Archives de catégorie : #UNSG_António_Guterres

Le développement inclusif est la meilleure forme de prévention des conflits, déclare le chef de l’ONU en Asie centrale

9 juin 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné vendredi l’importance du partenariat entre les Nations Unies et l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS) pour réaliser les objectifs de développement durables (ODD) et pour lutter contre certaines des principales menaces d’aujourd’hui comme le terrorisme.

« À l’avenir, l’Organisation des Nations Unies continuera d’être votre partenaire solide », a dit M. Guterres au Conseil des chefs d’Etat de l’OCS à Astana, au Kazakhstan.

L’OCS a été fondée en 1996 à Shanghaï par le Kazakhstan, la Chine, le Kirghizistan, la Russie, le Tadjikistan. L’Ouzbékistan l’a rejoint en 2001, ainsi que l’Inde et le Pakistan aujourd’hui comme membres à part entière.

Le centre d’Astana, la capitale du Kazakhstan. Photo Banque mondiale/Shynar Jetpissova

 

Le chef de l’ONU a déclaré que l’OCS joue un rôle important dans la promotion de la compréhension mutuelle, du dialogue, de la stabilité et du développement dans une grande partie de l’Eurasie, et ses membres travaillent ensemble pour combattre certaines des principales menaces d’aujourd’hui à la paix et la sécurité, y compris le terrorisme, l’extrémisme violent, le trafic de drogue et le crime organisé.

Continuer la lecture

L’action climatique est « une chance pour un avenir pacifique et durable », affirme le chef de l’ONU

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, prononce un discours à la New York University. Photo Florencia Soto Nino

30 mai 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé mardi un appel à l’action pour faire face au défi du changement climatique, soulignant que l’action pour le climat n’est pas seulement une nécessité mais une chance pour un avenir pacifique et durable.

S’exprimant devant des étudiants, des chefs d’entreprises et des universitaires à New York University, M. Guterres a souligné à la fois les risques croissants dus au changement climatique et les opportunités offertes par l’action climatique pour créer des emplois, générer une croissance économique et construire les bases d’un monde plus sûr et plus stable.

« Les effets du changement climatique se font déjà sentir dans le monde entier. Ils sont dangereux et ils s’accélèrent », a-t-il dit. « Il est absolument essentiel que le monde mette en œuvre l’Accord de Paris – et que nous remplissions ce devoir avec une ambition accrue ». L’Accord de Paris sur le climat a été adopté en décembre 2015 et est entré en vigueur à la fin 2016. La suite

Lire cet article en arabe

الأمين العام يؤكد الحاجة إلى الإصلاح والموارد فيما يتعرض حفظة السلام للخطر كل يوم

مناسبة اليوم الدولي لحفظة السلام التابعين للأمم المتحدة، كتب الأمين العام أنطونيو غوتيريش مقالا بدأه بالقول « عندما دخلتُ إلى مبنى الأمانة العامة للأمم المتحدة لأول مرة كأمين عام في كانون الثاني/يناير، كان أول عمل قمت به هو أنني وضعت إكليلا من الزهور إحياء لذكرى أكثر من 500 3 موظف من موظفي الأمم المتحدة الذين جادوا بأرواحهم في خدمة السلام

وفي وقت لاحق من الأسبوع نفسه، قتل اثنان من حفظة السلام التابعين للأمم المتحدة في جمهورية أفريقيا الوسطى، حيث كانا يؤديان عملهما للحيلولة دون أن تتحول المواجهات العنيفة بين الطوائف إلى عمليات قتل جماعي. ففي كل يوم يخاطر حفظة السلام التابعون للأمم المتحدة بحياتهم وهم يقومون بالوساطة بين الجماعات المسلحة التي تحاول قتل بعضها بعضا أو تسعى إلى إيذاء المدنيين »

Continuer la lecture

A Strasbourg, le chef de l’ONU appelle l’Europe à rester unie et forte pour mieux affronter les défis mondiaux

Le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres s’exprime au Parlement européen à Strasbourg. Derrière lui, Antonio Tajani, Président du Parlement européen. Photo Union européenne 2017- Source: EP

Le Secrétaire général des Nations Unies António Guterres s’exprime au Parlement européen à Strasbourg. Derrière lui, Antonio Tajani, Président du Parlement européen. Photo Union européenne 2017- Source: EP

17 mai 2017 – S’exprimant mercredi au Parlement européen à Strasbourg, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a souligné la contribution « absolument essentielle » de l’Union européenne (UE) au travail des Nations Unies.

