأنواع المهددة بالانقراض من الحيوانات مثل وحيد القرن والعمل على الحفاظ عليها في مأمن من الصيادين، وتوفير البيانات الحيوية للمزارعين وتحسين غلات المحاصيل الزراعية، وتمكين العاملين في المجال الإنساني من الوصول إلى المحتاجين ومساعدة الملايين حول العالم

ويعد استخدام تكنولوجيا الفضاء، بشكل مباشر أو غير مباشر، تعزيزا لتنفيذ خطة أهداف التنمية المستدامة التي اتفق على تحقيقها بحلول عام 2030

دي بيبو، أشارت في كلمتها إلى أهمية الفضاء للبشرية جمعاء، وحثت على مزيد من التعاون العالمي في مستقبل الأنشطة الفضائية، وأضافت:

« الفضاء أداة لا تقدر بثمن من أجل تحقيق التنمية المستدامة في جميع أنحاء العالم، ولذا فمن المهم أن يتمكن الجميع من الوصول إلى فوائده والاستفادة من المزايا التي يجلبها إلينا الفضاء »

ويعقد اليونيسبيس + 50 خلال الفترة من 18 إلى 21 حزيران/يونيو. ويشارك فيه مسؤولون أمميون، بالإضافة إلى رائد الفضاء الأمريكي السابق سكوت كيلي، الذي تم تعيينه بطلا للأمم المتحدة في مجال الفضاء عام 2016.

La préservation de la planète Terre exige une production et une consommation durables (ONU)

23 Avril 2018-  A l’occasion de la Journée internationale de la Terre nourricière, le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies a appelé tous les individus à adopter des modes de production et de consommation responsables. « Changement climatique. Pollution. Perte de biodiversité. La Terre nourricière souffre – et c’est notre faute », a déploré lundi Miroslav Lajčák, le Président de l’Assemblée générale, lors du huitième dialogue interactif consacré à l’harmonie avec la nature. « Ces phénomènes pèsent sur la vie et la santé humaines. Mais ils affectent, d’abord et avant tout, la Terre », a-t-il ajouté.

Photo ONU/Violaine Martin
Le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Miroslav Lajčák (archives).

M. Lajčák a souligné que les hommes et les femmes pensent souvent à protéger la Terre uniquement pour leur propre bénéfice. Depuis la proclamation de la Journée internationale de la Terre nourricière il y a neuf ans, « notre message a été cohérent : ne pas seulement se concentrer sur les gens, mais aussi sur notre planète », a-t-il dit.

Aboutir à une production et une consommation durables est le 12e des 17 objectifs de développement durable adoptés par les Etats membres de l’ONU en 2015 mais ces derniers sont en retard dans leur réalisation.

« Vivre en harmonie implique l’équilibre. Cela signifie s’assurer que nous vivons de façon durable. Que nous obtenions les bénéfices de la Terre nourricière sans la surcharger. Malheureusement, nous ne sommes pas en situation d’équilibre », a dit le Président de l’Assemblée générale

Continuer la lecture

Youth Day 2017

 

بيان صحفي: اليوم الدولي للشباب 2017 والذي تحتفل به في العراق مبعوثة الأمم المتحدة للشباب

بمناسبة اليوم الدولي للشباب، والذي احتُفل به في جميع أنحاء العالم تحت شعار سنة 2017 « شبابٌ يبنون السلام »، جرى الاحتفال اليوم في حفلٍ خاصّ في بغداد، العراق، استضافته وزارةُ الشباب والرياضة بحضور مبعوثة الأمين العام للأمم المتحدة للشباب، السيدة جاياتما فيكراماناياكي. ومثّل هذا الحدثُ أولَ مهمةٍ دوليةٍ للمبعوثة الجديدة، واليومَ الدوليّ الأول للشباب منذ تولي الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش منصبه معلناً التزامه بوضع الشباب في صميم جدول أعماله لمنع نشوب النزاعات والحفاظ على السلام.

ويتمتع العراق، بوصفه واحداً من أكثر البلدان شباباً في العالم مع أكثرِ من 60% من سكّانه تقلُّ أعمارهم عن 25 عاماً، – ورغم العديد من التحديات التي يواجهها- بوضعٍ فريدٍ يتيحُ له تسخيرَ إمكاناتِ جيله الشاب لتعزيز السلام والازدهار. إلا أن تلك التحديات ستبقى قائمة ومستمرة في عرقلة مسار التنمية والسلام ما لم تتم مواجهتها من خلال توفير فرصٍ حقيقيةٍ للتعليم والتوظيف والمشاركة المدنية للشباب.

