Archives de catégorie : #SGDs

Des projets soutenus par l’ONU mettent en évidence le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau

1 juin 2017 – Le rôle vital des océans pour le bien-être et le développement des êtres humains va être mis en évidence la semaine prochaine alors que les Nations Unies organisent une conférence mondiale visant à protéger l’environnement marin.

La préservation du milieu marin fait partie des objectifs de développement durable (ODD) qui visent à atteindre un monde plus juste et plus équitable pour tout le monde et pour la planète d’ici à 2030.

L’ODD 14, ‘La vie sous l’eau’, et la Conférence mondiale sur les océans, qui se déroulera du 5 au 9 juin, ont une résonance particulière pour des pays tels que Trinité-et-Tobago, dans les Caraïbes, estime Rissa Edoo, du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) à Port of Spain, la capitale.

« L’océan est vital pour nous parce que nous sommes un petit État insulaire en développement. La plupart de nos ressources se situent le long de notre côte et la plus grande partie de notre industrie est également le long de notre côte, il est donc très important pour nous de comprendre le lien entre la vie sur terre et la vie sous l’eau », ajoute-t-elle.

Mme Edoo est la Coordonnatrice nationale du programme de micro-financement du Fonds mondial pour l’environnement, qui a financé plus de 100 projets depuis 1995. Parmi les bénéficiaires, Nature Seekers est une organisation à but non lucratif qui est devenue un modèle de préservation marine dans les Caraïbes au cours des 27 dernières années.

 

HISTOIRE EN PHOTOS : le changement climatique et les océans du monde

La lagune glaciaire de Jökulsárlón dans le sud-est de l’Islande en juin 2013. Photo ONU/Eskinder Debebe

7 juin 2017 – Le lien vital entre les océans et le changement climatique fait partie des points principaux à l’ordre du jour de la Conférence des Nations Unies sur les océans qui se déroule à New York du 5 au 9 juin.

Les océans, qui couvrent les trois quarts de la surface de la Terre, jouent un rôle essentiel dans le système climatique mondial, générant de l’oxygène et absorbant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. Les changements dans le climat provoqués par des niveaux croissants de gaz à effet de serre dans l’atmosphère, entraîneront des changements dans les océans, y compris l’élévation du niveau de la mer et l’acidification des océans, qui mettront en danger les écosystèmes marins et les communautés côtières.

Les dirigeants mondiaux ont reconnu l’importance des océans lorsqu’ils ont adopté les 17 objectifs de développement durable (ODD), qui visent à mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et veiller à ce que toutes les personnes bénéficient de la paix et de la prospérité. L’ODD 14 définit des cibles spécifiques à atteindre afin de préserver et d’utiliser durablement les océans, les mers et les ressources marines. La suite

L’ONU appelle à l’unité pour stopper la détérioration de la santé des océans

5 juin 2017 – A la Conférence sur les océans qui a débuté lundi au siège de l’ONU à New York, de hauts responsables des Nations Unies ont appelé les Etats membres à mettre de côté leurs intérêts nationaux de court terme et à travailler ensemble pour mettre fin à la détérioration de la santé des océans de la planète.

« L’amélioration de la santé de nos océans est un test pour le multilatéralisme et nous ne pouvons pas nous permettre d’échouer. Nous devons aborder ensemble les problèmes de gouvernance qui nous ont retardés », a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, dans un discours à l’ouverture de cette conférence.

« Je sais qu’il y a de nombreux obstacles qui nous empêchent d’avancer. Mais nous avons besoin d’une nouvelle vision stratégique. Je demande à tous les États membres de s’engager dans un dialogue nécessaire pour définir un nouveau modèle pour la gouvernance future de nos océans », a-t-il ajouté. « Si nous ne dépassons pas les intérêts en matière de territoire et de ressources qui ont bloqué les progrès depuis trop longtemps, l’état de nos océans continuera de se détériorer. Nous devons mettre de côté les gains nationaux de court terme afin d’éviter une catastrophe mondiale à long terme ». La suite

Maintenir des pêches océaniques saines pour soutenir les moyens de subsistance : réaliser l’ODD 14 en Europe

Chaque année, de nombreux poissons lunes pélagiques meurent dans les filets pour la pêche au thon. Sardaigne, en Italie.​ ©ALESSIO VIORA/MARINE PHOTOBANK

« Les problèmes des espaces marins sont étroitement liés entre eux et doivent être envisagés dans leur ensemble », stipule le préambule de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et jamais ces mots n’auront été plus à même de décrire les défis auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés.

