Archives de catégorie : #UNSG_António_Guterres

À Bamako, le chef de l’ONU célèbre la Journée des Casques bleus avec le personnel de la MINUSMA

 

29 Mai 2018  – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a passé la Journée des Casques bleus (29 mai) à Bamako, au Mali avec le personnel militaire, de police et civil de la Mission des Nations Unies dans le pays, la MINUSMA, qui a connu le plus grand nombre de morts en 2017, avec 21 Casques bleus et sept civils tués.

À son arrivée à Bamako, le Secrétaire général s’est rendu au camp de la Force de la MINUSMA où il a assisté une cérémonie en hommage aux Casques bleus décédés. Il a déposé une gerbe devant le mémorial de la MINUSMA sur lequel sont gravés les noms des Casques bleus tués au service de la paix.

À Bamako, le chef de l’ONU célèbre la Journée des Casques bleus avec le personnel de la MINUSMA

« Vous chers Casques bleus, vous avez démontré être capables de tous les sacrifices, même pour beaucoup de vos collègues le sacrifice suprême de la vie au service de la protection de la vie des civils maliens. Je tiens à vous remercier profondément de cet effort, de ces sacrifices, à vous rendre hommage et à dire combien je suis fier de travailler avec vous », a déclaré M. Guterres lors de la cérémonie.

« En tant que Casques bleus, vous êtes le symbole le plus évident des Nations Unies elles-mêmes », a-t-il ajouté.

Continuer la lecture

Guterres promet l’appui de l’ONU à l’UA pour forger une « Afrique pacifique et prospère »

25 Mai 2019 –  A l’occasion de la Journée de l’Afrique (25 mai), le chef de l’ONU appelle toutes les nations à soutenir l’idée d’une « Afrique pacifique et prospère » en appui à l’Agenda 2063 de l’Union africaine (UA) et à l’engagement de l’organisation panafricaine de « faire taire les armes ».« Ce qui est bon pour l’Afrique est bon pour le monde entier », a déclaré António Guterres dans un message publié pour la Journée.

Mozambique ONU/Emídio Josine
Jeune agricultrice au Mozambique, Salita croit en elle pour devenir agronome.

En mars 2018, les dirigeants africains ont lancé la Zone de libre-échange continentale. Avec 1,2 milliard de consommateurs, cette Zone de libre-échange continentale représentant l’un des plus grands marchés du monde. Elle peut renforcer l’intégration régionale, stimuler la croissance économique, créer des emplois pour les jeunes africains, atténuer la pauvreté et promouvoir l’avènement de sociétés plus stables et pacifiques.

« Il s’agit là de l’avancée la plus récente accomplie sous les auspices de l’Union africaine – anciennement Organisation de l’unité africaine –, qui célèbre son cinquante-cinquième anniversaire cette année », s’est félicité M. Guterres.

Continuer la lecture

الأمين العام يعلن عن خطة جديدة لنزع السلاح بهدف إنقاذ البشرية والأجيال القادمة

أعلن الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش عن أجندته لنزع السلاح، التي تركز على ثلاث أولويات هي إنقاذ البشرية وإنقاذ الأرواح

ونزع السلاح من أجل الأجيال القادمة.

أسلحة الدمار الشامل

Jean-Marc Ferré/UN Geneva
الأمين العام أنطونيو غوتيريش في جامعة جنيف أثناء إطلاق أجندته الجديدة لنزع السلاح.

ويهدف الجزء الأول من الخطة التي كشف عنها النقاب بجامعة جنيف اليوم الخميس، إلى القضاء على أسلحة الدمار الشامل، النووية والكيميائية والبيولوجية. وهو أمر ذو أولوية مطلقة للأمم المتحدة، حيث كان موضوع أول قرار اتخذته الجمعية العامة في عام 1946. وعقب الأمين العام قائلا:

هناك حوالي 15 ألف سلاح نووي مخزنا حول العالم. المئات جاهزة للإطلاق في غضون دقائق.