وجمع الحفلُ الذي تم تنظيمه بالشراكة مع مكتب صندوق الأمم المتحدة للسكان في بغداد أكثرَ من 1000 من الشباب من جميع أنحاء العراق، وحضره معالي وزير الشباب والرياضة في العراق السيد عبد الحسين عبطان والمنسقة المقيمة ومنسقة الشؤون الإنسانية للأمم المتحدة ونائبة الممثل الخاص للأمين العام للأمم المتحدة في العراق السيدة ليز غراندي. Continuer la lecture

الولايات المتحدة تبلغ الأمم المتحدة رسميا عن نيتها الانسحاب من اتفاق باريس المعني بالمناخ

2017/8/5 — أبلغت الولايات المتحدة رسميا الأمم المتحدة بنيتها الانسحاب من اتفاق باريس المعني بمعالجة تغير المناخ. 

ويهدف الاتفاق الذي اعتمده قادة العالم في العاصمة الفرنسية في كانون الأول/ديسمبر 2015 إلى الحد من ارتفاع درجات الحرارة العالمية إلى أقل من درجتين مئويتين. جاء القرار فى رسالة من المندوبة الأمريكية الدائمة لدى الأمم المتحدة، نيكي هيلي، إلى الأمين العام للأمم المتحدة، أنطونيو غوتيريش، اليوم الجمعة وفقا لما ذكره المتحدث باسمه ستيفان دوجاريك. وأعربت الرسالة عن اعتزام الولايات المتحدة « ممارسة حقها فى الانسحاب من اتفاقية باريس بمجرد أن تكون مؤهلة للقيام بذلك بموجب الاتفاق، ما لم تحدد شروطا مناسبة لإعادة تجديد الالتزام ». وذكر دوجاريك أن الأمين العام يرحب بأية جهود لإعادة الالتزام الأمريكي. يذكر أن أكثر من 150 بلدا قد صدق على اتفاق باريس الذي بدأ نفاذه في تشرين الثاني / نوفمبر 2016. ويمكن للأطراف الانسحاب من المعاهدة في أي وقت بعد ثلاث سنوات من هذا التاريخ. وستصبح العملية سارية المفعول بعد عام واحد. وكان الرئيس الاميركي دونالد ترامب قد أعلن في حزيران / يونيو الماضي أنه سحب بلاده من الاتفاق. وفى ذلك الوقت أصدر الأمين العام للأمم المتحدة بيانا يصف فيه الانسحاب الامريكى بأنه « خيبة أمل كبيرة للجهود العالمية لخفض انبعاثات غازات الدفيئة وتعزيز الأمن العالمي ».

L’ONU insiste sur la contribution importante des migrants au développement de leurs pays d’origine et de destination

Une famille syrienne passe avec réussite un entretien mené par des fonctionnaires canadiens grâce à l’aide d’un interprète de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un centre de réinstallation en Jordanie. Photo: OIM (archive)

Une famille syrienne passe avec réussite un entretien mené par des fonctionnaires canadiens grâce à l’aide d’un interprète de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) dans un centre de réinstallation en Jordanie. Photo: OIM (archive)

24 juillet 2017 – La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour les migrations internationales, Louise Arbour, a souligné lundi la contribution importante des migrants et des diasporas au développement durable de leurs pays d’origine et de destination.

« Les 429 milliards de dollars de fonds envoyés dans les pays en développement en 2016 sont l’une des contributions les plus tangibles des migrants à la réalisation des objectifs de développement durable dans leur pays d’origine », a déclaré Mme Arbour lors d’une réunion thématique informelle sur les migrations au siège de l’ONU à New York.

Ces transferts de fonds sont trois fois plus élevés que l’aide publique au développement et sont plus stables que les autres formes de flux de capitaux privés, a-t-elle rappelé, ajoutant que cet argent a permis à des millions de familles de sortir de la pauvreté.

Toutefois, « les coûts de transaction élevés associés aux envois de fonds et les faibles niveaux d’inclusion financière empêchent d’exploiter ces envois de fonds pour le développement », a souligné Mme Arbour, notant qu’au premier trimestre de 2017, le coût moyen global pour envoyer des fonds est demeuré supérieur à 7%, ce qui est nettement plus élevé que la cible de 3% des Objectifs de développement durable (ODD). La suite

Consulter cet article en arabe : مسؤولة أممية تشدد على المساهمات الإيجابية للمهاجرين في بلدانهم الأصلية وبلدان المقصد

A Lisbonne, le chef de l’ONU conditionne la réussite des ODD à l’application de l’Accord de Paris sur le climat

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres (archives). Photo TASS/ONU DPI

3 juillet 2017 – « Il n’y aura pas de Programme (de développement durable à l’horizon) 2030 réussi si l’Accord de Paris n’est pas mis en œuvre d’une manière plus impliquée », a déclaré lundi le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, depuis la capitale portugaise où il participait à la Conférence Tidewater.