En tant qu’acteurs mondiaux, l’Union européenne (UE) et ses États Membres partagent l’obligation et la responsabilité fondamentales de protéger, de conserver et d’utiliser de manière durable les océans et leurs ressources. Nous savons que des océans sains et productifs sont essentiels au développement durable à long terme. Nous estimons qu’il est urgent de prendre des mesures et de s’attaquer aux questions sociales, économiques et environnementales afin que les océans, les mers et leurs ressources soutiennent les moyens de subsistance des communautés côtières et continuent de le faire pour les générations futures. Continuer la lecture

La réalisation de l’ODD 14 : Le rôle de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer

Plate-forme pétrolière en feu.

Les océans, les mers et les zones côtières sont un élément intégré et fondamental de l’écosystème de la planète et sont essentiels au développement durable. Ils recouvrent plus des deux tiers de la surface de la Terre et représentent 97 % de l’eau de la planète. Les océans contribuent à l’éradication de la pauvreté en offrant l’accès à des moyens de subsistance durables et à des emplois décents. Plus de 3 milliards de personnes dépendent des ressources marines et côtières pour vivre. De plus, ils jouent un rôle essentiel pour assurer la sécurité alimentaire mondiale, la santé humaine et le bien-être. Ils sont aussi le principal régulateur du climat mondial, constituent un puits important de gaz à effet de serre, sont de gigantesques réservoirs de biodiversité et jouent un rôle majeur dans la production de l’oxygène que nous respirons.

Les océans, les mers et les ressources marines sont de plus en plus menacées par les activités humaines, notamment l’augmentation des émissions de CO2, le changement climatique, la pollution marine, l’extraction non durable des ressources marines ainsi que les modifications physiques et la destruction des habitats marins et côtiers. La Première Évaluation mondiale intégrée du milieu marin, achevée en 2015 sous l’égide du Mécanisme de notification et d’évaluation systématiques à l’échelle mondiale de l’état du milieu marin, y compris les aspects socioéconomiques, dresse un sombre tableau de l’état de nos océans. Les pressions anthropiques exercées sur les écosystèmes marins, y compris l’acidification des océans et le changement climatique, diminuent la résilience des océans et de leurs ressources ainsi que la capacité à fournir de manière continue des biens et des services liés aux écosystèmes. La suite

Mobiliser la communauté mondiale pour atteindre l’ODD 14

Chronique ONU : Notre océan, notre monde, Volume LIV Numéros 1 & 2 2017

L’une des périodes de ma vie la plus enrichissante sur le plan intellectuel, la plus ambitieuse sur le plan politique et la plus satisfaisante sur le plan personnel fut la période où j’ai travaillé, en tant que conseillère de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon, avec les États Membres et les peuples du monde entier afin de définir le Programme de développement durable à l’horizon 2030.

Adopté par les dirigeants mondiaux lors de la cérémonie d’inauguration en 2015, ce plan d’action d’importance historique a intégré 17 objectifs de développement durable (ODD), ouvert la voie vers un avenir fondé sur la dignité, la prospérité et la paix pour tous. À ce stade encore très précoce où nous nous efforçons d’exploiter les possibilités offertes par ce Programme et de remplir nos promesses, c’est pour moi un très grand honneur d’avoir été choisie par l’actuel Secrétaire général António Guterres en tant qu’adjointe et donc de servir les peuples du monde entier dans cette tâche essentielle.

De par l’économie et les expériences de mon pays, le Nigéria, je sais que la conservation et l’utilisation durable des océans, des mers et des ressources marines font partie du Programme 2030 et de ses objectifs qui visent à éradiquer l’extrême pauvreté et la faim et à promouvoir un développement socio-économique pacifique et durable pour toutes les nations. Alors que les océans sont aujourd’hui à la limite de leur capacité à répondre aux besoins humains et à rester des écosystèmes viables, seule l’ONU peut mobiliser le type d’action transformative nécessaire aux niveaux mondial, régional et national pour inverser cette tendance.

Lire la suite depuis la source

La santé est une question de droits, affirme le nouveau chef de l’OMS

Infographie représentant les thèmes relatifs à l'objectif de développement durable établi par les Nations Unies et concernant la santé et le bien-être

24 mai 2017 – Le Directeur général élu de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr. Tedros Adhanom Ghebreyesus, a exposé mercredi ses priorités aux journalistes à Genève lors d’une conférence de presse, soulignant notamment la nécessité pour les États membres de fournir des soins de santé à tous et de mettre en oeuvre des règlements sanitaires internationaux.

Le Dr. Tedros remplace le Dr. Margaret Chan qui a dirigé l’agence onusienne ces 10 dernières années.

Il a expliqué qu’en Éthiopie, il est d’usage d’utiliser le premier prénom, et il a suggéré que ce serait la meilleure façon de parler de lui et de s’adresser à lui.