اليوم، يظل القضاء الكامل على الأسلحة النووية هو أولويتنا، وأؤكد من جديد التزامي. لكن الجهود المبذولة لتحقيق هذا الهدف هي في حالة أزمة شديدة. عالمنا في تراجع. خلال فترة الحرب الباردة وبعدها مباشرة، أسفرت مفاوضات شاقة عن اتفاقيات خفضت ترسانات الأسلحة النووية، واختبارات نووية محظورة، وفككت فئات كاملة من الصواريخ… لكن اتفاقيات تلك الحقبة مهددة الآن أكثر من أي وقت مضى. الحوار الاستراتيجي بين الدول النووية لا يزال محدودا. »واستدل السيد غوتيريش على ذلك بعدم وجود مفاوضات ثنائية جارية بين روسيا والولايات المتحدة لإجراء مزيد من تخفيضات الأسلحة النووية

Continuer la lecture

António Guterres: « L’éducation doit être la passion de tous les gouvernements »

11 Mai 2018-   Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a participé vendredi, au Siège de l’ONU, à New York, au lancement du Fonds international de financement pour l’éducation, qui devrait, à terme, s’élever à  10 milliards de dollars.

ONU/Eskinder Debebe
Le Secrétaire général, António Guterres, (au centre) assiste au lancement du Fonds international de financement pour l’éducation avec Gordon Brown (second à partir de la gauche).

Le Secrétaire général des Nations unies a déclaré vendredi que « l’éducation devrait être la passion de tous les gouvernements, mais devrait aussi être la passion de la communauté internationale ».

António Guterres a participé au lancement du Fonds international pour l’éducation à New York. Le mécanisme, créé par l’ancien Premier ministre britannique Gordon Brown, bénéficie du soutien de l’ONU et de la Banque mondiale.

Le chef de l’ONU a déclaré que « beaucoup de progrès ont été réalisés » au cours des dernières décennies, tout en déplorant que 264 millions d’enfants et d’adolescents ne vont toujours pas à l’école.

Il a jugé surprenant de constater à quel point l’aide humanitaire était peu prise en compte. Selon lui, « le financement humanitaire pour l’éducation était, et continue d’être, extrêmement faible ».

Continuer la lecture

غوتيريش: مستقبل الأطفال هو مستقبلنا .. وبتحقيق أحلامهم تتحقق أحلامنا

شارك الأمين العام للأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش في فعالية احتفالية بتأمين التعهدات لتوفير التعليم لعشرة ملايين طفل من المحرومين من المدارس. نظمت الفعالية بالتعاون مع اليونيسف في مكتبة نيويورك العامة، مؤسسة التعليم فوق الجميع التي ترأسها الشيخة موزا بنت ناصر

فمن خلال برنامج « علّم طفلا »، تمكنت مؤسسة التعليم فوق الجميع، التي تتخذ من قطر مقرا لها، وبالشراكة مع منظمة اليونيسف وأكثر من ثمانين شريكاً عالمياً، هذا العام من الوصول إلى عشرة ملايين طفل في خمسين بلدا

UN News/Arabic
فعالية بمكتبة نيويورك العامة، بحضور الأمين العام للأمم المتحدة والشيخة موزا بنت ناصر رئيسة مؤسسة التعليم فوق الجميع، والمديرة التنفيذية لليونيسف هنرييتا فور.

