Investir pour éliminer la faim est fondamental pour l’économie, selon le PAM

Une femme vendant des légumes en Gambie, l’un des pays célébrés par la FAO pour ses progrès dans la lutte contre la faim. Photo : FAO/SEYLLOU Diallo

Une femme vendant des légumes en Gambie, l’un des pays célébrés par la FAO pour ses progrès dans la lutte contre la faim. Photo : FAO/SEYLLOU Diallo

21 janvier 2015 – Alors que la réunion annuelle du Forum économique mondial s’est ouverte mercredi à Davos, en Suisse, la Directrice exécutive du Programme alimentaire mondial (PAM), Ertharin Cousin, a rappelé aux participants qu’investir pour l’éradication de la faim dans le monde est fondamental pour la santé de l’économie.

« Beaucoup d’entreprises ont déjà identifié et compris le lien crucial entre l’élimination de la faim et le développement de l’économie et le succès commercial, mais il reste encore beaucoup à faire », a déclaré Mme Cousin dans une déclaration à la presse publiée la veille de la réunion qui doit durer jusqu’au 24 janvier.

« Alors que les leaders de l’économie mondiale se rassemblent à Davos, nous demanderons activement à ce que de plus grands investissements soient faits dans les programmes d’urgence et dans des solutions innovantes pour réussir à éradiquer la faim et la pauvreté dans le monde », a-t-elle ajouté.

La Directrice exécutive du PAM a précisé que des études récentes montrent que pour chaque dollar investi dans la nutrition, jusqu’à 166 dollars de bénéfices peuvent être réalisés. « On atteint rarement un tel retour sur l’investissement, notamment quand il s’agit de sauver des vies et de construire un futur pérenne pour notre monde », a souligné Mme Cousin.

La Directrice exécutive a par ailleurs insisté sur le rôle spécifique et essentiel que jouent les femmes pour éliminer la faim dans leurs communautés à travers le monde.

En conclusion, Mme Cousin s’est dit enthousiaste sur la façon dont le PAM est en train de modifier son approche quant à l’achat de la nourriture utilisée pour les programmes de l’agence, « afin de donner la priorité aux petits agriculteurs, et ainsi, les aider à rentrer sur des nouveaux marchés pour la première fois ».


Autres dépêches sur la question

La faim recule dans le monde, mais 805 millions de personnes en souffrent encore, selon l’ONU

Forum de Davos 2015 : l’ONU affiche ses priorités (Radio des Nations Unies)

Davos: chaque dollar investi dans la nutrition en génère 166 de bénéfice, selon la Directrice du PAM (Radio des Nations Unies)

Document : Rapport de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture sur les faits récents survenus dans le domaine des statistiques agricoles et rurales : Note du Secrétaire généra (E/CN.3/2015/16)

Coup de projecteur

Points de presse : 

Avant qu’elle ne quitte le PAM, le Secrétaire général souhaite à Josette Sheeran plein succès dans l’exercice de ses nouvelles fonctions au Forum économique mondial

L’Assemblée générale modifie la composition du Conseil d’administration du Programme alimentaire mondial (PAM)

L’ECOSOC recommande le maintien du système de répartition actuel des sièges au PAM et élit des membres de ses organes subsidiaires