Réfugiés et migrants : Ban Ki-moon appelle à la solidarité et à ne pas attiser les peurs

Une famille de réfugiés de Syrie dans le camp d’Azraq, en Jordanie. Photo HCR/Tanya Habjouqa (archives)

Une famille de réfugiés de Syrie dans le camp d’Azraq, en Jordanie. Photo HCR/Tanya Habjouqa (archives)

16 septembre 2016 – A quelques jours du Sommet des Nations Unies sur les réfugiés et les migrants, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a estimé que cette réunion tombait à point nommé et il a appelé le monde entier à afficher sa solidarité et à ne pas attiser les peurs.

« De toutes les questions qui préoccupent à l’heure actuelle la communauté internationale, celle des réfugiés et des migrants est sans doute la plus propice aux manipulations des démagogues de tous bords », déclare M. Ban dans un point de vue publié vendredi dans le quotidien américain « Boston Globe » et intitulé, « Ensemble, agissons pour les réfugiés et les migrants ».

« Malgré la véhémence de ceux, nombreux, qui dominent le débat, des gouvernements des quatre coins du monde apportent une réponse mesurée qui, à condition que les promesses soient tenues, peut aboutir à des résultats tangibles », ajoute-t-il. La suite