Archives de catégorie : 71e AG

Le chef de l’ONU appelle les dirigeants du monde à être au service de leurs peuples

20 septembre 2016 – A l’ouverture du débat général de l’Assemblée générale, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a appelé mardi les dirigeants du monde à être au service de leurs peuples et à respecter les droits de l’homme, et à ne pas chercher à rester au pouvoir par tous les moyens.

Alors qu’il s’apprête à quitter ses fonctions après dix ans passés à la tête de l’organisation internationale, M. Ban a dressé un tableau « profondément préoccupant » de l’état du monde.

 Le Secrétaire général Ban Ki-moon à l’ouverture du débat général de la 71ème session de l’Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

Le Secrétaire général Ban Ki-moon à l’ouverture du débat général de la 71ème session de l’Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

« Des fossés de méfiance séparent de nombreux citoyens de leurs dirigeants, des extrémistes poussent les opinions dans deux camps opposés, la Terre nous agresse avec la montée des océans, des records de chaleur et des tempêtes, et le danger caractérise la vie de nombreux habitants », a-t-il déploré dans son dernier discours au débat général annuel de l’Assemblée générale de l’ONU.

« Cent trente millions de personnes ont besoin d’une assistance salvatrice, dont des dizaines de millions sont des enfants et des jeunes, c’est-à-dire que la prochaine génération est déjà menacée », a-t-il souligné.

« Et pourtant, après dix ans dans mes fonctions, je suis plus convaincu que jamais que nous avons le pouvoir de mettre fin aux guerres, à la pauvreté et aux persécutions. Nous avons les moyens d’éviter les conflits. Nous avons le potentiel de combler le fossé entre riches et pauvres, et d’assurer que les droits de l’homme soient une réalité dans la vie des gens », a-t-il affirmé.

Continuer la lecture

Le Président de l’Assemblée générale encourage les Etats à accélérer la mise en œuvre des ODD

Lors de l’ouverture du débat général de la 71ème session de l’Assemblée générale, son Président, Peter Thomson, a souligné que le monde est encore loin de là où il devrait être en termes de mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) et il a appelé les 193 Etats membres de l’ONU à se mobiliser pour en faire une réalité.

« Considéré dans son ensemble, il est clair que le Programme de développement durable à l’horizon 2030 ne produit pas encore les résultats dont notre monde a désespérément besoin », a déclaré mardi M. Thomson évoquant la persistance de conflits, la crise mondiale des réfugiés, les écarts entre riches et pauvres ainsi que les dommages causés à l’environnement. « Nous devons faire mieux pour accélérer la mise en œuvre des ODD », a-t-il souligné.

Le Président de l'Assemblée générale, Peter Thomson, à l'ouverture du débat général de l'Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

Le Président de l’Assemblée générale, Peter Thomson, à l’ouverture du débat général de l’Assemblée générale. Photo ONU/Cia Pak

Pour le Président de l’Assemblée générale, les Etats membres doivent sensibiliser les jeunes aux ODD en faisant en sorte qu’ils soient enseignés dans chaque salle de classe à travers le monde, car « pour que la transformation nécessaire se produise, il faut d’abord qu’elle prendre racine dans nos esprits et dans nos valeurs. Ce sont nos enfants qui seront les héritiers des résultats du Programme à l’horizon 2030 ».

Continuer la lecture