الأمين العام أنطونيو غوتيريش أشاد بما قدمته مؤسسة التعليم فوق الجميع حيث قال « من خلال استثماركم ومناصرتكم ورؤيتكم، فإنكم تعيدون إلى الحياة حلم كل طفل في التعليم … وفي مقعد دراسي … وفي المستقبل ». وأضاف:

 » حلمنا بمستقبل مستدام لا يمكن أن يتحقق إذا لم ندعم أحلام الأطفال في الحصول على التعليم.. عندما نعلم الطفلة فإننا نعطيها أكثر من مجرد كتب أو أوراق أو أقلام أو حتى آلة حاسبة. بل نمنحها ما تحتاجه من الأدوات والمهارات والخيال لتغير العالم الذي حولها .. ولتصيغ مجتمعها ولتجعله مكاناً أفضل وأكثر ازهارا وأكثر أماناً في المستقبل. »

وأشاد الأمين العام بالدور الذي تضطلع به اليونيسيف واليونسكو والشركاء الآخرون في هذا البرنامج وأضاف:
 » لكم الشكر على مد أياديكم وقلوبكم .. لهذه القضية الملحة: قضية الأطفال. لأن مستقبلهم هو مستقبلنا. وعندما نقوم اليوم بدعم أحلامهم، فإننا نحقق أحلامنا من أجل عالم أفضل وغد أكثر استدامة .. من أجل البشرية جمعا. »

وأشارت الشيخة موزا بنت ناصر، رئيسة مجلس إدارة مؤسسة التعليم فوق الجميع، إلى أن هذا الإنجاز لم يتحقق « بطقطقة الأصابع أو بتحرير الشيكات » وإنما بجهود مشتركة من الشركاء العالميين. وقد تم استثمار حوالي ملياري دولار لتحقيق هذا الإنجاز، ونجح البرنامج حتى الآن بإلحاق ما يزيد عن 6 ملايين طفل حول العالم بالتعليم بالرغم من الظروف التي يعيشونها من الفقر والتمييز والكوارث والنزاعات. ودعت الشيخة موزا إلى وجود مزيد من الشركاء من أجل محاكاة نموذج عمل برنامج علّم طفلا ، وأضافت:
« أصبح العالم مكاناً غير آمن… وما زال الملايين من هؤلاء الأطفال في أمس الحاجة بانتظار مساعدتنا. دعونا نعمل معاً لضمان مستقبل أفضل لهم جميعاً، وللعالم الذي يجمعنا، صدقوني إن تحقيق هذه الغاية ممكن

Tout comme Dag Hammarskjöld avant lui, Guterres met en garde contre le repli sur soi

Le Secrétaire général de l’ONU Dag Hammarskjöld lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU le 24 mars 1960. Photo ONU

22 Avril 2018 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a qualifié dimanche son prédécesseur, Dag Hammarskjöld, « d’inspiration fondamentale », qui devraitselon lui  être considéré comme le point de référence central de tout l’idéal des Nations Unies aujourd’hui.

A l’occasion de la conférence annuelle Dag Hammarskjöld organisée à Uppsala en Suède, où a grandi le deuxième Secrétaire général des Nations Unies, M. Guterres a déclaré que M. Hammarskjöld avait fait le « sacrifice suprême » en septembre 1961, lorsqu’il est mort dans un accident d’avion au-dessus de la Zambie, alors qu’il tentait de négocier un accord de cessez-le-feu complexe.

« Les valeurs pour lesquelles il s’est battu […] font de lui une inspiration fondamentale pour tous ceux qui veulent poursuivre les mêmes objectifs, en se référant aux mêmes valeurs », a déclaré M. Guterres.

Continuer la lecture

Syrie : Devant le Conseil de sécurité réuni d’urgence, António Guterres réitère son appel à la retenue

14 avril 2018  – Devant le Conseil de sécurité réuni samedi matin d’urgence, après les frappes aériennes effectuées plus tôt en Syrie par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni, le Secrétaire général a une nouvelle fois exhorté tous les États Membres à faire preuve de retenue et à éviter tout acte qui pourrait aggraver la situation.

Photo : ONU/Manuel Elias
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est adressé au Conseil de sécurité lors d’une réunion d’urgence sur la situation en Syrie, le samedi 14 avril 2018.

« La Syrie représente aujourd’hui la menace la plus sérieuse pour la paix et la sécurité internationales», a déclaré en fin de matin, lors d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité, António Guterres tout en réaffirmant «la nécessité d’éviter que la situation ne devienne incontrôlable ».