« Les Communautés européennes et l’Union européenne sont clairement les projets les plus réussis de paix et de stabilité dans le monde depuis le début de l’Histoire », a déclaré M. Guterres devant les députés européens, exprimant sa gratitude pour l’engagement fort de l’UE envers le multilatéralisme et pour son importante contribution dans les domaines de la coopération, du développement et de l’aide humanitaire.

Le nombre sans précédent de défis exige de l’ONU et de l’UE de travailler ensemble, a souligné le Secrétaire général, insistant sur la multiplication, le changement de nature et l’interdépendance des conflits ainsi que sur la nécessité de renverser ces tendances néfastes. Continuer la lecture

Guterres plaide pour plus de collaboration entre l’Union européenne et les Nations Unies

Le Secrétaire Général des Nations Unies, António Guterres a plaidé pour que l’Union européenne et l’ONU travaillent davantage ensemble pour relever « les défis sans précédent » auxquels le monde est confronté.18556544 10158743902665444 4012654107910395268 o

S’exprimant mercredi au Parlement européen à Strasbourg, le Secrétaire Général a exprimé sa gratitude et sa reconnaissance à l’Union européenne pour son engagement fort dans le multilatéralisme, citant notamment le soutien de l’UE dans les efforts de résolution de crises en Libye, en Somalie, en République centrafricaine et au Mali.

« La contribution européenne est aujourd’hui une part essentielle de ce qui rend l’ONU efficace », a déclaré M. Guterres.

Parmi les défis majeurs qui nécessitent une action commune et concertée entre l’Union européenne et l’ONU, le Secrétaire Général a cité la résolution et la prévention des conflits, une large coalition pour les droits de l’homme, la mise en oeuvre de l’Accord de Paris sur le climat, et la lutte contre les inégalités liées à la mondialisation. La suite

La violence sexuelle dans les conflits est une menace pour la paix et la sécurité, selon la Vice-Secrétaire générale

Une femme dans un refuge pour jeunes filles et femmes ayant subi des violences sexuelles et sexistes, à Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Photo UNICEF/Kate Holt

Une femme dans un refuge pour jeunes filles et femmes ayant subi des violences sexuelles et sexistes, à Mogadiscio, la capitale de la Somalie. Photo UNICEF/Kate Holt

15 mai 2017 – A l’occasion d’un débat au Conseil de sécurité sur la violence sexuelle dans les conflits, la Vice-Secrétaire générale de l’ONU, Amina Mohammed, s’est félicité lundi que la façon dont on considère cette violence ait changé et a appelé à s’attaquer aux causes profondes de ce fléau.

« La violence sexuelle dans les conflits n’est plus considérée comme ‘purement une question féminine’ ou comme un ‘moindre mal’ dans une fausse hiérarchie des violations des droits de l’homme », a souligné Mme Mohammed lors de débat.

« Au lieu de cela, elle est à juste titre considérée comme une menace légitime pour la sécurité et la paix durable qui exige une réponse sécuritaire opérationnelle et une réponse judiciaire, en plus d’assurer des services multidimensionnels pour les survivantes de ces crimes », a-t-elle ajouté.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a accordé la priorité à la prévention, a poursuivi la Vice-Secrétaire générale. Un cadre législatif solide existe désormais, notamment une série de résolutions précises du Conseil de sécurité qui apportent de nouveaux outils pour stimuler les changements et les progrès. Lire

A Pékin, le chef de l’ONU appelle à revitaliser la coopération internationale

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, devant la presse. Photo ONU/Manuel Elias

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, devant la presse. Photo ONU/Manuel Elias

14 mai 2017 – Au Forum de ‘la Ceinture et la Route’ qui se tient à Pékin, en Chine, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a souligné dimanche que le « monde multipolaire » a besoin d’une coopération multilatérale pour faire face aux menaces communes et saisir les opportunités partagées. « Le monde d’aujourd’hui est à un moment critique. Nous sommes confrontés à des défis sans précédent et à des opportunités uniques, avec le potentiel d’un avenir largement contrasté », a déclaré M. Guterres à l’ouverture du Forum international de deux jours organisé par le gouvernement chinois.

