Archives de l’auteur : UNIC Algiers

Angelina Jolie : « la dignité des réfugiés rohingyas est une question de responsabilité collective »

A l’issue d’une visite cette semaine au Bangladesh auprès de réfugiés rohingyas, l’actrice et réalisatrice Angelina Jolie, qui est Envoyée spéciale de l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), a appelé la communauté internationale à ne pas les oublier.

HCR/Roger Arnold Des réfugiés rohingyas traversent la frontière près du village d’Anzuman Para, à Palong Khali, au Bangladesh (archives octobre 2017).

« Les événements survenus à la suite du mois d’août 2017 nous ont montré le meilleur et le pire de l’humanité existant dans le monde d’aujourd’hui », a déclaré Angelina Jolie, dans une déclaration publiée mardi par le HCR.

En quelques mois, plus de 700.000 personnes ont été forcées de quitter leur domicile dans l’État de Rakhine, au Myanmar, pour fuir au Bangladesh. Un an et demi plus tard, les réfugiés affluent encore.

« Bien que le nombre de morts ne soit pas encore connu, des milliers de personnes auraient été tuées depuis le début des violences au Myanmar, y compris des femmes et des enfants. Tout le monde a été traumatisé », a alerté l’actrice qui est émissaire du HCR depuis 2012.

L’ampleur des déplacements forcés est aujourd’hui si importante qu’il y a plus de deux fois plus de Rohingyas vivant en exil qu’au Myanmar même. La province de Cox’s Bazar, au Bangladesh, héberge le camp de réfugiés le plus vaste et le plus densément peuplé, abritant plus de 600.000 réfugiés rohingyas. Lire la suite depuis la source

La criminalité maritime transnationale s’étend et est de plus en plus sophistiquée (ONU)

Photo: Eunavfor Des pirates appréhendés dans le golfe de Guinée. Photo: Eunavfor

La criminalité maritime transnationale est une menace qui s’étend et pèse sur la liberté de navigation à travers le monde, a prévenu mardi le chef de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), qui a encouragé le Conseil de sécurité à faciliter la coopération internationale pour lutter contre ce fléau.

« La criminalité maritime transnationale est de plus en plus sophistiquée, et elle est en expansion, à la fois en termes de taille et de types d’activités criminelles », a expliqué Yury Fedotov, Directeur exécutif de l’ONUDC lors d’un exposé devant les membres du Conseil de sécurité.

Il a rappelé que les deux tiers de la surface du globe sont des océans et qu’une grande partie de cette surface maritime n’est pas soumise à la juridiction d’un seul État. « La haute mer est ouverte aux navires de tous les pays », a-t-il noté, regrettant que cette liberté de navigation soit exploitée par des groupes criminels.

Sur le terrain, l’ONUDC s’efforce avec les Etats membres de lutter notamment contre : le trafic illicite de migrants et de matériel terroriste, et les attaques contre des navires dans le golfe d’Aden ; le trafic de cocaïne dans l’Atlantique ; le trafic d’héroïne dans l’océan Indien ; la piraterie et les vols à main armée en mer dans le golfe de Guinée ; les enlèvements contre rançon dans les mers de Sulu et de Célèbes ; la pêche illégale dans les océans Atlantique, Indien et Pacifique; et le trafic de migrants en Méditerranée. la suite

Avez-vous une minute à consacrer aux droits de l’homme ?

UNICEF/UN036675/Sharma – Des enfants à Delhi, en Inde, se servent d’un téléphone portable

A la veille de la cérémonie du prix du Mobile Film Festival (MFF), nous vous invitons à visionner les clips d’une minute créés  par des réalisateurs, provenant de 80 pays et portant sur les droits de l’homme.

Ce festival de cinéma cherche depuis sa création il y a 14 ans à « découvrir et accompagner des jeunes réalisateurs vers leur professionnalisation » en les invitant à produire un film, d’une minute, avec un téléphone portable.

« On a décidé d’être très démocratique , en donnant l’accessibilité la plus large aux utilisateurs à travers leurs portables, et à la fois, d’être très sélectifs, parce qu’en choisissant un format d’histoire en une minute on a imposé un ‘storytelling’ complexe et difficile de manière à pouvoir découvrir les meilleur talents », a expliqué le fondateur du MFF, Bruno Smadja, lors d’un entretien à ONU Info.

Cette année le festival s’est associé avec l’ONU, YouTube Creators et l’Unions européenne, pour marquer les 70 ans de la Déclaration des droits de l’homme, plaçant le festival sous le thème #STANDUP4HUMANRIGHTS.

L’édition connait beaucoup de succès et compte plus de 21 millions de vues sur YouTube.

Plus de 70% des jeunes en ligne dans le monde sont confrontés au harcèlement et à l’intimidation (UNICEF)

Photo: UIT / A.Mhadhbi Deux utilisateurs parcourent des sites Web sur leurs ordinateurs (contenu flouté pour des raisons de respect de la vie privée).

