Le logement, une question « de vie ou de mort » face à la pandémie de Covid-19 (expert)

Alors que les gouvernements du monde entier comptent sur les gens pour rester chez eux afin d’empêcher la propagation du nouveau coronavirus, ils doivent prendre des mesures urgentes pour empêcher quiconque de devenir sans-abri et garantir l’accès à un logement convenable à ceux qui n’en ont pas, a déclaré une experte de l’ONU.

« Le logement est devenu la protection première contre le coronavirus. Le domicile a rarement autant été une question de vie ou de mort », a déclaré Leilani Farha, la Rapporteure spéciale des Nations Unies sur le droit à un logement convenable.

« Je suis profondément préoccupée par deux groupes de population spécifiques : ceux qui vivent dans des centres d’hébergement d’urgence, les sans-abri et les établissements informels, et ceux qui sont confrontés à une perte d’emploi et à des difficultés économiques qui pourraient entraîner des arriérés d’hypothèques et de loyers et des expulsions ». Lire la suite