Face au Covid-19, ennemi implacable, le chef de l’ONU appelle à un cessez-le-feu mondial

Face à l’ennemi commun que constitue le Covid-19, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a lancé lundi un appel à un cessez-le-feu mondial. Selon lui, il faut à mettre un terme au fléau de la guerre et lutter contre cette pandémie qui ravage le monde.

« La furie avec laquelle s’abat le virus montre bien que se faire la guerre est une folie. C’est la raison pour laquelle j’appelle aujourd’hui à un cessez-le-feu immédiat, partout dans le monde », a déclaré M. Guterres lors d’un point de presse virtuel depuis New York.

« L’heure est venue de laisser les conflits armés derrière nous pour concentrer nos efforts sur le véritable combat de nos vies », a-t-il ajouté.

La pandémie de nouveau coronavirus qui est partie de Chine en décembre a infecté à ce jour plus de 330.000 personnes à travers le monde et fait plus de 14.000 morts. Les pays comptant le plus de cas actuellement sont la Chine, l’Italie, les Etats-Unis et l’Espagne. Lire la suite

Portail sur le coronavirus et mises à jour

Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l’Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.Pour les nouvelles quotidiennes d’ONU Info, cliquez ici.