Mali : l’ONU condamne une attaque terroriste à Kidal

Des Casques bleus tchadiens en patrouile près de Tessalit, dans le nord du mali. Photo ONU/Marco Dormino

8 mars 2015 – Le Conseil de sécurité des Nations Unies et le Secrétaire général Ban Ki-moon ont fermement condamné dimanche l’attaque meurtrière qui a visé le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Kidal, dans le nord du pays.

Ces attaques ont causé la mort de deux enfants et d’un Casque bleu tchadien, et fait de nombreux blessés, précise le Conseil dans un communiqué de presse.

Les membres du Conseil ont présenté leurs condoléances aux familles des victimes, ainsi qu’aux gouvernements et aux peuples du Mali et du Tchad, ainsi qu’à la MINUSMA. Ils ont rendu hommage aux Casques bleus tchadiens pour leurs sacrifices et leurs efforts au sein de la MINUSMA.

Le Conseil de sécurité a appelé le gouvernement malien à enquêter rapidement sur cette attaque et à traduire les auteurs en justice.

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a également condamné fermement l’attaque qui a tué deux enfants maliens ainsi qu’un Casque bleu tchadien de l’ONU et blessé onze casques bleus et trois civils.

« L’attaque meurtrière au mortier et les tirs de roquettes sur le camp de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à Kidal s’est traduite par au moins quatre obus qui ont atterri à l’intérieur du camp et sur une habitation civile à l’extérieur du camp », a dit le porte-parole du Secrétaire général dans une déclaration à la presse. « L’assassinat de casques bleus de l’ONU et de civils maliens est intolérable et une violation du droit humanitaire international ».

« Cette tentative flagrante de faire obstruction au progrès à un moment crucial dans le processus politique malien est répréhensible », a-t-il ajouté. « Le Secrétaire général encourage tous les Maliens à rejeter la violence et l’intimidation et à poursuivre les efforts afin d’arriver à une résolution pacifique du conflit ».

M. Ban a présenté ses condoléances aux familles du Casque bleu et des enfants qui ont perdu la vie dans cette attaque, et exprimé ses vœux de prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés. Il présente également ses condoléances au gouvernement et peuple du Tchad.

Samedi, le Conseil de sécurité et le Secrétaire général Ban Ki-moon ont condamné dans les termes les plus forts une autre attaque terroriste qui a eu lieu dans la capitale malienne Bamako, le 7 mars 2015, et a causé la mort de cinq personnes et fait sept blessés.

 

Autres dépêches sur la question

Mali : l’ONU condamne une attaque terroriste meurtrière à Bamako

Radio des Nations Unies

Mali : malgré les attaques du week-end, l’ONU continue avec la même détermination

Mali : le Conseil de sécurité condamne l’attaque terroriste à Kidal

Déclarations officielles :

Le Secrétaire général condamne fermement l’attaque meurtrière à Kidali, au Mali

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attentat terroriste perpétré à Kidal (Mali)

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur l’attentat terroriste perpétré à Bamako (Mali)

Le Secrétaire général de l’ONU condamne l’attaque meurtrière à Bamako et demande que les responsables soient traduits en justice