Il a appelé les membres du Conseil de sécurité à s’unir et à exercer leur responsabilité principale en matière de maintien de la paix et de la sécurité internationales, conformément à la Charte des Nations Unies.

« J’ai suivi de près les informations faisant état de frappes aériennes en Syrie menées par les États-Unis, la France et le Royaume-Uni », a déclaré le Secrétaire général, notant que les trois États avait indiqué que leur objectif était de cibler les capacités d’armes chimiques du gouvernement syrien et de décourager leur utilisation future.

Continuer la lecture

الأمين العام يقدم تعازيه للجزائر بعد حادثة الطائرة العسكرية ومصرع جميع ركابها

أعرب أمين عام الأمم المتحدة أنطونيو غوتيريش عن الحزن البالغ إزاء الحادثة المأساوية التي أدت إلى مقتل جميع ركاب وطاقم طائرة عسكرية صباح اليوم الأربعاء قرب العاصمة الجزائر

وكانت الطائرة تقل أكثر من 250 شخصا بين ركاب وأفراد طاقمها. وقدم الأمين العام تعازيه الحارة لأسر الضحايا ولشعب وحكومة الجزائر

ومازالت التحقيقات مستمرة لمعرفة سبب الحادث الذي تصفه بعض التقارير بأنه أسوأ كارثة جوية في تاريخ الجزائر

وقد أعلنت الحكومة، وفق الأنباء، الحداد لمدة ثلاثة أيام. ونقل عن وزارة الدفاع الجزائرية أن غالبية من لقوا مصرعهم في الحادثة، من العسكريين وأسرهم

En Chine, le chef de l’ONU plaide pour une mondialisation plus juste

10 Avril 2018 –  Au Forum de Boao, en Chine, le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a appelé mardi les Etats à faire davantage pour que la mondialisation bénéficie au plus grand nombre et ne laisse personne de côté.

Photo ONU Chine/Zhao Yun
Le Secrétaire général António Guterres à l’ouverture du Forum Boao 2018 pour l’Asie dans la province de Hainan, en Chine.

A Boao, M. Guterres s’est dit profondément convaincu que la mondialisation est irréversible et qu’elle a apporté de nombreux bienfaits tels que l’intégration des économies mondiales, l’expansion des échanges commerciaux et des progrès dans les communications et la technologie.

« Des centaines de millions de personnes sont sorties de la pauvreté. Beaucoup plus de gens vivent plus longtemps et ont une vie plus saine. La classe moyenne mondiale croît rapidement », a noté le Secrétaire général lors de cette conférence organisée dans la province chinoise de Hainan.

« Mais nous devons aussi reconnaître qu’un grand nombre de personnes sont laissées pour compte », a souligné le chef de l’ONU. « Les inégalités sont systémiques et croissantes ».

Continuer la lecture

Syrie : le chef de l’ONU appelle à la cessation des combats à Douma dans la Ghouta orientale

08 Avril 2018 – Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est dit profondément préoccupé dimanche par le regain de violences au cours des 36 dernières heures à Douma dans la Ghouta orientale, en Syrie, après une période de calme relatif.

Photo OCHA/Ghalia Seifo
Douma, dans la Ghouta orientale, en Syrie (archives).

Les informations reçues font état de frappes aériennes et de bombardements soutenus sur Douma, de meurtres de civils, de destruction d’infrastructures civiles, et d’attaques ayant endommagé plusieurs établissements de santé. Il y a également eu des bombardements sur la ville de Damas, qui auraient tué des civils.

“Le Secrétaire général appelle toutes les parties à cesser les combats et à rétablir le calme et à se conformer pleinement à la résolution 2401 (2018) du Conseil de sécurité. Il réitère qu’il n’y a pas de solution militaire au conflit”, a dit son porte-parole, Stéphane Dujarric, dans une déclaration à la presse.

Continuer la lecture