Le Secrétaire général a rappelé que le monde a fait des progrès remarquables dans le développement humain au cours des dernières décennies. « La proportion de personnes vivant dans l’extrême pauvreté a diminué de moitié. La Chine seule a extrait plus de 600 millions de personnes de la pauvreté », a-t-il donné pour exemple, citant également les progrès mondiaux effectués dans l’accès à l’eau potable, à l’éducation et la santé ainsi que dans le renforcement des réseaux grâce aux innovations technologiques. Lire la suite

L’ONU condamne une attaque avec un camion qui a renversé des passants à Stockholm

7 avril 2017 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a condamné « la violente attaque » perpétrée vendredi par un homme à bord d’un camion qui a renversé des passants dans le centre de Stockholm, en Suède.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres. Photo: ONU/Manuel Elias (archive

« Nous condamnons aujourd’hui la violente attaque à Stockholm. Notre sympathie va aux familles des victimes et à toutes les personnes affectées », a dit son porte-parole dans une déclaration à la presse.

M. Guterres a souhaité un prompt rétablissement aux blessés. « L’ONU est solidaire du peuple et du gouvernement suédois », a dit son porte-parole.

« Nous souhaitons que les responsables de l’attaque soient rapidement traduits en justice », a-t-il ajouté.

Selon la presse, un homme à bord d’un camion volé a foncé sur une foule de passants dans la capitale suédoise, faisant au moins quatre morts et plusieurs blessés. Le Premier ministre suédois, Stefan Lofven a qualifié cette attaque d’attaque terroriste.

Les besoins humanitaires n’ont jamais été aussi importants en Syrie, affirme le chef de l’ONU

 

5 avril 2017 – S’exprimant lors d’une Conférence internationale sur la Syrie à Bruxelles, en Belgique, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a demandé mercredi à la communauté internationale d’accroître son assistance aux victimes du conflit dans ce pays, ainsi qu’aux pays voisins qui accueillent des millions de réfugiés.

Le Secrétaire général António Guterres à la Conférence de Bruxelles sur la Syrie. Photo ONU/Christophe Verhellen

« Aujourd’hui, alors que les lignes de front bougent, on peut penser que la situation s’est améliorée. Ceci est complètement faux. Les mois récents ont été parmi les pires. Des centaines de civils ont été tués et blessés alors que les combats se poursuivent », a déclaré M. Guterres à cette ‘Conférence sur le soutien à l’avenir de la Syrie et de la région’.

« La nécessité d’une assistance humanitaire et de la protection des civils syriens n’a jamais été aussi grande », a ajouté le chef de l’ONU. « Les agences de l’ONU et nos partenaires sont déterminés à atteindre toutes les personnes dans le besoin, par tous les moyens possibles ».

Selon lui, la Conférence de Bruxelles « doit représenter un moment de vérité ». « En Syrie, quatre personnes sur cinq vivent dans la pauvreté; la moitié dans l’extrême pauvreté, incapable de répondre à ses besoins alimentaires de base. Une école sur trois est hors d’usage, empêchant 1,75 million d’enfants d’obtenir une éducation. Il y a des enfants syriens âgés de dix ans qui n’ont jamais été à l’école », a-t-il souligné.

Continuer la lecture

الأمين العام: الأحداث المروعة التي وقعت في إدلب تظهر أن جرائم الحرب لا تزال مستمرة في سوريا

قال الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش إن الأحداث المروعة التي وقعت يوم أمس (في بلدة خان شيخون في جنوبي إدلب) تظهر أن جرائم الحرب مستمرة في سوريا، وأن القانون الإنساني الدولي لا يزال ينتهك بشكل مستمر.

جاء ذلك في المؤتمر الصحفي الذي عقد عند وصول الأمين العام إلى بروكسل للمشاركة في مؤتمر دولي من أجل دعم مستقبل سوريا والمنطقة
وأشار الأمين العام إلى أن مجلس الأمن سيجتمع اليوم بشأن سوريا، معربا عن ثقته بأن المجلس سيفي بمسؤولياته فيما يتعلق بالجرائم التي ارتكبت. وأضاف:

« في الوقت نفسه، فإن تلك الأحداث تؤكد مدى أهمية هذه الاجتماعات، ومدى أهمية وحدة المجتمع الدولي لكي يتمكن من الضغط على أطراف النزاع وعلى الدول التي لها نفوذ على أطراف النزاع لأن تضع خلافاتها جانبا وأن تتفهم أن هناك حاجة أساسية لوضع حد لهذه الحرب المروعة، والعمل على التأكد في اجتماع أستانه من أن هناك وقفا حقيقيا لإطلاق النار يجري تنفيذه ورصده، والتأكد في جنيف من أن محادثات السلام لها مضمون والمضي قدما من أجل التوصل إلى حل سياسي. وفي الوقت نفسه، لا ننسى ضرورة أن يضطلع المجتمع الدولي بمسؤولياته »