Ban Ki-moon en Pologne pour commémorer le 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale

Le Secrétaire général Ban Ki-moon (à droite) rencontre le Président de Pologne, Bronislaw Komorowski (au centre), et le Président d’Ukraine, Petro Poroshenko, à Gdansk, en Pologne. Photo ONU/Eskinder Debebe

Le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, était jeudi à Gdansk, en Pologne, pour commémorer le 70ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le chef de l’ONU a participé à une cérémonie jeudi soir ainsi qu’à une table ronde avec des chefs d’Etat et de gouvernement sur l’intégration européenne qui a été la leçon tirée après la Seconde Guerre mondiale, a précisé son porte-parole lors d’un point de presse à New York.

“Cet anniversaire a une importance particulière pour les Nations Unies. Notre Organisation a été fondée sur les cendres de cette guerre calamiteuse qui a tué des millions d’êtres humains”, a dit M. Ban lors de cette table ronde.

“Alors que nous étudions les leçons de la Seconde Guerre mondiale, je souhaite encourager la Pologne et les pays de la région à partager leurs expériences, les meilleurs pratiques et les leçons apprises de leur transition réussie après la Seconde Guerre mondiale qui a leur permis de devenir des pays stables, démocratiques, inclusifs et prospères”, a-t-il ajouté.

A son arrivée en Pologne, Ban Ki-moon a rencontré le Président de Pologne, Bronislaw Komorowski, avec qui il a notamment évoqué les sacrifices pour vaincre le fascisme et la nécessité de rester unis pour prévenir de futurs conflits.

A l’initiative du Président de Pologne, le Secrétaire général a pris part à une réunion trilatérale avec le Président d’Ukraine, Petro Poroshenko.

Lors de cette rencontre, le chef de l’ONU a encouragé les parties au conflit en Ukraine à appliquer, rapidement et complètement, l’ensemble de mesures pour la mise en œuvre des accords de Minsk.

Ban Ki-moon doit se rendre vendredi en Ukraine, avant de se rendre en Russie, au cours du weekend.


Autres dépêches sur la question

En l’honneur des victimes de la Seconde Guerre mondiale, l’ONU réaffirme son adhésion à la paix universelle