L’UNICEF a mis en garde mardi contre les dangers de la violence en ligne, de la cyberintimidation et du harcèlement numérique qui affectent 70,6% des jeunes de 15 à 24 ans en ligne, et a appelé à une action concertée pour lutter contre la violence à l’encontre des enfants et des jeunes en ligne.

Cet appel a été lancé à l’occasion de la Journée pour un internet plus sûr, un rendez-vous mondial annuel qui démarre le 5 février et dure pendant tout le mois pour promouvoir un Internet meilleur auprès des jeunes, de leurs parents et de la communauté éducative.

Il fait suite à un récent sondage du Fonds des Nations Unies pour l’enfance auprès des jeunes, qui a reçu plus d’un million de réponses en cinq semaines dans plus de 160 pays et à des suggestions tirées d’une série de conférences organisées par des étudiants dans le monde.

Les jeunes y ont apporté des réponses réfléchies sur ce qu’eux-mêmes et leurs parents, les enseignants et les décideurs politiques pourraient faire pour assurer leur sécurité. Une des conclusions : la gentillesse constituait l’un des moyens les plus puissants de prévention de l’intimidation et de la cyberintimidation.

« Nous avons entendu des enfants et des jeunes du monde entier et ce qu’ils disent est clair : l’ Internet a perdu sa gentillesse », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore. C’est la raison pour laquelle, à l’occasion de la Journée pour un internet plus sûr, l’UNICEF invite tout le monde, jeunes et moins jeunes, à être gentil en ligne, et appelle à davantage d’actions pour faire de l’Internet un endroit plus sûr pour tous. Lire la suite depuis la source UN

L’OMS lance une nouvelle initiative pour éliminer le cancer du col de l’utérus

OPS/OMS/Jane Dempster Des femmes immunisées contre le cancer du col utérin à Bogota, en Colombie.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a lancé jeudi à Genève une nouvelle initiative visant à éliminer le cancer du col de l’utérus qui constitue l’une des principales causes de mortalité chez les femmes dans le monde.

A quatre jours de la Journée mondiale contre le cancer (lundi 4 février), cette nouvelle initiative de l’OMS appelle les partenaires et les pays à faciliter l’accès à trois interventions essentielles de prévention du cancer du col de l’utérus (vaccination anti-PVH ; dépistage et traitement des lésions précancéreuses ; prise en charge du cancer du col de l’utérus) ainsi qu’à améliorer la couverture de ces interventions.

Selon l’agence onusienne pour la santé, un demi-million de nouveaux cas de cancer du col utérin sont diagnostiqués chaque année dans le monde et environ 310.000 femmes décèdent de cette pathologie. « Neuf décès sur 10 dus au cancer du col de l’utérus concernent des femmes vivant dans des pays à revenu faible ou intermédiaire », a rappelé le Dr Etienne Krug, directeur du Département de l’OMS sur les maladies non transmissibles.

La nouvelle initiative de l’OMS doit permettre d’améliorer les données sur le cancer du col de l’utérus. « C’est l’un des cancers les plus fréquents chez les femmes dans le monde et il se développe à la suite d’une infection », a expliqué Dr. Krug, soulignant que la pathologie se développe lentement sans présenter beaucoup de symptômes. « Et donc, le cancer n’est pas détecté et souvent à temps surtout dans les pays en voie de développement. Très souvent, ce cancer est découvert trop tard et crée beaucoup de souffrances », a-t-il regretté. La suite

Forte augmentation des inventions fondées sur l’intelligence artificielle (OMPI)

Photo ONU/Manuel Elias : Sophia, le dernier modèle avancé de robot développé par Hanson Robotics, lors d’une conférence sur le développement durable dans une ère de changement technologique rapide aux Nations Unies en octobre 2017 (archive)

Les inventions fondées sur l’intelligence artificielle ont connu une forte augmentation ces dernières années, d’après une nouvelle étude de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) présentée jeudi à Genève.

« L’intelligence artificielle est passée du domaine du virtuel au marché mondial », a affirmé l’OMPI en lançant ce rapport phare.

Depuis l’apparition de l’intelligence artificielle dans les années 1950, plus de 340.000 demandes de brevet en rapport avec l’intelligence artificielle et 1,6 million d’articles scientifiques ont été publiés, selon l’Organisation.

UNICEF/UN036675/Sharma Des enfants à Delhi, en Inde, se servent d’un téléphone portable.

Plus de la moitié des demandes de brevet dans ce domaine ont été publiées depuis 2013.