Répondre aux défis qui l’attendent pourrait être plus compliqué, puisque comme l’a déclaré le Dr. Tedros la raison première pour laquelle l’OMS a été créée il y a près de 70 ans reste vraie aujourd’hui : fournir un accès à des soins de santé pour tous. La suite

Journée internationale de la diversité biologique

SW diversité biologique 4

22 Mai – La diversité biologique – ou biodiversité – est le terme qui désigne toutes les formes de la vie sur Terre et les caractéristiques naturelles qu’elle présente. La biodiversité dont nous sommes les témoins aujourd’hui est le fruit d’une évolution qui s’est façonnée pendant des milliards d’années, au gré de processus naturels et, de plus en plus, sous l’influence des êtres humains. Elle constitue la toile de la vie dont nous faisons intégralement partie et dont nous sommes totalement dépendants. Plus d’informations

L’ONU et des innovateurs discutent de l’utilisation de la technologie pour relever les défis mondiaux

La Vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, s’exprimant lors d’un événement de haut-niveau de la soixante et onzième session de l’Assemblée générale consacré à l’innovation et à la connectivité en faveur des ODD. Photo: ONU / Evan Schneider

La Vice-secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, s’exprimant lors d’un événement de haut-niveau de la soixante et onzième session de l’Assemblée générale consacré à l’innovation et à la connectivité en faveur des ODD. Photo: ONU / Evan Schneider

17 mai 2017 – Des drones larguant de la nourriture et des médicaments, des appareils portables qui peuvent diagnostiquer Ebola avec une goutte de sang – les dernières avancées technologiques convergent pour rendre possible ce qui était impensable, ont déclaré des innovateurs et chefs d’entreprises invités au siège des Nations Unies pour discuter du rôle que peuvent jouer les technologies pour réaliser les objectifs de développement durable (ODD).

« Aujourd’hui, dans ce monde, tout le monde ferme ses frontières » mais des partenariats sont nécessaires pour que les ODD atteignent toutes les régions de la planète, a déclaré la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed.

Elle a souligné que de nombreux innovateurs ne connaissent pas de frontières. « Il n’y a pas de lignes rouges, bleues ou vertes lorsque vous parcourez l’Internet, les médias sociaux, que vous communiquez à travers ces frontières. C’est ce qui est passionnant. Vous pouvez ainsi partager les connaissances », a-t-elle ajouté. Continuer la lecture

Lancement officiel des Objectifs du Développement Durable (ODD) en langue Tamazight

De gauche à droite : M. El Hachemi Assad SG du Haut-Commissariat à l’Amazirité, M. Mahi Boumédienne représentant du Ministère des affaires étrangères, M. Eric Overvest Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Algérie

17 mai 2016 – Le Système des Nations Unies en Algérie (SNU) et le Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA) ont procédé, hier, au lancement officiel des Objectifs du Développement Durable (ODD) en langue Tamazight.

Lors de cette cérémonie à laquelle ont pris part des représentants du Ministère des Affaires Etrangères et les chefs d’agences des Nations Unies en Algérie, M. Eric Overvest, Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies en Algérie, a souligné, dans son allocution, que la traduction des ODD en Tamazight s’inscrit entièrement  dans l’esprit des ODD, notamment celui de l’inclusion et de l’universalité. M. Overvest a réitéré l’engagement et la disponibilité du SNU à accompagner l’Etat algérien pour « ses efforts pour la promotion de la langue Tamazight et également à poursuivre la coopération bilatérale avec le HCA à travers la traduction des textes fondamentaux de l’ONU.

De son coté, M. El Hachemi Assad, SG du HCA, a indique, dans son intervention, que le lancement en Tamazight des ODD qui concernent la quasi-totalité des pays du monde, confère à notre langue une nouvelle dimension : l’universalité »

Dans le même ordre d’idées, M.Mahi Boumédienne, Représentant du Ministère des Affaires Etrangères, considère, dans son discours, que cette initiative représente un choix judicieux dans la mesure où cette journée d’information permettra de vulgariser, dans la langue Tamazight, l‘Agenda de développement pour l’après 2015, mais aussi enrichir la langue Tamazight en lui offrant un espace international important pour son épanouissement.

La cérémonie a été marquée par une lecture croisée des Objectifs de développement durable (ODD), ainsi que des extraits de la Charte des droits de l’Homme et la déclaration universelle de l’enfant, des documents qui sont désormais disponibles en Tamazight.

 

Revue de presse :

Cérémonie de lancement en Tamazight des Objectifs de développement durable (Site officiel du Ministère de la Communication)

Cérémonie de lancement en Tamazight des Objectifs de développement durable (APS) Continuer la lecture