La Conférence Tidewater constitue depuis des décennies un forum de discussions stratégiques entre les ministres et les chefs des principaux organismes d’aide bilatéraux et multilatéraux. Cette année, la conférence est axée sur la mise en forme d’une architecture de développement adaptée aux Objectifs de développement durable (ODD).

 

Continuer la lecture

L’humain au cœur de l’action des coopératives en faveur de la réduction des inégalités dans le monde

Des femmes triant des graines de café dans une coopérative à Timor-Leste. Photo: ONU / Martine Perret

Des femmes triant des graines de café dans une coopérative à Timor-Leste. Photo: ONU / Martine Perret

1 juillet 2017 – En mettant les individus au cœur de leur action, les coopératives jouent un rôle majeur dans la lutte contre pauvreté et la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), souligne les Nations Unies à l’occasion de la Journée internationale des coopératives (1er juillet 2017).

Une coopérative est une association autonome de personnes volontairement unies pour répondre à leurs besoins et leurs aspirations économiques, sociales et culturelles communes, au moyen d’une entreprise leur appartenant en commun et régie démocratiquement.

Fondé sur l’entraide, l’auto-responsabilité, la démocratie, l’égalité, l’équité et la solidarité, le mouvement coopératif présente toutes les caractéristiques propices au développement durable et fait partie des solutions existantes pour réduire les inégalités des revenus qui sont en pleine croissance à travers le monde.

« Les entreprises coopératives demeurent l’un des secrets les mieux gardés de la boîte à outils des ODD », souligne le Département des affaires économiques et sociales du Secrétariat des Nations Unies sur son site internet. « Les coopératives peuvent être un outil d’entraide pour que les gens créent leurs propres débouchés économiques par la force du collectif et s’extraient de la pauvreté ». La suite

Une éducation « inclusive, équitable et de qualité » – facteur clé pour atteindre les Objectifs de développement durable

28 juin 2017 – Une éducation « inclusive, équitable et de qualité » – facteur clé pour atteindre les Objectifs de développement durable

Les dirigeants de la communauté éducative du monde entier se sont réunis mercredi au siège de l’ONU à New York pour discuter des moyens d’avancer sur l’Objectif 4 de développement durable, qui vise à assurer une éducation inclusive et de qualité pour tous et à promouvoir l’apprentissage tout au long de la vie.

« Une éducation inclusive, équitable et de qualité est au cœur du Programme 2030 en tant que facteur clé du développement durable », a déclaré le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, lors de l’événement de haut niveau d’action des Objectifs de développement durable (ODD) consacré à l’éducation.

Des étudiants dans une bibliothèque universitaire à Rabat, au Maroc. Photo Arne Hoel/Banque mondiale

M. Thomson a souligné que l’éducation exploite le plus grand atout disponible sur Terre, à savoir le potentiel inhérent de la population mondiale. « L’accès à une éducation de qualité n’est pas seulement un objectif en soi, mais un élément fondamental pour créer un monde meilleur de paix durable, de prospérité et de développement », a-t-il dit. Il a ensuite expliqué que l’éducation est la clé pour alimenter une croissance durable, renforcer la cohésion sociale et la stabilité, et promouvoir les droits de l’homme et l’égalité – la qualifiant de « fil d’or qui traverse les 17 ODD ».

Continuer la lecture

Des projets soutenus par l’ONU mettent en évidence le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau

1 juin 2017 – Le rôle vital des océans pour le bien-être et le développement des êtres humains va être mis en évidence la semaine prochaine alors que les Nations Unies organisent une conférence mondiale visant à protéger l’environnement marin.

La préservation du milieu marin fait partie des objectifs de développement durable (ODD) qui visent à atteindre un monde plus juste et plus équitable pour tout le monde et pour la planète d’ici à 2030.

L’ODD 14, ‘La vie sous l’eau’, et la Conférence mondiale sur les océans, qui se déroulera du 5 au 9 juin, ont une résonance particulière pour des pays tels que Trinité-et-Tobago, dans les Caraïbes, estime Rissa Edoo, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Port of Spain, la capitale.

« L’océan est vital pour nous parce que nous sommes un petit État insulaire en développement. La plupart de nos ressources se situent le long de notre côte et la plus grande partie de notre industrie est également le long de notre côte, il est donc très important pour nous de comprendre le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau », ajoute-t-elle.

Mme Edoo est la Coordonnatrice nationale du programme de micro-financement du Fonds mondial pour l’environnement, qui a financé plus de 100 projets depuis 1995. Parmi les bénéficiaires, Nature Seekers est une organisation à but non lucratif qui est devenue un modèle de préservation marine dans les Caraïbes au cours des 27 dernières années.