Forum sur les forêts: les éléments clefs projet “arrangement international au-delà de 2015”

Le Président du Forum des Nations Unies sur les forêts, M. Noël Nelson Messone (Gabon), a présenté, ce matin, aux délégations les éléments essentiels des projets de déclaration ministérielle et de résolution relatifs à l’arrangement international sur les forêts après 2015.  Ces deux textes, a estimé M. Messone, « se renforcent mutuellement » et constituent une base de travail « satisfaisante » pour les délégations qui vont entamer, dès demain, leurs négociations.

Le Président du Forum a tout d’abord détaillé le projet de déclaration ministérielle* intitulé « Le futur arrangement international sur les forêts que nous voulons ».  Ce texte, qui se veut « concis et essentiel », souligne les engagements des ministres responsables des forêts en faveur du renforcement de cet arrangement, par le biais notamment d’un financement facilité de la gestion durable des forêts, a-t-il expliqué.

Le projet de déclaration ministérielle prévoit également la mise en place, en 2017 au plus tard, d’un plan stratégique pour les années 2017 à 2030 afin d’encadrer les travaux de l’arrangement international sur les forêts.  Enfin, le projet de déclaration souligne le rôle de premier plan que joue le Forum dans l’intégration des forêts dans le programme de développement pour l’après-2015, dont l’adoption par l’Assemblée générale aura lieu en septembre prochain.

Le Président du Forum a encouragé les délégations à faire en sorte que le texte de la déclaration reste un document politique concis, exempt des aspects opérationnels qui sont, eux, abordés par le projet de résolution.  Il les a également invitées à présenter leurs observations paragraphe par paragraphe lors de leurs consultations.

M. Messone a ensuite détaillé les 13 sections du projet de résolution intitulé « L’arrangement international sur les forêts après 2015 ».  La prorogation de l’arrangement jusqu’en 2030 et le fait que le Forum continuera d’être un organe subsidiaire du Conseil économique et social constituent deux des dispositions clefs du projet de résolution, a-t-il dit.

En ce qui concerne le financement, le projet de résolution** prévoit la création d’un fonds mondial volontaire pour les forêts ou d’un fonds d’affectation spéciale stratégique volontaire.  Il décide en outre que le Forum sera le principal organe chargé de contribuer au suivi et à l’examen des objectifs et cibles relatifs aux forêts selon les modalités définies pour le programme de développement pour l’après-2015.

Le projet de résolution renforce la participation des grands groupes aux sessions du Forum et prévoit que ce dernier procède, en 2024, à un examen à mi-parcours de l’efficacité de l’arrangement international sur les forêts dans la réalisation de ses objectifs, a également indiqué M. Messone.

En conclusion, le Président du Forum a estimé que ces deux textes, « fruits de deux années de travail », constituaient une « bonne base » pour que des négociations constructives puissent aboutir au succès de la présente session ».

lire cetb article depuis sa source