Avec l’augmentation rapide des demandes de brevets, « nous pouvons nous attendre à un nombre considérable de nouveaux produits, applications et techniques fondés sur l’intelligence artificielle qui changeront notre vie quotidienne et qui façonneront également la future interaction humaine avec les machines que nous avons créées », a déclaré le Directeur général de l’OMPI, Francis Gurry, à l’occasion du lancement de la publication. La suite

RDC : l’envoyée de l’ONU salue la maturité du peuple congolais après l’élection d’un nouveau Président

Leila Zerrougui, représentante spéciale du Secrétaire général et chef de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) en janvier 2019

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la République démocratique du Congo (RDC), Leila Zerrougui, a salué mercredi la maturité du peuple congolais alors que le nouveau Président Félix Thisekedi, élu à l’issue du scrutin présidentiel du 30 décembre 2018, a pris ses fonctions la semaine dernière.

« Je pense que nous étions témoins d’une période historique de votre pays. Nous avons vécu des moments difficiles, des moments d’angoisse, d’inquiétude, de préoccupation, sur qu’est-ce qui va se passer, comment va être le lendemain », a dit Mme Zerrougui lors d’une conférence de presse à Kinshasa.

« Je pense que le peuple congolais a démontré une maturité extraordinaire. Je pense que le peuple congolais a été patient avec son élite, avec ses représentants politiques avec ses institutions », a-t-elle ajouté. « Il a été patient, il a aussi été, de mon point de vue, conscient des enjeux, des risques et de l’importance de ce qui est en train de se passer dans ce pays. Et il a été à la hauteur de défis ».

Selon elle, cette dimension historique va aussi impacter les étapes futures. « Nous avons tous la responsabilité de faire en sorte que cette étape soit accompagnée et que nous jouions un rôle positif pour aider les Congolais à construire ce qui est le fondement de l’Etat-nation, de l’Etat moderne congolais », a-t-elle souligné. La suite

10 menaces qui nécessiteront l’attention de l’OMS en 2019

Dans Escale, nous vous présentons 10 des menaces qui nécessiteront, en 2019, l’attention de l’OMS l’Organisation mondiale de la santé et de ses partenaires. En effet le monde est confronté à des problèmes multiples de santé. Ceux-ci vont aussi bien des épidémies de maladies évitables par la vaccination, que des taux croissants d’obésité et d’inactivité physique, ou encore les effets sur la santé de la pollution environnementale et du changement climatique. Avec son porte-parole, Tarik Jasarevich, nous verrons comment l’OMS relève ces défis. Source

Voir la vidéo ici

Les Nations Unies en Algérie observent une minute de silence pour honorer la vie et l’héritage de Kofi Annan

La disparition de M. Kofi Annan, ancien Secrétaire Général des Nations Unies, qui s’est éteint samedi 18 août à Berne en Suisse, est un perte pour l’organisation et pour le monde entier.

A l’instar de tous les personnels des Nations Unies à travers le monde, en Algérie, le staff à observé, le lundi 20 août 2018, une minute de silence en signe de condoléances.

A cette occasion M. Marc Lucet, Représentant de l’UNICEF en Algérie, et Coordonnateur du SNU en Algérie par intérim, a rappelé dans son discours que M. Annan était “comme un homme engagé pour la paix et la résolution pacifique des conflits”. Et a mis d’accent sur sa réussite à faire converger les Etats Membres autour d’objectifs mondiaux de développement et à réunir en 2000, les dirigeants des Etats membres pour s’engager ensemble dans un partenariat mondial chargé de lutter contre la pauvreté qui sera connu sous l’appellation des Objectifs du Millénaire pour le Développement…. Continuer la lecture

L’ONU salue la mémoire de l’ancien Secrétaire général Kofi Annan

Kofi Annan fut le septième secrétaire général des Nations Unies. Sur cette photo de 2003, il s’adresse aux journalistes au Siège de l’ONU.

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, s’est déclaré profondément attristé d’apprendre la mort de son prédécesseur, Kofi Annan, qui a été à la tête de l’Organisation de janvier 1997 à décembre 2006.

« Le Secrétaire général des Nations Unies, Kofi Annan, était une force directrice pour le bien », a dit António Guterres, dans une déclaration publiée samedi.

« Il a fourni aux gens du monde entier un espace de dialogue, un lieu de résolution de problèmes et un chemin vers un monde meilleur », a estimé M.Guterres. « Kofi Annan était une force directrice pour le bien » – António Guterres

« À bien des égards, Kofi Annan était l’Organisation des Nations Unies », a affirmé l’actuel Secrétaire général, ajoutant qu’il avait gravi les échelons pour mener l’Organisation dans le nouveau millénaire  « avec une dignité et une détermination sans pareil ».

« En ces temps difficiles et turbulents, il n’a jamais cessé de travailler pour donner vie aux valeurs de la Charte des Nations Unies, a souligné M.Guterres. « Son héritage restera une véritable inspiration pour nous tous », a-t-il ajouté. Continuer…